Dé­cadent, gour­mand et vé­gé­ta­lien

Guide Pratique - - Entrevue -

Les des­serts vé­gé­ta­liens peuvent-ils être aus­si gour­mands que tous les autres des­serts? Ab­so­lu­ment. Ma for­ma­tion en pâ­tis­se­rie clas­sique fran­çaise m’a gran­de­ment ai­dée à pou­voir re­pro­duire les des­serts que j’ai ap­pris à faire. Je les ai goû­tés, tou­chés, vus, fa­bri­qués... Étant une grande gour­mande, je vou­lais im­pé­ra­ti­ve­ment re­créer exac­te­ment les mêmes goûts et tex­tures qu’un des­sert fait avec des oeufs et du beurre.

Y a-t-il un pré­ju­gé te­nace sur les des­serts vé­gé­ta­liens au­quel vous ai­me­riez ré­pondre? «Comment ça peut être bon s’il n’y a pas d’oeufs ni de beurre?» ou «Je suis cer­tain que c’est sa­bleux et que ça goûte le ga­zon!»: voi­là qui ré­sume ce que les gens pensent avant de voir mes des­serts et d’y goû­ter. Plu­sieurs vont pen­ser aus­si que, puisque c’est vé­gé­ta­lien, c’est rem­pli d’in­gré­dients né­fastes tels que le shor­te­ning, l’huile de palme ou les pro­duits trans­for­més. Ça peut être le cas, comme ça peut l’être éga­le­ment dans les pro­duits non vé­gé­ta­liens. Ce­pen­dant, chez Rose Ma­de­leine, nous uti­li­sons énor­mé­ment d’in­gré­dients bio­lo­giques et au­cun pro­duit trans­for­mé.

L’an pas­sé, vous nous di­siez avoir sur votre liste de re­cettes à tes­ter les ma­de­leines, le gâ­teau des anges et la pâte à choux. Y êtes-vous ar­ri­vée? Ah! Je n’ai tou­jours pas es­sayé, ima­gi­nez-vous donc! Le temps passe si vite et avec le dé­ve­lop­pe­ment de l’en­tre­prise, je n’ai pas eu un seul mo­ment. Ils sont en­core sur ma liste et peut-être ver­rez-vous les re­cettes sur mon blogue d’ici la fin 2017!

Et là, que re­trouve-t- on sur votre liste? J’ai dé­jà tes­té tout ce qui est flan, cla­fou­tis, far bre­ton, etc. Le ré­sul­tat n’était pas mal, mais il peut être amé­lio­ré. Ce n’est pas évident de re­créer des des­serts qui sont faits avec une grande quan­ti­té d’oeufs!

Y a-t-il des re­cettes que vous avez dû lais­ser tom­ber? Je ne lais­se­rai ja­mais rien tom­ber!

De vos dé­buts de chef pâ­tis­sière vé­gane à aujourd’hui, quelle évo­lu­tion avez-vous consta­tée? J’étais l’une des seules à faire de la pâ­tis­se­rie vé­gane à l’époque. Aujourd’hui, je n’ar­rive plus à les comp­ter! C’est une très bonne nou­velle que l’offre se di­ver­si­fie, d’au­tant plus que je consi­dère qu’il n’y a pas de vraie concur­rence entre nous. Nous nous com­plé­tons tous et toutes. Je trouve ex­tra­or­di­naire qu’en moins d’un an, l’offre se soit mul­ti­pliée à ce point. Il s’agit d’une bonne nou­velle pour les vé­gé­ta­liens, mais aus­si pour les per­sonnes souf­frant d’al­ler­gies ali­men­taires.

Pour suivre Vé­ro­nique St-pierre, alias Rose Ma­de­leine, dans ses aven­tures: ro­se­ma­de­leine.com.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.