10 ex­cel­lentes rai­sons de jar­di­ner

Pour vous, jar­di­ner, c’est comme suivre une thé­ra­pie? pour nous aus­si! Nous avons dres­sé une liste de (seule­ment) 10 ex­cel­lentes rai­sons de pra­ti­quer la green the­ra­py, mais nous au­rions pu rem­plir des pages.

Guide Pratique - - Connaissez-vous La Green Therapy? -

1 Vous avez long­temps pen­sé que vous n’aviez pas le pouce vert, et là, vous faites pous­ser des to­mates grosses comme ça! Ça vous ca­resse l’égo et ça vous rend bien fier. 2 C’est votre fa­çon de vous re­con­nec­ter avec la terre et de plon­ger dans le mo­ment pré­sent en ou­bliant hier et en ne pen­sant pas à de­main. 3 Dans ce car­ré de jar­din, vous vous iso­lez. Vous êtes maître chez vous. Les per­sonnes aux­quelles vous per­met­tez d’ac­cé­der à votre po­ta­ger se comptent sur les doigts de la main. 4 Vous vous sa­lis­sez les mains comme un en­fant, et ça, c’est bon pour le mo­ral (un peu moins pour la peau, mais vous pou­vez tou­jours op­ter pour des gants de jar­di­nage!). 5 Le contact avec la ver­dure au­rait ten­dance à ré­duire l’an­xié­té et à re­le­ver l’es­time de soi. En clair, la green the­ra­py fait du bien. 6 Faire la tour­née des ma­ga­sins et flâ­ner dans les jar­di­ne­ries vous rem­plit de bon­heur. 7 Vous gé­rez toutes les étapes du pro­ces­sus, des se­mis à la ré­colte, et ce, sans qu’il y ait D’OGM, d’en­grais chi­miques ni de pes­ti­cides. Vous vous sen­tez sei­gneur de l’uni­vers! 8 Même si vous avez toute la pres­sion du monde sur les épaules au tra­vail, dans votre vie de fa­mille et même dans votre vie de couple (tsé, des fois…), au jar­din, il n’y a au­cune ur­gence. Ça se passe entre vous et la na­ture. Pas de course contre la montre ni d’exi­gences trop éle­vées. Ça vous ra­mène les deux pieds sur terre. 9 Vous pou­vez tou­jours at­tendre une jour­née ou deux pour faire les courses, parce qu’au jar­din, ça dé­borde de vic­tuailles! Bon, ça se peut que vous man­giez une sa­lade fraîche de concombres et to­mates quatre jours de suite, mais vous se­rez ras­sa­sié quand ar­ri­ve­ra la sai­son froide! 10 «Si tout le monde culti­vait, il y au­rait plus de bon­heur sur terre. Quand tu es de­hors, tu ne penses plus à rien.» – Marthe La­ver­dière

Ne man­quez pas ses conseils à la p. 51.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.