Do­mi­nic et Mar­tin fêtent leurs noces d’ar­gent au THC

Un nou­veau spec­tacle plus af­fir­mé pour le duo

Hebdo Rive Nord - - PLEIN FEUX SUR NOTRE COMMUNAUTÉ - OLIVIA NGUONLY

Re­mon­ter 25 ans plus tôt avec Mar­tin si­gni­fie re­tour­ner chez ses pa­rents, à Loui­se­ville, où il vient tout juste de ré­amé­na­ger après ses études. Même chose pour Do­mi­nic, qui était re­tour­né ha­bi­ter chez sa mère, à Saint-eus­tache.

« C’était un re­tour aux sources pour prendre notre élan », se re­mé­more-t-il.

À l’époque, les deux hu­mo­ristes ne sa­vaient pas d’em­blée qu’ils tra­vaille­raient de pair. « On se té­lé­pho­nait tous les jours et on en est ve­nus à for­mer un duo. Dans le temps, il n’y en avait pas beau­coup. Il y avait Lévesque/tur­cotte, qu’on co­piait un peu.»

Si les deux der­nières dé­cen­nies ont pas­sé à la vi­tesse de l’éclair pour Mar­tin, quand il les ana­lyse avec le re­cul, il avoue qu’il est sur­pris de la lon­gé­vi­té de son couple pro­fes­sion­nel.

Jus­te­ment, tra­vailler en­semble aus­si long­temps, est-ce com­pa­rable à une re­la­tion de couple? « C’est clair que c’est com­pa­rable, parce que oui, nous avons dé­jà eu des désac­cords, mais ja­mais notre duo n’en a été me­na­cé. On n’est ja­mais pas­sés proche d’être tan­nés. Il y a une sé­cu­ri­té dans l’idée d’être un duo », men­tionne ce­lui qui ré­side à L’as­somp­tion.

DEUX VALENT MIEUX QU’UN

Mar­tin consent qu’à l’image de la vi­déo de lan­ce­ment du leur nou­veau spec­tacle, il est un peu plus terre à terre que son com­parse quand vient le temps d’éla­bo­rer des nu­mé­ros, alors que Do­mi­nic «a plus ten­dance à pro­po­ser l’im­pos­sible». Mais peu im­porte leur dy­na­mique, reste que le ré­sul­tat fi­nal est gagnant.

« Quand on met en com­mun notre tra­vail, c’est tou­jours plus grand que ce qu’on fait cha­cun de notre cô­té », croit Mar­tin.

Avec «Juste Do­mi­nic et Mar­tin», le pu­blic re­con­naî­tra les deux hu­mo­ristes, mais y re­trou­ve­ra un ton plus in­ci­sif et plus af­fir­mé, dé­voi­let-il. Avec l’ex­pé­rience, les deux amis ont certes pris plus d’assurance et de ma­tu­ri­té et se sont per­mis en quelque sorte plus de li­ber­té.

« On fait moins dans les com­pro­mis et on a moins la vo­lon­té de plaire, sans pour au­tant tom­ber dans la vul­ga­ri­té et on ne cherche pas à cho­quer non plus. Mais on y va sans fard, sans cos­tume, ni fla­fla, ni dé­cor.»

HU­MOUR. C’est à la fin de l’été 1993 que Do­mi­nic et Mar­tin, fraî­che­ment di­plô­més de l’école na­tio­nale de l’hu­mour, dé­cident de for­mer un duo. 25 ans plus tard, les deux hommes en­tament une nou­velle tour­née pour cé­lé­brer leurs noces d’ar­gent. Les gars pré­sen­te­ront leur spec­tacle «Juste Do­mi­nic et Mar­tin» en sup­plé­men­taire le 22 mars 2018 au Théâtre Hec­tor-char­land de L’as­somp­tion.

Pour plus d’in­for­ma­tions ou pour vous pro­cu­rer des billets, contac­tez la billet­te­rie du Théâtre Hec­torC­har­land en com­po­sant le 450 589-9198 poste5 ou vi­si­tez le site In­ter­net hec­tor-char­land.com

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.