An­toine Cha­bot pro­lon­ge­ra sa car­rière avec les Ca­ra­bins

Hebdo Rive Nord - - SPORTS - PIERRE CHAR­TIER

FOOT­BALL. An­toine Cha­bot, la bou­gie d’al­lu­mage des Triades cette sai­son en di­vi­sion lll, vient de si­gner une lettre d’en­tente avec les Ca­ra­bins pour pour­suivre sa car­rière à l’uni­ver­si­té de Mon­tréal, avec l’équipe de Dan­ny Ma­cio­cia. Ce­lui qui oc­cupe le poste de quart-ar­rière de la for­ma­tion vit des mo­ments des plus heu­reux avec le club de foot­ball du Cé­gep ré­gio­nal de La­nau­dière.

An­toine Cha­bot ter­mine sa troi­sième an­née en sciences hu­maines et il se dit pri­vi­lé­gié d’avoir pu fi­nir sa car­rière avec les Triades, une équipe qui se­lon ses pro­pos a une très belle tra­di­tion de foot­ball dans la ré­gion.

« J’ai eu la chance d’évo­luer pour deux ex­cel­lents en­traî­neurs, Ma­thieu Joyal et Be­noît Char­tier. Avec leur style, j’ai beau­coup ap­pris en cô­toyant ces deux hommes. Quand je suis ar­ri­vé avec les Triades, il y a trois ans, j’oc­cu­pais le poste de re­ce­veur à l’at­taque et je pou­vais jouer aus­si au poste de quart-ar­rière. Mais avec ma vi­tesse, j’étais plus sou­vent im­pli­qué comme re­ce­veur de passe. Je ve­nais du pro­gramme de foot­ball de l’école St-jean-vian­ney. C’était une bonne équipe, mais pas comme les Triades. J’ai trou­vé le chan­ge­ment as­sez dif­fi­cile par rap­port à la gros­seur des joueurs. Nous étions en di­vi­sion ll, à cette époque, et je peux vous dire que j’ai eu be­soin de m’adap­ter as­sez ra­pi­de­ment à tous les chan­ge­ments. Pas juste la gros­seur des joueurs, mais aus­si à la vi­tesse qui n’était pas pa­reille. Mais dans l’en­semble, tout a bien fonc­tion­né pour moi », ra­conte An­toine Cha­bot.

UNE AN­NÉE DE TRAN­SI­TION

La sai­son der­nière, An­toine a com­men­cé la sai­son à titre de re­ce­veur et comme quart-ar­rière nu­mé­ro deux chez les Triades, mais il a vite pris les com­mandes pour de­ve­nir le quart-ar­rière nu­mé­ro un de l’équipe : « Ça n’a pas été fa­cile, mais je crois que je me suis vite ha­bi­tué à ce nou­veau poste. Il y a plus de res­pon­sa­bi­li­tés à titre de quart par­tant, mais j’aime bien la si­tua­tion. »

Cette sai­son, il n’y a pas eu d’op­tion pour le joueur de troi­sième an­née. Dès le camp d’en­traî­ne­ment, il a été dé­si­gné comme quart par­tant pour les Triades. L’en­traî­neur Be­noît Char­tier a tout de suite fait confiance à An­toine et les ré­sul­tats sont ve­nus par la suite.

« Dès le dé­but du camp, je me suis as­sis dans mon sa­lon avec le livre de jeu et j’ai tout mé­mo­ri­sé dans une jour­née. Avec ma vi­tesse, je vou­lais faire une dif­fé­rence dans le jeu des Triades et avec l’aide de mes co­équi­piers, nous sommes ar­ri­vés à en faire une sai­son ga­gnante, pour l’ins­tant. Je suis content de mes ac­com­plis­se­ments jus­qu’à date, mais la sai­son n’est pas fi­nie pour moi et mes co­équi­piers », d’ajou­ter An­toine avec un large sou­rire.

UN MO­MENT IN­OU­BLIABLE

Il y a deux se­maines, le joueur des Triades si­gnait une lettre d’en­ga­ge­ment qui fai­sait de lui un membre des Ca­ra­bins de l’uni­ver­si­té de Mon­tréal, une équipe pour la­quelle il a tou­jours vou­lu évo­luer. « C’était ma­gique de si­gner pour cette uni­ver­si­té. Je viens de la ré­gion de Re­pen­ti­gny, j’ai tou­jours vou­lu évo­luer pour les Ca­ra­bins et main­te­nant je fais par­tie de cette équipe. C’est cer­tain que je vais m’en­traî­ner fort du­rant la pé­riode es­ti­vale pour ar­ri­ver au camp d’en­traî­ne­ment prêt pour faire l’équipe », d’ex­pli­quer An­toine.

Avec les Ca­ra­bins, il oc­cu­pe­ra le poste de re­ce­veur rap­pro­ché et il tra­vaille­ra sur son épaule qui lui cause en­core cer­tains pro­blèmes. Mais nul doute que ce joueur aux mul­tiples ta­lents fe­ra par­ler de lui dans le cir­cuit uni­ver­si­taire.

(Pho­to TC Me­dia - Sté­phane Gré­goire)

.An­toine Cha­bot est la bou­gie d’al­lu­mage des Triades cette sai­son.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.