He­di Ram­ssis pour­suit sa quête de l’ex­cel­lence en soc­cer

Le Mun­dia­li­to de soc­cer

Hebdo Rive Nord - - SPORTS - PIERRE CHAR­TIER

Le jeune gar­dien de but de Re­pen­ti­gny a connu le stress du camp d’en­traî­ne­ment de l’équipe ca­na­dienne qui s’est dé­rou­lé à La­chine au mois d’août der­nier. Des re­cru­teurs pour cette for­ma­tion avaient fait le tour des ter­rains de soc­cer du Qué­bec pour dé­ni­cher les meilleurs ath­lètes qui pour­raient se gref­fer à l’équipe ca­na­dienne qui al­lait prendre part au Mun­dia­li­to de soc­cer.

C’est comme ça que le jeune He­di a été in­vi­té à par­ti­ci­per à ce camp d’en­traî­ne­ment, un camp spé­cial pour ce jeune ath­lète de 12 ans.

«Le camp, c’était as­sez stres­sant. Il y avait 100 joueurs et 20 gar­diens pour ob­te­nir un poste. Dans mon cas, 20 gar­diens, c’est beau­coup. Je sa­vais qu’ils en pre­naient deux, j’ai donc tout don­né ce que j’avais. Il n’y avait pas juste les deux postes de gar­diens en jeu, il y avait aus­si le poste de par­tant que je vou­lais ob­te­nir. À la deuxième jour­née du camp d’en­traî­ne­ment, on m’a confir­mé que j’ob­te­nais le poste de par­tant pour l’équipe. J’étais très content de pou­voir me joindre à l’équipe ca­na­dienne.»

PLUS DE 300 PAYS

Le Mun­dia­li­to a com­men­cé à Men­do­za, en Ar­gen­tine, pen­dant les trois pre­mières édi­tions. Par la suite, il a eu lieu à Gran Ca­na­ria (Îles Ca­na­ries) pen­dant sept édi­tions (deux sur l’île de Fuer­te­ven­tu­ra). Le Tour­noi a conti­nué à Vi­la Ral de San­to An­to­nio (Al­garve – Por­tu­gal) pen­dant 10 édi­tions, appuyé dans les cinq der­nières édi­tions par la ville de Aya­monte (Es­pagne) comme se­cond siège. À par­tir de 2017, le Mun­dia­li­to au­ra lieu à la Cos­ta Do­ra­da (Ca­ta­logne). Le Mun­dia­li­to est de­ve­nu l’un des tour­nois in­ter­na­tio­naux de soc­cer pour en­fants le plus grand au monde avec 5000 joueurs de plus de 50 na­tio­na­li­tés et de grands clubs de soc­cer mon­dial.

Le jeune homme de Re­pen­ti­gny est re­ve­nu heu­reux de son ex­pé­rience par­mi les grands.

«C’étai­té­tait ma­gique, il y a eu une pa­rade où tou­testes les équipes étaient pré­sen­tées. Je me sen­tais fier de re­pré­sen­ter le Ca­na­da.a. C’était vrai­ment spé­cial d’en-d’en­trer surr le ter­rain et de jouer de­vant des fou­le­sules im­por­tantes. Nous avons joué plu­sus de 10 matchs en 10 jours de com­pé­ti­tion.éti­tion. Nous avons fi­ni 4e dans notre pool. Nous avons bien joué, c’est une ex­pé­rien­ce­pé­rience ex­tra­or­di­naire pour moi.»

Le jeune homme pour­suit sa jeune car­riè­ree à Re­pen­ti­gny dans le U-12 A mas-mas­cu­lin ett fré­quente l’école du Mou­lin à titre d’élève-e-ath­lète. De plus, il a été sé­lec­tion-sé­lec­tion­né pou­rur joindre les rangs du sport-études à l’éco­lee se­con­daire Fé­lix-le­clerc la sai­son pro­chaine.aine. Il es­père pour­suivre sa car­rière pen­dantnt en­core plu­sieurs an­nées et, qui sait, pas­se­ras­ser chez les pro­fes­sion­nels.

TOUR­NOI. Quel jeune joueur de soc­cer n’a pas dé­jà rê­vé de re­pré­sen­ter son pays lors d’un tour­noi in­ter­na­tio­nal qui se dé­roule en Eu­rope? Mais avec le rêve vient aus­si la réa­li­té. Et c’est à cette réa­li­té qu’a été confron­té le jeune gar­dien de but He­di Ram­ssis qui a re­pré­sen­té son pays au Mun­dia­li­to de soc­cer qui avait lieu en Es­pagne der­niè­re­ment.

(Photo TC Me­dia – Pierre Char­tier)

He­di Ram­ssis a évo­lué au sein de l’équipe Ca­na­da­da au Mun­dia­li­to qui a eu lieu en Es­pagne.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.