Mo­nique Pau­zé ob­tient l’ap­pui d’eli­za­beth May

Hebdo Rive Nord - - ACTUALITÉS - NA­THA­LIE VI­GNEAULT

PO­LI­TIQUE FÉ­DÉ­RALE. Alors qu’une « crise consti­tu­tion­nelle » plane dans l’ouest du Ca­na­da avec le pi­pe­line Trans Moun­tain, la dé­pu­tée de Re­pen­ti­gny Mo­nique Pau­zé tra­vaille à convaincre les par­le­men­taires à Ot­ta­wa de vo­ter pour son pro­jet de loi vi­sant à don­ner plus de pou­voir aux pro­vinces et aux villes.

Son pro­jet de loi C-392 doit être dé­bat­tu en Chambre dans les pro­chaines se­maines, soit le 3 mai. Il de­vait être pré­sen­té en avril, mais a été re­por­té.

« En plus de ren­con­trer dif­fé­rents groupes, as­so­cia­tions et mu­ni­ci­pa­li­tés dans ma cir­cons­crip­tion, je compte aus­si convaincre mes col­lègues à Ot­ta­wa, tous par­tis confon­dus, à l’im­por­tance de do­ter les gou­ver­ne­ments de proxi­mi­té de plus de pou­voirs dans la ges­tion de leur ter­ri­toire », ex­plique Mme Pau­zé.

Elle fait no­tam­ment ré­fé­rence à Limoilou, un quar­tier de Qué­bec re­pré­sen­té par le con­ser­va­teur Alu­pa Clarke, et qui à cause du port à proxi­mi­té a su­bi les consé­quences du trans­bor­de­ment de pous­sière d’oxyde de fer. L’in­ci­dent est re­la­té dans le ré­cent do­cu­men­taire « Bras de fer ».

« Ga­ti­neau, Châ­teau­guay et Ter­re­bonne ont été bat­tues lors­qu’elles ont vou­lu ré­gle­men­ter l’im­plan­ta­tion d’an­tennes cellulaires chez elles. Mas­couche, Neu­ville et Saint-cu­th­bert se sont heur­tées aux pou­voirs fé­dé­raux en ce qui concerne les aé­ro­ports », énu­mère Mme Pau­zé.

« Bur­na­by voit la Cour d’ap­pel fé­dé­rale re­je­ter son ap­pel contes­tant la dé­ci­sion de l’of­fice na­tio­nal de l’éner­gie d’ap­prou­ver Trans Moun­tain, même si le pro­jet en­freint les rè­gle­ments mu­ni­ci­paux, ajoute-t-elle. Si le fé­dé­ral n’a pas la dé­cence de res­pec­ter nos lois de son plein gré, for­çons-le à le faire », sou­tient la dé­pu­tée de Re­pen­ti­gny en rap­pe­lant que le Qué­bec a jus­qu’à main­te­nant échap­pé à cet af­front avec le pi­pe­line Éner­gie Est.

Si le fé­dé­ral n’a pas la dé­cence de res­pec­ter nos lois de son plein gré, for­çons-le à le faire.»

Rap­pe­lons que le pro­jet de loi sur la ges­tion du ter­ri­toire de Mme Pau­zé vise à mo­di­fier huit lois sur des com­pé­tences ex­clu­sives au pa­lier fé­dé­ral. En sub­stance, Mme Pau­zé af­firme : « En plus d’as­su­rer une meilleure pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment et un amé­na­ge­ment plus har­mo­nieux du ter­ri­toire, le pro­jet de loi vient ins­tau­rer une cer­ti­tude ju­ri­dique dans des do­maines mar­qués par de nom­breuses contes­ta­tions ju­di­ciaires liées au par­tage des com­pé­tences ».

(Pho­to Gra­cieu­se­té)

La chef du par­ti Vert Eli­za­beth May a ap­puyé pu­bli­que­ment le pro­jet de loi C-392 de Mo­nique Pau­zé.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.