Clau­dette Dion lance sa bio­gra­phie « Clau­dette Dion, la soeur de… »

« J’avais hâte de mettre les pen­dules à l’heure »

Hebdo Rive Nord - - DENYS SPÉNARD QUITTE LA VIE POLITIQUE - OLI­VIA NGUONLY

CULTURE. Elle a aus­si sept autres soeurs, mais pour le monde en­tier, Clau­dette a tou­jours été la soeur de Cé­line. « C’est le plus grand rôle de ma vie », re­con­nait-elle au­jourd’hui en toute sé­ré­ni­té. À l’aube de ses 69 ans, la Re­pen­ti­gnoise a sen­ti le be­soin de le­ver le voile sur cette iden­ti­té par fi­lia­tion qu’on lui a tou­jours at­tri­bué. Le 2 no­vembre, elle lan­çait sa bio­gra­phie « Clau­dette Dion, la soeur de… » sous la plume du jour­na­liste Jean-yves Gi­rard.

« C’est com­ment être la soeur de Cé­line ? ». Cette ques­tion, Clau­dette a dû l’en­tendre des mil­lions de fois. Pour elle, il est évident que tout ce qui en­toure sa fa­mille, et plus spé­cia­le­ment la ben­ja­mine des 14 en­fants, consti­tue un vé­ri­table mythe.

Elle se sou­vient d’une ques­tion mal­ha­bile d’un jour­na­liste fran­çais qui l’avait lais­sée per­plexe : « Vous ne vous sen­tez pas en des­sous de votre soeur ? », l’avait-il in­ter­ro­gée. Avec son sens de la ré­par­tie et son au­dace, la sexa­gé­naire lui avait re­tour­né son ques­tion­ne­ment : « Qui ne se sent pas en des­sous de la plus grande chan­teuse au monde ? »

« J’avais hâte de mettre les pen­dules à l’heure, conti­nue-t-elle. Tout le monde pense qu’il y a un brin de ja­lou­sie, mais qui dit que j’au­rais vou­lu être à sa place ? », ques­tionne la ma­man de quatre en­fants éga­le­ment grand-mère de huit pe­tits.

DE NOBLES CAUSES À DÉ­FENDRE

Celle qui porte aus­si le titre de mar­raine de Cé­line af­firme que sa propre vie la comble de bon­heur, elle qui porte les cha­peaux de porte-pa­role de la Fon­da­tion Ma­man Dion et de la Mai­son Ad­hé­mar-dion, une mai­son de soins pal­lia­tifs si­tuée à Ter­re­bonne.

La Re­pen­ti­gnoise re­con­naît du même coup que sa pe­tite soeur connue du monde en­tier lui a per­mis de vivre des choses in­es­pé­rées. « Quand tu es la soeur de Cé­line, les gens t’aiment au­to­ma­ti­que­ment, même s’ils te connaissent peu. Elle nous a fait vivre des choses ex­cep­tion­nelles, plus grandes que na­ture. »

LA CHAN­SON EN CA­DEAU

Lors­qu’elle re­pense à sa propre car­rière, Clau­dette songe aus­si­tôt à sa par­ti­ci­pa­tion à l’émis­sion de Michel Jas­min, où elle avait in­ter­pré­té L’hymne à l’amour avant d’être à son tour re­mar­qué par un cer­tain Re­né An­gé­lil… À tra­vers sa car­rière de chan­teuse, elle a éga­le­ment en­fi­lé le rôle d’ani­ma­trice-té­lé et, il y a quelques an­nées, elle s’est même re­trou­vée à l’olym­pia de Pa­ris pour li­vrer les plus grands suc­cès de Piaf.

« Je n’ai ja­mais pla­ni­fié de car­rière, je n’ai pas choi­si d’être chan­teuse ; tout le monde chante chez nous. Alors tout ce qui m’ar­rive re­pré­sente un ca­deau », sou­rit celle qui dé­voile avoir choi­si d’éle­ver ses en­fants avant tout.

À tra­vers toutes les épreuves et les aven­tures qui au­ront croi­sé sa route, la grande soeur de Cé­line croit qu’elle a réus­si à se tailler un pré­nom ain­si qu’une place au so­leil.

« Peu im­porte ton nom, quand tu crois en toi et tes rêves, tu peux y ar­ri­ver. C’est à toi de dé­ci­der com­ment faire ton propre bon­heur car il ne vien­dra pas de l’ex­té­rieur ; il est là, à l’intérieur de toi », phi­lo­sophe Clau­dette Dion quelques jours avant son grand lan­ce­ment.

La bio­gra­phie de Clau­dette Dion, « Clau­dette Dion, la soeur de… », est pu­bliée aux Édi­tions La Presse.

(Photo gra­cieu­se­té)

Clau­dette Dion a dé­ci­dé de le­ver le voile pour la pre­mière fois sur sa vie, sa car­rière et bien évi­dem­ment le lien qui l’unit à sa soeur ca­dette, Cé­line, avec sa nou­velle bio­gra­phie « Clau­dette Dion, la soeur de… ».

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.