Alexan­dra Bas­tien sur­prend Cé­line Dion à Las Ve­gas

Sa pein­ture cor­po­relle touche droit au coeur la chan­teuse

Hebdo Rive Nord - - LANAUDIÈRE - OLI­VIA NGUONLY

ARTS VI­SUELS. De­puis près d’un an, l’ar­tiste en arts vi­suels Alexan­dra Bas­tien a en­tre­pris un vi­rage ma­jeur dans sa car­rière en se consa­crant au bo­dy­pain­ting. Après avoir ébloui plu­sieurs ar­tistes dé­jà, ça été au tour de Cé­line Dion de se re­trou­ver sans voix de­vant l’im­mense talent de la jeune femme dé­bar­quée spé­cia­le­ment à Las Ve­gas pour la sur­prendre.

Le man­dat ini­tial d’alexan­dra Bas­tien était de réa­li­ser un por­trait de la chan­teuse de re­nom sur le corps de sa mo­dèle, Va­nes­sa Four­nier, puis de lui pré­sen­ter le ré­sul­tat fi­nal tout juste avant d’en­trer en scène. Tou­te­fois, un contre­temps est ve­nu cham­bou­ler leurs plans et Cé­line n’a pu ren­con­trer les jeunes femmes.

Dé­çues, Alexan­dra et Va­nes­sa ont tout de même dé­ci­dé d’as­sis­ter au spec­tacle pour le­quel elles avaient de très bons billets et de s’amu­ser mal­gré tout.

« Une mi­nute après le dé­but du show, Cé­line nous a re­mar­quées et je lui ai ex­pli­qué ce que j’avais fait pour elle. Elle a ca­po­té et nous a fait mon­ter sur scène, même si c’est nor­ma­le­ment in­ter­dit. Elle n’en re­ve­nait pas que j’ai fait ça. Je me sen­tais comme une pe­tite fille de quatre ans qui ne réa­li­sais pas ce qui se pas­sait », re­late l’ar­tiste

12 HEURES DE TRA­VAIL

La jeune femme de Re­pen­ti­gny s’est exer­cée pen­dant trois se­maines avant l’évé­ne­ment et a mis 12 heures pour peindre le dos de sa mo­dèle en s’ins­pi­rant du por­trait pré­fé­rée de Cé­line, sa main avec le vi­sage de Re­né An­ge­lil, son épaule re­pré­sen­tant la chan­teuse en pleine ac­tion ain­si que tout le reste de son corps avec dif­fé­rentes nuances et pierres.

« Quand Cé­line a vu le por­trait de Re­né sur la main de Va­nes­sa, elle l’a em­bras­sée. Elle a aus­si été très gé­né­reuse avec moi en dis­cu­tant et en lan­çant quelques blagues », ajoute celle qui était de pas­sage à Las Ve­gas du 31 mai au 2 juin pour sur­prendre la chan­teuse.

À la fin du spec­tacle, l’ar­tiste et sa mo­dèle ont cau­sé toute une com­mo­tion et ont dû être es­cor­tées par les gardes du corps de Cé­line Dion.

UNE COMPÉTITION IN­TER­NA­TIO­NALE

« Je pense que ce genre d’évé­ne­ments va m’ou­vrir des portes et ça me pousse à me dé­pas­ser », af­firme celle qui se pré­pa­re­ra sous peu à af­fron­ter les plus grands de son do­maine lors du World Bo­dy­pain­ting Fes­ti­val d’au­triche qui se tien­dra à la fin du mois de juillet.

Son plus grand dé­fi se­ra de réa­li­ser ses créa­tions cor­po­relles avec un temps li­mi­té de six heures. « Je vise le top 10 mon­dial, es­time celle qui se si­tue à pré­sent par­mi les 75 meilleurs au monde. Si­non, ce n’est pas grave, je veux m’amu­ser et ap­prendre. »

De­puis qu’elle s’est lan­cée corps et âme dans l’art de la pein­ture cor­po­relle l’an der­nier, Alexan­dra Bas­tien a entre autres réa­li­sé les por­traits de Ma­ry Pop­pins, Mul­der et Scul­ly de The X-files, la prin­cesse Leia de Star Wars, Prince, Har­ry Pot­ter, Jack Ni­chol­son dans The Shin­ning et bien d’autres grands noms sont pré­vus à son agen­da au cours des pro­chains mois.

Au lendemain de son aven­ture en sol amé­ri­cain, ses publications et vi­déos met­tant en ve­dette son por­trait de la grande chan­teuse qué­bé­coise avaient été par­ta­gées des mil­liers de fois et elle était in­vi­tée à Sa­lut Bon­jour, où elle a réa­li­sé en di­rect une pein­ture cor­po­relle de Ba­rack Oba­ma alors que l’an­cien pré­sident des États-unis était en vi­site dans la mé­tro­pole.

Il est pos­sible de suivre Alexan­dra Bas­tien sur la page Fa­ce­book ou sur son site web au alexan­dra­bas­tien.com

(Pho­to gra­cieu­se­té – Alexan­dra Bas­tien)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.