Les Cow­boys Frin­gants… au­then­tiques as­somp­tion­nistes

Hebdo Rive Nord - - LA UNE -

« Bonne fête L’as­somp­tion, la plus belle ville du monde ! » Non, les Cow­boys Frin­gants n’ont pas ta­ri d’éloges à l’égard de la ville qui les a vus naître il y a 20 ans. En fait, ils n’ont ta­ri de rien lors de cette soi­rée qui don­nait le coup d’en­voi aux fes­ti­vi­tés du 300e de L’as­somp­tion, en étant plus que gé­né­reux avec le pu­blic dé­jà conquis d’avance.

Même si la foule était moins im­po­sante que pré­vu, l’énergie était tout aus­si in­tense de­vant la scène, qui s’est ra­pi­de­ment en­flam­mée dès l’ar­ri­vée des membres du groupe.

Il faut dire que dès le dé­part, les clas­siques se sont en­chaî­nés à une vi­tesse folle. La Ma­ni­fes­ta­tion, Bye Bye Lou, En berne, Huit se­condes… peu d’in­con­tour­nables ont été ou­bliés lors de cette soi­rée d’un peu plus de deux heures. Et rares étaient les chan­sons où la voix de Karl Trem­blay n’était pas cou­verte par celle des mil­liers personnes qui connaissent la moindre pa­role, la moindre in­to­na­tion, des chan­sons des Cow­boys.

(Pho­to Heb­do Rive Nord –ar­chives)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.