Sa­viez-vous que? . . .

Guide Pratique - - Desserts -

Son père sou­hai­tait qu’il de­vienne ma­çon, mais dès l’âge de six ans, il rê­vait d’une car­rière en tant que chef, comme son idole, Paul Bo­cuse. Il a d’ailleurs quit­té l’ita­lie, son pays na­tal, pour faire une ren­contre mar­quante avec le grand homme, qui de­vien­dra son men­tor.

Il a tra­vaillé dans 24 pays.

La meilleure cui­sine au monde? Celle de sa mère, dit-il bien hum­ble­ment. (coup­de­pouce.com) Dans les pages du ma­ga­zine Dé­cor­mag, il a pré­sen­té sa cui­sine de rêve qu’il s’est fait construire dans sa mai­son au coeur des Lau­ren­tides. Il y a un îlot cen­tral sur le­quel il peut dres­ser 20 as­siettes à la fois! Qui dit mieux?

Il a déjà cui­si­né pour le prince Charles.

En 2011, il af­fir­mait tra­vailler 80 heures par se­maine et dor­mir seule­ment 4 heures par nuit. «La cui­sine, de toute fa­çon, est un mé­tier où on ne se re­pose pas» , di­sait-il au ma­ga­zine Les Af­faires.

«Un tar­tare de ma­gret simple comme ja­mais, mais l’ex­plo­sion de sa­veurs em­barque quand les noix tor­ré­fiées. Le gras de ca­nard frit et la ré­mou­lade se ren­contrent dans votre bouche! D’ailleurs, un cé­le­ri ré­mou­lade, c’est tel­le­ment simple, cro­quant et es­ti­val à faire. Miaaamm x 1000!»

– Ge­ne­viève Eve­rell

«Si ce mé­tier n’est pas une pas­sion vis­cé­rale, ne le faites pas.» C’est le conseil que donne Gio­van­ni Apol­lo aux ap­pren­tis chefs.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.