Une équipe qui «aime Re­pen­ti­gny»

En route vers les élec­tions mu­ni­ci­pales

Hebdo Rive Nord - - LA UNE - RE­NÉE-CLAUDE DOUCET

« J’aime Re­pen­ti­gny, je vote pour l’équipe Des­champs », voi­là le leit­mo­tiv des can­di­dats de Chan­tal Des­champs en vue du 5 no­vembre, date où les ci­toyens se­ront ap­pe­lés aux urnes. Tout au long de la course, ce slo­gan pren­dra dif­fé­rentes formes ; « J’aime Re­pen­ti­gny, j’ap­puie la cul­ture ; j’ap­puie l’en­vi­ron­ne­ment… ».

« Cette phrase nous re­pré­sente bien puisque nous sommes des gens de coeur, par­tage Mme Des­champs. Plu­sieurs de nous sont aguer­ris, nous avons cette ex­pé­rience à of­frir. »

Celle qui oc­cupe le poste de mai­resse de­puis 20 ans s’es­time pri­vi­lé­giée d’avoir tou­jours pu choi­sir les membres de son équipe. « Le pal­lier mu­ni­ci­pal en est un de proxi­mi­té. Nous de­vons être om­ni­pré­sents dans la com­mu­nau­té. Mon choix s’est ar­rê­té sur des gens qui sont dé­jà ha­bi­tués à don­ner du temps. Ce qui fait en sorte qu’une fois élus, ils ne se lassent pas de ré­pondre aux ci­toyens. »

BI­LAN ET PRO­JETS

Un re­gard vers le pas­sé per­met à Mme Des­champs de sou­li­gner les quelques 42 M$ in­ves­tis en in­fra­struc­tures mu­ni­ci­pales de­puis les quatre der­nières an­nées. « Re­pen­ti­gny est comme une grande mai­son, il y a tou­jours des tra­vaux à ef­fec­tuer, d’où l’im­por­tance d’une bonne pla­ni­fi­ca­tion dans le temps. »

La can­di­date à la mai­rie cite éga­le­ment les nou­veau­tés du cô­té des parcs et es­paces verts ; les jeux d’eau, le pro­lon­ge­ment de la piste cy­clable, l’inau­gu­ra­tion du parc des Pre­mières-na­tions, les ter­rains de ten­nis en terre bat­tue, la na­vette flu­viale…

En termes de bons coups, Mme Des­champs ne peut pas­ser sous si­lence l’inau­gu­ra­tion du Centre d'art Diane Du­fresne, de même que la fu­ture salle de spec­tacles. « Il s’agit d’une ques­tion de quelques mois. Le pro­jet va cer­tai­ne­ment se réa­li­ser en 2018-2019. »

An­non­cé ré­cem­ment, le qua­dri­la­tère nu­mé­rique oc­cu­pe­ra as­su­ré­ment l’agenda de Mme Des­champs si elle est ré­élue pour un pro­chain man­dat. Il en est de même pour ce sou­hait qu’elle ca­resse, soit ce­lui de voir s’ins­tal­ler une des­serte uni­ver­si­taire dans la ré­gion. « Je veux tou­cher la pre­mière pierre de cette uni­ver­si­té », ter­mine-t-elle en sou­li­gnant que l’uni­ver­si­té du Qué­bec à Trois-ri­vières pour­rait bien être in­té­res­sée à of­frir des for­ma­tions com­plètes dans le sec­teur dans les pro­chaines an­nées.

PO­LI­TIQUE. À quelques mois des élec­tions mu­ni­ci­pales, Chan­tal Des­champs pro­cé­dait à la pré­sen­ta­tion of­fi­cielle de son équipe jeu­di der­nier, à Re­pen­ti­gny. L’ac­tuelle mai­resse en pro­fi­tait éga­le­ment pour dé­voi­ler le slo­gan qui l’ac­com­pa­gne­ra tout au long de la cam­pagne.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.