Une éclair­cie dans le ciel des en­fants ma­lades

Hebdo Rive Nord - - VIE COMMUNAUTAIRE - NA­THA­LIE VIGNEAULT

De­puis que Za­cha­ry a eu le diag­nos­tic de leu­cé­mie en août 2015, lui et sa fa­mille ont re­çu un pré­cieux sou­tien de l’or­ga­nisme. « Leu­can fait une dif­fé­rence du­rant ce che­mi­ne­ment dou­lou­reux, au­tant pour nous, les pa­rents, et pour Za­cha­ry, mais aus­si pour son frère Ni­co­las », in­dique My­riam Four­nier, ma­man de Za­cha­ry.

Le ver­dict de la ma­la­die est tom­bé alors que Za­cha­ry pré­sen­tait une grande fa­tigue, des dou­leurs et de la fièvre. « Au dé­but, on était dans une bulle par pré­cau­tion parce que son sys­tème im­mu­ni­taire était très fra­gile. Za­cha­ry avait des trai­te­ments chaque jour. Puis tran­quille­ment, il a pu re­prendre l’école avec un pro­fes­seur à la mai­son pour faire sa deuxième an­née à tra­vers ses trai­te­ments. L’an der­nier, le re­tour à l’école s’est avé­ré plus dif­fi­cile, mais cette an­née ça va mieux et il est en bonne voie de com­plé­ter sa 4e an­née », ra­conte Mme Four­nier.

Za­cha­ry doit en­core se rendre à l’hô­pi­tal une fois par mois pour re­ce­voir un trai­te­ment. Il doit aus­si su­bir une ponc­tion tous les trois mois pour faire un sui­vi de la ma­la­die, sans ou­blier les ef­fets se­con­daires de la mé­di­ca­tion, comme de l’hy­po­gly­cé­mie et des ré­ac­tions par­fois in­con­trô­lables.

AC­TI­VI­TÉ DE FI­NAN­CE­MENT. Leu­can Lau­ren­tides-la­nau­dière fait ap­pel aux en­tre­prises et ré­si­dents de la ré­gion pour trou­ver « 40 Dé­fen­seurs », alors que l’or­ga­nisme fête ses 40 ans cette an­née.

DES VIES CHAMBOULÉES

Très tôt, Leu­can est ar­ri­vé dans la vie de la fa­mille de Za­cha­ry. « On ne se sen­tait pas tout seuls. On a une agente qui prend des nou­velles, nous en­voie des in­vi­ta­tions pour des ac­ti­vi­tés où on peut ren­con­trer d’autres pa­rents qui vivent la même chose. On vit de gros mo­ments de stress, on est heu­reux de pou­voir bé­né­fi­cier de ser­vices comme la mas­so­thé­ra­pie », sou­tient Mme Four­nier.

De­puis deux ans et de­mi, la fa­mille par­ti­cipe au camp d’été Leu­can, une ac­ti­vi­té bé­né­fique pour tous et c’est de loin l’ac­ti­vi­té que pré­fère Za­cha­ry. « Pen­dant toute une se­maine, on dort dans un dor­toir, on va à la pis­cine », ra­conte-t-il.

« Il y a toute une équipe de bé­né­voles qui nous ac­cueillent et les en­fants sont bien

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.