« Je n’avais ja­mais dou­té de mon choix »

Ma­man mo­no­pa­ren­tale à 17 ans

Hebdo Rive Nord - - LA UNE -

TÉ­MOI­GNAGE. Un après-mi­di de prin­temps, la vie d’ado­les­cente de Daph­né Di­vry-blai­ney a com­plè­te­ment bas­cu­lé. Pen­dant les neuf mois pré­cé­dents, la jeune femme de 17 ans avait vu son corps se mé­ta­mor­pho­ser et cer­taines de ses amies s’éloi­gner. Se­lon les plus ré­centes don­nées d’une étude me­née par la Fon­da­tion Lu­cie et Re­né Cha­gnon, en 2014, elles étaient près de 7,6 % de moins de 20 ans à don­ner nais­sance à un enfant.

Au­jourd’hui, Daph­né vit se­rei­ne­ment son choix d’avoir eu son pre­mier enfant à la fin de ses études se­con­daires. Elle est aus­si ma­man d’une se­conde pe­tite fille de quatre ans.

Avec le re­cul, elle consent qu’elle était jeune à l’époque pour de­ve­nir mère, même si elle se dé­fi­nis­sait comme une ado­les­cente ma­ture et res­pon­sable. « Il reste que j’avais quand même 17 ans et je ne sa­vais pas vrai­ment qui j’étais. Je me cher­chais. »

Daph­né Di­vry-blai­ney voit quand même cer­tains avan­tages au fait d’avoir eu son pre­mier enfant aus­si jeune, no­tam­ment au ni­veau de son énergie qui était au ren­dez-vous, et par­ti­cu­liè­re­ment en ce qui a trait à la re­la­tion qu’elle en­tre­tient à ce jour avec sa grande fille de neuf ans.

« Nous sommes très proches et je crois que je la com­prends plus », es­time-t-elle en men­tion­nant qu’il ar­rive que les autres élèves croient qu’elles sont plu­tôt des soeurs, qu’une mère et sa fille.(

Pho­to Heb­do Rive Nord - ar­chives

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.