Rien ne va plus pour Marie

Le der­nier épi­sode dif­fu­sé au prin­temps der­nier nous a lais­sés sur plu­sieurs notes tra­giques. Marie se ven­ge­ra-t-elle de Be­noît? Dans quel état se trou­ve­ront ses deux en­fants, vic­times d’un grave ac­ci­dent de la route? Jeanne conser­ve­ra-t-elle des sé­quelle

Hors-Série - - Unite 9 -

M-E.L.: Marie n’al­lait pas bien en fin de sai­son et on se de­mande si elle s’en est prise phy­si­que­ment à Be­noît… D.T.: «Mal­heu­reu­se­ment, je ne peux pas en dire trop, car ça dé­voi­le­rait trop de choses. Mais ce qui at­tend Marie (Guy­laine Trem­blay) n’est pas fa­cile! Met­tra-t-elle à exé­cu­tion ses me­naces de pour­suite en­vers Be­noît (Pa­trice L’écuyer)? Va-t-elle se rendre compte de la nature de la re­la­tion entre Léa (Fré­dé­rique Du­fort) et Be­noît avant qu’il ne soit trop tard? Les té­lé­spec­ta­teurs ne sont pas trop au cou­rant des vé­ri­tables sen­ti­ments qu’en­tre­tiennent Marie et Be­noît, ce der­nier étant une fi­gure pa­ter­nelle exem­plaire pour elle et sa fille. Dès le pre­mier épi­sode, on sau­ra à quoi s’en te­nir. Et sur­tout, on se de­mande dans quel état Marie re­trou­ve­ra ses en­fants! Tout dé­pen­dra de ce qui va lui ar­ri­ver et de com­ment elle va gé­rer la si­tua­tion. Mais ça au­ra un im­pact di­rect sur son ca­sier ju­di­ciaire. Marie n’est pas dans une po­si­tion confor­table.» Jeanne était très mal en point après l’agres­sion de Bou­ba. On a ap­pris qu’elle se­rait aux soins in­ten­sifs. Qu’en est-il de son état? «L’état de Jeanne (Ève Lan­dry) n’est pas bon. Au­ra-t-elle des sé­quelles? Si oui, les ac­cep­te­rat-elle? Va-t-elle vou­loir se ven­ger à son retour à Liet­te­ville? L’his­toire entre Jeanne, Ca­ro­line (Sa­lo­mé Corbo) et Bou­ba (Ayi­sha Is­sa) est loin Marie La­mon­tagne de­vra vivre avec une nou­velle tache à son ca­sier ju­di­ciaire.

d’être ter­mi­née! Et cette der­nière fe­ra éga­le­ment face à de graves ac­cu­sa­tions, puis­qu’elle a frap­pé une agente de la paix, in­ci­té Ca­ro­line à s’en prendre à Jeanne et presque tué une dé­te­nue. Les jours à ve­nir ne se­ront pas fa­ciles pour Bou­ba.» Qu’ad­vien­dra-t-il de Ca­ro­line, qui a don­né un coup de pelle à Bou­ba? «Ca­ro­line de­vra re­trou­ver en elle ses valeurs pro­fondes. Au­ra-t-elle le cou­rage de se dé­non­cer avant le retour de Jeanne? Et le fait d’avoir ré­agi seule à un évé­ne­ment dans la cour n’aide en rien sa cause.» Nor­mand Des­pins doit être dans tous ses états après cet évé­ne­ment? «Il s’est pas­sé beau­coup de choses dans sa cour et il n’est pas très heu­reux de voir qu’une dé­te­nue en a bles­sé une autre, qu’une IPL a re­çu un coup de pelle, qu’annie (Anne Ca­sa­bonne) a pris la fuite et que Ca­ro­line a ré­agi à l’évé­ne­ment de Bou­ba et Jeanne en man­quant de vi­gi­lance. De plus, sa­voir que son chef de sé­cu­ri­té per­met­tait de faire en­trer de la drogue à Liet­te­ville pour­rait faire très mal à Nor­mand Des­pins (Fran­çois Papineau). Di­sons qu’il veut avoir le contrôle sur la pri­son et sa cour.» Shan­dy a re­çu un diag­nos­tic en fin de sai­son, ce­lui de l’hé­pa­tite. Com­ment vit-elle avec cette nou­velle? «Sa ma­la­die porte at­teinte à ses be­soins et dé­si­rs sexuels, et pour Shan­dy (Ca­the­ri­neAnne Tou­pin), c’est très grave. Et elle constate qu’elle ar­rive à un âge où elle ne peut plus se com­por­ter comme avant. Son corps lui parle et elle ne peut plus consom­mer au­tant et avoir les mêmes ha­bi­tudes sexuelles. Il y au­ra des chan­ge­ments d’at­ti­tude chez elle.» Hen­riette s’en va dans la po­pu­la­tion gé­né­rale. Ar­ri­ve­ra-t-elle à vivre de nou­veau avec d’autres dé­te­nues? «On a un pro­blème de com­por­te­ment avec Hen­riette (Da­nielle Proulx). Il faut la so­cia­bi­li­ser à nou­veau et grâce à elle, nous fe­rons la connais­sance d’une nou­velle uni­té de vie re­struc­tu­rée. Dans celle-ci, le sui­vi des dé­te­nues est plus ser­ré, et on leur ap­prend à res­pec­ter leurs li­mites, celles des autres et les règles so­ciales ad­mises en so­cié­té. On va voir si elle est ca­pable de se re­dres­ser après toutes les mau­vaises ha­bi­tudes qu’elle a ac­quises au fil des an­nées.» Elle était très amie avec Élise, au­jourd’hui dé­cé­dée. Est-elle af­fec­tée par cette perte? «Hen­riette ne tisse pas de liens pro­fonds. Si elle n’est pas morte dans la rue, c’est qu’elle avait cette ca­pa­ci­té à ne pas trop se lais­ser al­ler

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.