Ré­ponses du chef Pou­tine dé­ca­dente express du gé­né­ral Tao

Au­me­nu

Guide Pratique - - Plats principaux - Source: de Ni­co­las Mo­reau. Pho­to­gra­phies: Éric Massicotte. Les Édi­tions Bro­quet, 272 pages, 29,95 $. Por­tions: 6 Pré­pa­ra­tion: 4 mi­nutes Cuis­son: 20 mi­nutes Glu­cides (g) Fibres (g)

Quand votre histoire d’amour avec la cui­sine a-t- elle com­men­cé? «Mon père était un grand chef et jus­qu’à mes 17 ans, je pas­sais l’as­pi­ra­teur dans son res­to. En échange, j’avais droit à deux boîtes de lait pour tes­ter des re­cettes. C’est ain­si que j’ai ap­pris à faire ma pre­mière sauce au poivre ou même un flam­bé! J’étais très chan­ceux, on avait le plus grand res­to de Saint-sau­veur à la fin des an­nées 1960 et j’y cô­toyais des maîtres cho­co­la­tiers et bou­lan­gers. J’avais ac­cès à toutes ces connais­sances.»

Quelles odeurs vous viennent en re­pen­sant à votre en­fance? «J’en ai deux: quand mon père fai­sait sa duxelles de cham­pi­gnons avec une bonne per­sillade à l’ail, et la la­vande, puisque ma mère est ori­gi­naire de la Pro­vence.»

Votre der­nier livre s’adresse aux étu­diants. Comment peut- on cui­si­ner comme un chef avec un bud­get li­mi­té? «C’est de plus en plus fa­cile pour la plu­part des étu­diants. J’ai été sur­pris de voir qu’ils cui­sinent déjà bien, du pou­let au beurre, du tar­tare, des côtes le­vées ou même des fish’n’chips. Ils sont très foo­dies, ont soif de nou­velles sa­veurs et ont un bon ba­gage de sa­voir en cui­sine. Ils ar­rivent donc, avec un peu d’ima­gi­na­tion, à sur­mon­ter la dif­fi­cul­té du faible re­ve­nu.»

Quels sont les ali­ments que nous de­vrions tou­jours avoir dans le gar­de­man­ger pour pré­pa­rer des re­pas express? «Ça prend une pro­téine, des lé­gumes et des pro­duits cé­réa­liers comme le pain: avec ça, tu peux faire n’im­porte quel tour de ma­gie. Avec un bout de pain sec, que je passe au mé­lan­geur avec du lait et un oeuf, j’ar­rive à faire des crêpes. Ou ça de­vient un délicieux pou­ding au pain.»

Que re­trouve-t-on dans votre fri­go en ce mo­ment? «Je ne suis pas une ré­fé­rence: mon fri­go est un exemple de fes­tin en per­ma­nence (rires). J’ai tou­jours beau­coup de fro­mage, une ba­guette de pain pas très loin, et plein de dé­li­cieuses choses au congé­la­teur: des car­rés d’agneau, du la­pin, du ca­nard ou des ca­la­mars.»

In­gré­dients

1 sac de frites sur­ge­lées de votre choix 225 g (1/2 lb) de hauts de cuisse de pou­let, cou­pés en pe­tits mor­ceaux 30 ml (2 c. à soupe) d’huile de votre choix 15 ml (1 c. à soupe) de fa­rine 500 ml (2 tasses) de fro­mage râ­pé de votre choix

Sauce

500 ml (2 tasses) d’eau 250 ml (1 tasse) de cas­so­nade 125 ml (1/2 tasse) de ket­chup 15 ml (1 c. à soupe) de sauce pi­quante ou de sri­ra­cha 30 ml (2 c. à soupe) de sauce soya 30 ml (2 c. à soupe) de sauce aux huîtres 3 oi­gnons verts, ha­chés fi­ne­ment

Pré­pa­ra­tion

Cuire les frites au four se­lon les in­di­ca­tions de l’em­bal­lage. Les conser­ver au chaud. Pen­dant la cuis­son des frites, ver­ser tous les in­gré­dients de la sauce dans la cas­se­role. Bien mé­lan­ger à l’aide d’un fouet. Faire chauf­fer à feu moye­né­le­vé 10 mi­nutes. Lais­ser épais­sir.

Faire frire dans une poêle à feu moyen-éle­vé les mor­ceaux de pou­let dans un peu d’huile, 5 mi­nutes de chaque cô­té. Sau­pou­drer la fa­rine sur les mor­ceaux de pou­let cuit. Mé­lan­ger. Ver­ser la sauce sur le pou­let et lais­ser épais­sir jus­qu’à consis­tance d’une sauce à pou­tine. As­sem­bler la pou­tine avec les frites, le fro­mage et la sauce bien chaude.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.