Comment en­ten­dez-vous res­tau­rer la confiance des ci­toyens en­vers l’ad­mi­nis­tra­tion mu­ni­ci­pale ad­ve­nant votre élec­tion à titre de maire?

Hebdo Rive Nord - - ACTUALITÉS -

En pré­vi­sion du scru­tin du 5 no­vembre pro­chain, l’heb­do Rive Nord a in­ter­ro­gé les can­di­dats à la mai­rie de L’as­somp­tion afin de connaître leurs in­ten­tions en lien avec leur ap­proche ci­toyenne. Va­lé­rie Cou­tu­rier – ADN L’as­somp­tion Syl­vie Lan­glois-brouillette - La voix des ci­toyens Sé­bas­tien Na­deau – Vi­sion L’as­somp­tion – Équipe Sé­bas­tien Na­deau Jean Ray­nault (can­di­dat in­dé­pen­dant)

«Nous avons par­lé d’im­pli­quer les ci­toyens au maxi­mum, de fa­vo­ri­ser leur en­ga­ge­ment dans notre éla­bo­ra­tion, de tous les nou­veaux pro­jets par exemple ou dans le pro­ces­sus dé­ci­sion­nel. Que ce soit par le biais de bud­gets par­ti­ci­pa­tifs, de ca­fés­ren­contres, de séances du con­seil pu­bliques en ligne, d’un por­tail web avec ap­pli­ca­tions pour avoir ac­cès plus fa­ci­le­ment aux élus et à l’ad­mi­nis­tra­tion, de séances du con­seil à l’ex­té­rieur afin de sor­tir du cadre ri­gide ou d’un con­seil jeu­nesse et d’un con­seil des sages. Nous vou­lons être trans­pa­rents dans tout ce qu’on fait, in­for­mer les ci­toyens et les in­vi­ter à com­mu­ni­quer avec nous.» «Dans notre pro­gramme, on pro­pose plus de par­ti­ci­pa­tion ci­toyenne, on a huit tables de concer­ta­tion. On y parle de la culture, du trans­port, de la sé­cu­ri­té pu­blique, des loi­sirs, de la fa­mille, du troi­sième âge, du tourisme et d’agri­cul­ture et d’en­vi­ron­ne­ment. Donc les gens en s’im­pli­quant vont être en me­sure de re­prendre de la confiance en tra­vaillant sur des dos­siers qui sont im­por­tants dans la Ville de L’as­somp­tion, en fai­sant preuve d’ou­ver­ture et de trans­pa­rence.» «Le pre­mier ob­jec­tif se­ra de ré­ta­blir la confiance entre le con­seil mu­ni­ci­pal et les em­ployés mu­ni­ci­paux, ce sont des gens com­pé­tents et il faut re­con­naitre leur ta­lent et leur ex­pé­rience, dont il faut se ser­vir. En­suite, il faut ve­nir pré­ci­ser les ob­jec­tifs pour cha­cun des dé­par­te­ments. Ac­tuel­le­ment, chaque dé­par­te­ment dé­pose un bud­get pour l’an pro­chain et par­tait de la de­mande du dé­par­te­ment pour fixer le taux de taxa­tion. Nous pré­co­ni­sons une ap­proche ba­sée sur la ges­tion : on va don­ner un bud­get pré­dé­ter­mi­né se­lon la ca­pa­ci­té des ci­toyens à cha­cun des chefs de ser­vice et la ré­mu­né­ra­tion des cadres ira en fonc­tion des ob­jec­tifs at­teints.» «Il s’agit de l’un des en­jeux qu’il faut tra­vailler et de plu­sieurs fa­çons. D’abord, après les élec­tions, il faut tra­vailler avec les élus pour for­mer une équipe. Beau­coup de tra­vail de gou­ver­nance a été fait, puisque nous avons réus­si à ra­me­ner la confiance du gou­ver­ne­ment dé­jà. Pour celle des ci­toyens, on n’est pas en­core là, mais ce n’est pas juste à L’as­somp­tion. Il faut donc tra­vailler en équipe et élar­gir l’équipe pour in­clure le di­rec­teur gé­né­ral et les di­rec­teurs de ser­vices. Je sou­haite aus­si faire un plan stra­té­gique et faire l’éva­lua­tion de per­for­mance de l’or­ga­ni­sa­tion pour pou­voir dé­ga­ger des prio­ri­tés d’amé­lio­ra­tion.»

(Pho­to gra­cieu­se­té Ca­ro­line Ba­bin)

(Pho­to gra­cieu­se­té)

(Pho­to gra­cieu­se­té)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.