Mieux équi­pé pour vous soi­gner

Centre d’on­co­lo­gie de l’hô­pi­tal Pierre-le Gar­deur

Hebdo Rive Nord - - ACTUALITÉS - RE­NÉE-CLAUDE DOU­CET

SAN­TÉ. Chaque jour, une cin­quan­taine de pa­tients prennent place dans ces fau­teuils de trai­te­ment soi­gneu­se­ment en­li­gnés le long des fe­nêtres du centre d’on­co­lo­gie de l’hô­pi­tal Pierre-le Gar­deur. Les amé­lio­ra­tions ap­por­tées ré­cem­ment au dé­par­te­ment re­pré­sentent cer­tai­ne­ment un pe­tit baume pour tous ceux et celles qui se battent pour re­cou­vrer la san­té.

Grâce à un ré­amé­na­ge­ment in­té­rieur, le centre d’on­co­lo­gie oc­cupe dé­sor­mais le double de la su­per­fi­cie dis­po­nible au­pa­ra­vant. Plu­sieurs chan­ge­ments ont ain­si pu être ap­por­tés à l’es­pace ; le nombre de fau­teuils de trai­te­ment est pas­sé de 14 à 22, une salle d’at­tente spa­cieuse et lu­mi­neuse a été amé­na­gée, des bu­reaux de consul­ta­tion ont été ajou­tés et la phar­ma­cie d’on­co­lo­gie a été re­haus­sée, aug­men­tant la ca­pa­ci­té de pro­duc­tion des mé­di­ca­ments tout en ren­con­trant les plus ré­centes normes en ma­tière de san­té et de sé­cu­ri­té.

De plus, l’équipe ac­cueille­ra deux nou­veaux mé­de­cins spé­cia­listes d’ici 2019, éle­vant le nombre d’hé­ma­to-on­co­logues à neuf. Le dé­par­te­ment compte éga­le­ment des phar­ma­ciens, une tra­vailleuse so­ciale, une psy­cho­logue, une nu­tri­tion­niste et des in­fir­mières pi­vots.

« Le nou­vel amé­na­ge­ment fa­ci­lite le tra­vail en in­ter­dis­ci­pli­na­ri­té de l’en­semble des pro­fes­sion­nels et contri­bue à une ap­proche glo­bale et hu­maine », sou­ligne Jacques Per­reault, pré­sident du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion du Centre in­té­gré de san­té et de ser­vices so­ciaux de La­nau­dière (CISSS).

TRAI­TE­MENT DE TOUS LES TYPES DE CAN­CER

Pour Ca­the­rine Me­loche, hé­ma­to-on­co­logue et chef du ser­vice de l’on­co­lo­gie, cet agran­dis­se­ment était de­ve­nu es­sen­tiel.

« Comme vous le sa­vez, l’in­ci­dence du can­cer aug­mente d’an­née en an­née, no­tam­ment en rai­son du vieillis­se­ment de la po­pu­la­tion, rap­pelle Dr Me­loche. La réa­li­té La­nau­doise n’échappe pas à ce constat. Avec la crois­sance dé­mo­gra­phique du sec­teur, le nombre de vi­sites en on­co­lo­gie aug­mente éga­le­ment. Cette an­née, nous avons ac­cueillis et soi­gnés plus de 3 000 pa­tients et en­vi­ron 8 000 trai­te­ments de chi­mio­thé­ra­pie ont été ad­mi­nis­trés par nos in­fir­mières en salle de trai­te­ment. »

Le chef du ser­vice est fière de pou­voir of­frir des soins de qua­li­té exem­plaire et ce, peu im­porte le diag­nos­tic. « Nous sommes en me­sure de trai­ter tous les types de can­cer, à quelques ex­cep­tions très spé­ci­fiques. Il n’y a pas grand-chose que l’on ne voit pas ici. »

Amor­cés en juillet 2015, les tra­vaux ont pris fin à l’au­tomne der­nier. Ils ont né­ces­si­té un in­ves­tis­se­ment de 2,2 M$, dont 659 000 $ pro­viennent des dons re­cueillis par la Fon­da­tion San­té Sud de La­nau­dière.

D’autres an­nonces sont at­ten­dues du cô­té du centre d’on­co­lo­gie, no­tam­ment l’ins­tal­la­tion d’un TEP Scan, ins­crit à la phase 3 de l’agran­dis­se­ment. Le TEP Scan per­met no­tam­ment la dé­tec­tion pré­coce de tu­meurs, du type et de leur en­ver­gure, d’éva­luer et ré­ajus­ter un trai­te­ment de chi­mio­thé­ra­pie et de ga­gner du temps en évi­tant d’autres exa­mens diag­nos­tiques.

(Pho­to TC Me­dia - Sté­phane Gré­goire)

En plus des hé­ma­to-on­co­logues, le dé­par­te­ment compte des phar­ma­ciens, une tra­vailleuse so­ciale, une psy­cho­logue, une nu­tri­tion­niste et des in­fir­mières pi­vots.

(Pho­to TC Me­dia - Sté­phane Gré­goire)

Avec l’agran­dis­se­ment, le nombre de fau­teuils de trai­te­ment est pas­sé de 14 à 22.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.