Une vo­ca­tion ta­touée sur le coeur

Deux pro­fes­sion­nels de la san­té sont ho­no­rés lors des Prix Re­con­nais­sance

Hebdo Rive Nord - - ACTUALITÉS - OLI­VIA NGUON­LY

PRIX. Isa­belle La­for­tune et Ger­main Ga­gné sont in­fir­miers de for­ma­tion et ont tous les deux choi­si de mettre à pro­fit leurs connais­sances au sein d’un centre d’hé­ber­ge­ment. Conscients qu’il s’agit d’un en­droit qui ne pos­sède pas tou­jours une grande cote de po­pu­la­ri­té dans l’opi­nion pu­blique, ce­la ne les a ja­mais em­pê­chés de s’im­pli­quer à fond dans leur mi­lieu de tra­vail. Les deux pro­fes­sion­nels ont ain­si vu leurs ef­forts ré­com­pen­sés à l’oc­ca­sion des Prix Re­con­nais­sance 2017.

« Nous ne sommes pas un couple Isa­belle et moi, mais nous sommes proches, puisque la com­mu­ni­ca­tion est im­por­tante dans notre tra­vail », par­tage d’em­blée M. Ga­gné, chef d’uni­té des soins in­fir­miers, qui comme sa col­lègue, oeuvre au sein du Centre d’hé­ber­ge­ment et de ré­adap­ta­tion en dé­fi­cience phy­sique de L’as­somp­tion de­puis une ving­taine d’an­nées.

En­semble, les deux pro­fes­sion­nels cu­mulent plus de 60 ans d’ex­pé­rience dans le ré­seau de la san­té.

Dé­jà, pen­dant ses études, celle qui est au­jourd’hui as­sis­tante in­fir­mière-chef tra­vaillait à titre de pré­po­sée aux bé­né­fi­ciaires dans une ré­si­dence de per­sonnes âgées de la ré­gion.

« Je suis res­tée par amour pour les per­sonnes âgées et pour le tra­vail », confie Mme La­for­tune.

Pour elle, tra­vailler dans un centre d’hé­ber­ge­ment pour aî­nés est un pri­vi­lège, puis­qu’elle a la chance d’ac­cueillir une clien­tèle vul­né­rable qu’elle ac­com­pagne en­suite dans ses dé­fis de vie jus­qu’à ses der­niers mo­ments.

Le tra­vail d’équipe consti­tue aus­si un as­pect qui in­ter­pelle l’as­sis­tante in­fir­mière-chef. « Nous mi­sons sur l'in­ter­dis­ci­pli­na­ri­té et le fait de tra­vailler en équipe est vrai­ment sti­mu­lant. Nous sommes en constante évo­lu­tion, ja­mais sta­tiques. »

TIS­SER DES LIENS AVEC TOUTE LA COM­MU­NAU­TÉ

Et ce n’est pas que le per­son­nel in­fir­mier qui est mis à contri­bu­tion dans l’amé­lio­ra­tion des pra­tiques ou du rayon­ne­ment des me­sures, mais aus­si les fa­milles des ré­si­dents et toute la com­mu­nau­té.

À titre d’exemple, Ger­main Ga­gné cite un par­te­na­riat mis en branle de­puis l’an­née der­nière et qui im­plique cer­tains élèves du Col­lège de l’as­somp­tion.

« Ils viennent faire du bé­né­vo­lat au centre et ça donne vrai­ment un beau mixte. Ça per­met aus­si de bri­ser la so­li­tude des ré­si­dents », dé­taille ce­lui pour qui son mi­lieu de tra­vail s’est avé­ré une vé­ri­table dé­cou­verte.

D’une part et d’autre, même si les deux ré­ci­pien­daires re­marquent que les centres d’hé­ber­ge­ment ne re­pré­sentent peut-être pas la pre­mière op­tion des nou­veaux di­plô­més qui exercent la même pro­fes­sion qu’eux, ils in­sistent sur ce lien pri­vi­lé­gié qui les unit à leurs ré­si­dents.

Un lien qui se construit aus­si avec les fa­milles, qui, par­fois, peuvent vivre des si­tua­tions dif­fi­ciles. « La mort fait par­tie de notre mi­lieu de vie et nous sommes l’un des pre­miers centres à avoir in­té­gré l’aide mé­di­cale à mou­rir. On a des beaux liens avec les fa­milles, qui nous re­mer­cient en­suite pour les soins pro­di­gués à leur proche », évoque le chef d’uni­té avant d’ajou­ter que son poste à L’as­somp­tion lui per­met aus­si une belle po­ly­va­lence au ni­veau de l’ex­per­tise en rai­son de l’as­pect ré­adap­ta­tion aus­si of­ferte au centre.

Quant à Isa­belle La­for­tune, lors­qu’il est ques­tion de son im­por­tant ba­gage de connais­sances, elle a le re­gard tour­né vers l’ave­nir. « J’es­père trans­mettre mes connais­sances et je m’ef­force d’être un men­tor tous les jours pour pré­pa­rer la re­lève. »

(Pho­to gra­cieu­se­té - CISSSS)

Isa­belle La­for­tune et Ger­main Ga­gné ont à coeur leur mé­tier qu’ils pra­tiquent de­puis de nom­breuses an­nées au Centre d’hé­ber­ge­ment et de ré­adap­ta­tion en dé­fi­cience phy­sique de L’as­somp­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.