Ga­rage mu­ni­ci­pal : l’en­tente doit être ré­vi­sée

L'as­somp­tion

Hebdo Rive Nord - - ACTUALITÉS - NA­THA­LIE VIGNEAULT

AS­SEM­BLÉE MU­NI­CI­PALE. Alors que la moi­tié de la re­te­nue de 10 % en cas de cor­rec­tif vient d’être ver­sée pour le nou­veau com­plexe mu­ni­ci­pal, la Ville de L’as­somp­tion doit re­voir l’échéan­cier dans l’en­tente avec l’ac­qué­reur de l’an­cien ter­rain à cause du dé­mé­na­ge­ment tar­dif des équi­pe­ments de la Ville.

En ef­fet, le contrat ini­tial pré­voyait que l’ache­teur ac­quit­te­rait la ba­lance de prix de vente sur cinq ans à par­tir du mo­ment où la Ville quit­te­rait les lieux et qu’alors, ce­lui-ci s’en­ga­ge­rait à y construire des im­meubles, ce qui n’a pas pu être fait puisque la ville n’a dé­mé­na­gé qu’en juillet der­nier. « L’ache­teur n’a donc pas pu gé­né­rer les re­ve­nus pré­vus pour s’ac­quit­ter de ses obli­ga­tions. Il faut re­for­mu­ler l’en­semble des échéan­ciers ins­crits au contrat, ce qu’il est pré­vu de faire au cours des pro­chaines se­maines », in­dique-t-on à la Ville.

Rap­pe­lons que la Ville de­vait dé­mé­na­ger à l’au­tomne 2014 suite à la vente de l’an­cien ga­rage mu­ni­ci­pal, mais les re­tards dans la construc­tion du nou­veau com­plexe dû aux évé­ne­ments pas­sés connus ont obli­gé la ville à louer au prix de 4500 $/mois jus­qu’au 30 avril, mo­ment où le bail a été re­né­go­cié au coût de 12 000 $/mois jus­qu’au 30 juin 2017.

Au su­jet du nou­veau com­plexe mu­ni­ci­pal, ce­lui-ci abrite les ser­vices tech­niques et les tech­no­lo­gies de l’in­for­ma­tion. « Les taxes af­fé­rentes pour rem­bour­ser la dette en­tre­ront en vi­gueur avec l’exer­cice 2019 », ajoute-t-on à la Ville.

L’AS­SOMP­TION AC­CUEILLE SON NOU­VEAU D.G.

Serge Geof­frion, nou­veau di­rec­teur gé­né­ral de la Ville de L’as­somp­tion, a as­sis­té à sa pre­mière séance du conseil mu­ni­ci­pal le 10 avril. À la ques­tion « Pour­quoi choi­sir L’as­somp­tion ? » Il ré­pond qu’il vou­lait re­ve­nir à la « ges­tion de proxi­mi­té ». « Je suis un ma­niaque d’his­toire et de culture, alors quand j’ai vu le poste à la Ville de L’as­somp­tion, ça ve­nait cher­cher mes in­té­rêts. Je suis ren­du à un point dans ma car­rière où je peux me per­mettre ce choix-là », a-t-il in­di­qué en en­tre­vue à l’heb­do Rive Nord.

L’his­toire quelque peu conflic­tuelle à L’as­somp­tion des der­nières an­nées ne semble pas re­bu­ter le ges­tion­naire mu­ni­ci­pal de plus de 30 ans d’ex­pé­rience. « Chaque mu­ni­ci­pa­li­té a ses dé­fis de ges­tion. À peine trois mois après mon ar­ri­vée en poste à Mon­tréal-nord, il y a eu les pre­mières émeutes po­pu­laires. À Lon­gueuil, il y avait un conseil très di­vi­sé. Oui il y a une his­toire conflic­tuelle à L’as­somp­tion, mais il y a aus­si une base de gens ex­trê­me­ment com­pé­tents et un conseil am­bi­tieux. C’est vrai­ment une dé­ci­sion de coeur que j’ai prise », ajoute-t-il.

« Le pre­mier dé­fi que je vois en ar­ri­vant, c’est de re­mettre la confiance mu­tuelle à l’avant­plan. Une fois que l’on se fait confiance, il n’y a plus de dé­fis hors de notre por­tée », conclut-il.

EN­TENTE AVEC LE CVRA

Une en­tente est conclue avec le Co­mi­té de va­lo­ri­sa­tion de la ri­vière L’as­somp­tion (CVRA), pour la mise en place d’ac­ti­vi­tés aux abords et sur la ri­vière L’as­somp­tion. No­tam­ment, le CVRA or­ga­ni­se­ra la Fête de la ri­vière et la jour­née « Pêche en herbe », met­tra en va­leur le sen­tier du parc Léo-jacques et tien­dra une cor­vée de net­toyage des berges. En contre­par­tie, la Ville as­su­re­ra un sou­tien tech­nique, un prêt de lo­cal d’en­tre­po­sage et don­ne­ra un sou­tien fi­nan­cier de 1000 $ par an­née.

D’autre part, il a été per­mis d’ap­prendre en cours de séance que le pro­jet d’ac­cès à la ri­vière, sur le ter­rain va­cant où était si­tué au­tre­fois l’hô­tel de ville de Saint-gé­rard-ma­jel­la, au 2700, che­min du Roy, avance. En ef­fet, la Com­mis­sion de pro­tec­tion des terres agri­coles (CPTAQ) vient de don­ner l’au­to­ri­sa­tion d’uti­li­ser le ter­rain vi­sé. Dès que le mi­nis­tère de l’en­vi­ron­ne­ment au­ra au­to­ri­sé de son cô­té, le pro­jet pour­ra al­ler de l’avant, au plus tard en 2019, es­père-t-on.

TRA­VAUX À LA CHA­PELLE BONSECOURS

Le conseil mu­ni­ci­pal a don­né son au­to­ri­sa­tion à des tra­vaux d’agran­dis­se­ment à la Cha­pelle Bonsecours. Ces tra­vaux consistent en l’ajout d’une cage d’es­ca­lier ain­si que d’une salle de bain. Le conseil a rap­pe­lé les ca­rac­té­ris­tiques ex­cep­tion­nelles de conser­va­tion du bâ­ti­ment da­tant de 1858. Le maire Sé­bas­tien Na­deau a te­nu à re­mer­cier les bé­né­voles oeu­vrant à la ges­tion et la conser­va­tion de ce pa­tri­moine bâ­ti.

HAUSSE DE LA «TAXE DE BIENVENU »

Les pro­chains ac­qué­reurs d’une pro­prié­té dont la va­leur dé­passe 500 000 $ paie­ront do­ré­na­vant un droit de mu­ta­tion de 3 % plu­tôt que 1,5 %. Le conseil mu­ni­ci­pal vient d’en­té­ri­ner cette dé­ci­sion qui fait suite à l’en­trée en vi­gueur de la loi 122 en juin 2017, conte­nant une dis­po­si­tion per­met­tant aux villes de haus­ser de telle fa­çon le droit sup­plé­tif.

(Pho­to Heb­do Rive Nord – Na­tha­lie Vigneault)

Le nou­veau com­plexe mu­ni­ci­pal abri­tant les ser­vices tech­niques et les tech­no­lo­gies de l’in­for­ma­tion.

(Pho­to gra­cieu­se­té)

Serge Geof­frion, nou­veau di­rec­teur gé­né­ral de la Ville de L’as­somp­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.