Une sai­son par­faite pour les Rhi­nos pee­wee

Hebdo Rive Nord - - SPORTS -

Les Rhi­nos de La­nau­dière com­plé­taient leur sai­son ré­gu­lière à La­val contre les Dra­gons, le sa­me­di 28 oc­tobre der­nier, et ils l’ont fait en rem­por­tant leur 10e vic­toire par la marque de 39 à 6. Bien que l’en­jeu de la par­tie n’était pas éle­vé, au­cune place au clas­se­ment n’étant en jeu, les en­traî­neurs lo­caux avaient fixé des ob­jec­tifs par­ti­cu­liers à leurs joueurs.

« Nous sa­vions que les en­traî­neurs des équipes que nous af­fron­te­rons en sé­rie se­raient pré­sents dans les es­trades. Alors, nous avions li­mi­té nos jeux of­fen­sifs à des courses à gauche et à droite, en plus d’une for­ma­tion étrange avec 6 re­ce­veurs du même cô­té. Nous ne vou­lions pas leur mon­trer notre ca­hier de jeux et nos forces. Nous avions même chan­gé notre fa­çon d’ap­pe­ler les jeux pour qu’ils ne puissent pas les com­prendre », ex­plique Jean- Fran­çois Char­le­bois, l’en­traî­neur-chef des Rhi­nos.

L’équipe pee­wee des Rhi­nos af­fron­te­ra les Dia­blos de La Prai­rie en de­mi-fi­nale. Les deux équipes se sont af­fron­tées en par­tie pré­sai­son et le duel se­ra ser­ré. « Nous sommes la seule équipe in­vain­cue, notre of­fen­sive a mar­qué le plus de points et notre dé­fen­sive en a ac­cor­dé le moins dans la ligue. Par contre, comme nous l’avons men­tion­né aux jeunes, nos ex­ploits ne valent plus rien en sé­rie. On a beau avoir un dif­fé­ren­tiel de points de +304, la seule chose qui compte main­te­nant est le dif­fé­ren­tiel du pro­chain match », ajoute l’en­traî­neur.

De leur cô­té, les Dia­blos ne sont pas à sous-es­ti­mer. Ils ont ter­mi­né en tête de la ligue en 2016 et se sont in­cli­nés en fi­nale pro­vin­ciale contre L’île-bi­zard. Cette an­née, ils af­fichent des ré­sul­tats de 8 vic­toires et 2 dé­faites. Ils ont mar­qué 270 points et en ont ac­cor­dé 196. Se­lon les en­traî­neurs, c’est une équipe qui leur res­semble beau­coup. « Les Dia­blos ont un sys­tème of­fen­sif conser­va­teur et sem­blable au nôtre avec beau­coup de jeux au sol qui per­mettent de com­plé­ter de longues passes pour des tou­chés. Leurs lignes of­fen­sives sont plus que res­pec­tables par sa taille et sa puis­sance et ils ont un ex­cellent quart-ar­rière ca­pable de lan­cer et cou­rir. Il est aus­si cos­taud que sa ligne of­fen­sive, alors il n’a pas peur de fon­cer au centre. À la dé­fen­sive, ils sont so­lides, mais leur plus gros avan­tage reste l’as­pect phy­sique de leur jeu. C’est une équipe qui cogne fort et qui se re­lève tou­jours. La se­maine der­nière, ils ont com­blé un dé­fi­cit de 13 points avec moins de 5 mi­nutes à jouer à la ren­contre. Alors, c’est un ad­ver­saire re­dou­table qui n’aban­don­ne­ra pas », de ré­su­mer l’en­traî­neur-chef.

(Photo gra­cieu­se­té - Ca­the­rine Bras­sard-ca­ma­cho)

Les Rhi­nos pee­wee ont réus­si à avoir une sai­son sans dé­faite.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.