La marche du par­don res­sus­cite tou­jours après 25 ans

Hebdo Rive Nord - - VIE COMMUNAUTAIRE - OLIVIA NGUONLY

« À l’oc­ca­sion du Ven­dre­di Saint, la marche est une ma­nière pour un groupe de mar­cheurs de s’as­so­cier aux souffrances du Ch­rist afin de ma­ni­fes­ter leur so­li­da­ri­té », ré­sume Ro­ger Foley, membre du co­mi­té or­ga­ni­sa­teur de l’évé­ne­ment.

Le grand dé­part se fe­ra à par­tir de l’église du Pré­cieux-sang à Re­pen­ti­gny et deux ar­rêts sont en­suite pré­vus, tou­jours à Re­pen­ti­gny, afin que les gens puissent se joindre à la pa­rade, soit à l’église de la Pu­ri­fi­ca­tion-de-la-bien­heu­reuse-vier­geMa­rie et à l’église Notre-dame-des-champs.

Trois autres points de re­cueille­ment sont au pro­gramme à Pointes-aux-trembles alors que les mar­cheurs par­cour­ront une dis­tance to­tal de près de 17 ki­lo­mètres.

DES MAR­CHEURS TOU­JOURS AU REN­DEZ-VOUS

Ha­bi­tuel­le­ment, 125 à 150 per­sonnes dé­filent à l’oc­ca­sion de la marche du par­don, es­time M. Foley, qui re­marque que l’an­née der­nière, mal­gré des condi­tions mé­téo­ro­lo­giques dé­fa­vo­rables, 75 mar­cheurs étaient tou­te­fois pré­sents. «C’est un évé­ne­ment qui per­dure dans le temps», ob­serve-t-il.

L’homme croit aus­si que la foi est au­jourd’hui re­lé­guée au do­maine pri­vé, mais qu’elle a tout de même une di­men­sion so­ciale qui est ain­si per­mis de mettre de l’avant lors de la tra­di­tion­nelle marche du par­don.

« Ce­la nous per­met d’ex­pri­mer notre foi de fa­çon pu­blique. Le ca­tho­li­cisme a par ailleurs des ra­cines plus pro­fondes que d’autres tra­di­tions re­li­gieuses au Qué­bec, puis­qu’il fait par­tie de notre pa­tri­moine re­li­gieux. C’est donc bon d’en en­tendre par­ler, qu’on y adhère ou pas», par­tage Ro­ger Foley.

L’of­fice du Ven­dre­di saint dé­bu­te­ra à 15h. Des au­to­bus trans­por­te­ront gra­tui­te­ment les mar­cheurs à Re­pen­ti­gny à par­tir du sanc­tuaire entre 5h45 et 6h40.

La marche du par­don se ter­mi­ne­ra au Sanc­tuaire de la Ré­pa­ra­tion si­tué au 3650, bou­le­vard de la Rous­se­lière à Pointe-aux-trembles.

VEN­DRE­DI SAINT. Cer­tains chassent les la­pins en cho­co­lat pen­dant le congé pas­cal et d’autres en­tre­prennent la marche du par­don, qui res­sus­cite an­née après an­née de­puis 25 ans. Cette fois, c’est le ven­dre­di 14 avril que les mar­cheurs sont at­ten­dus à ce tra­di­tion­nel ren­dez-vous, dès 7 h 40.

Pour in­for­ma­tion, contac­ter Claire Du­val au 450 582-9516 ou Ma­de­leine Trem­blay au 450 581-5459.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.