Un pas de plus pour les ai­dants na­tu­rels

La CAQ dé­pose le pro­jet de loi 796

Hebdo Rive Nord - - ACTUALITÉS -

Pour la co­or­don­na­trice du Re­grou­pe­ment des Ai­dants Na­tu­rels du Com­té de L’as­somp­tion (RANCA), Ca­ro­line Va­de­bon­coeur, le pro­jet de loi 796, Loi mo­di­fiant la Loi sur les normes du tra­vail afin de fa­ci­li­ter le sou­tien aux proches, dé­po­sé à l’as­sem­blée na­tio­nale la se­maine dernière par la Coa­li­tion Ave­nir Qué­bec est un grand pas.

« En­fin une re­con­nais­sance concrète de la contri­bu­tion du tra­vail co­los­sal des ai­dants na­tu­rels dans notre so­cié­té», men­tionne Mme Va­de­bon­coeur qui lutte de­puis plu­sieurs an­nées pour ob­te­nir cette re­con­nais­sance qui tarde à ve­nir.

Dé­po­sé par le dé­pu­té Marc Pi­card, le pro­jet était ap­puyé par le chef du par­ti et dé­pu­té de L’as­somp­tion, Fran­çois Legault ain­si que Lise La­val­lée, dé­pu­tée de Re­pen­ti­gny.

« On es­time qu’il y a plus de 1,2 mil­lion de Qué­bé­cois qui s’oc­cupent d’un proche à au­to­no­mie res­treinte, dont plus de la moi­tié d’entre eux sont sur le mar­ché du tra­vail. Je suis convain­cu que notre pro­jet de loi fe­ra une dif­fé­rence dans la vie de ces tra­vailleurs, qui dans bien cas, sont à bout de souffle », ajoute M. Legault.

ÉLAR­GIR LA NO­TION DE PROCHE AI­DANT

Le pro­jet de loi dé­po­sé par la CAQ sou­haite élar­gir la no­tion de proche ai­dant pour y in­clure tout membre de la fa­mille ou en­core un ami qui re­quiert un sou­tien si­gni­fi­ca­tif.

Il pro­pose 10 jour­nées de congé, le frac­tion­ne­ment de ces congés en de­mi-jour­nées ou en heures en plus de pro­té­ger le lien d’em­ploi de ceux qui doivent s’ab­sen­ter du tra­vail plu­sieurs se­maines afin de prendre soin d’un proche ma­lade ou ayant su­bi une bles­sure.

« Il est cer­tain que si ces me­sures étaient ap­pli­quées, les proches ai­dants en em­ploi vi­vraient beau­coup moins de stress et d’épui­se­ment et pour­raient plus fa­ci­le­ment conci­lier leurs res­pon­sa­bi­li­tés pro­fes­sion­nelles et le sou­tien à un être cher », af­firme quant à elle Jo­hanne Au­det, pré­si­dente du Re­grou­pe­ment des ai­dants na­tu­rels du Qué­bec (RANQ).

Chau­de­ment ap­puyé par le RANQ ain­si que le RANCA, la CAQ es­père que son pro­jet de loi trou­ve­ra un écho fa­vo­rable au­près de la mi­nistre du Tra­vail, Do­mi­nique Vien.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.