La vie s’écroule pour Brian

La fi­nale de la sai­son six nous a lais­sés sur une note dra­ma­tique: Brian Har­ri­son se trou­vait in­cons­cient après avoir re­çu une ra­clée par son re­ven­deur de drogue. Dans quel état sa fa­mille le re­trou­ve­ra-t-il? Est-ce que cet in­ci­dent au­ra des ré­per­cus­sions

Hors-Série - - Yamaska - Marie-eve Leclerc

M-E.L.: Le der­nier épi­sode nous a lais­sé voir un Brian très amo­ché. Com­ment le re­trou­ve­ra-t-on au dé­but de la sai­son pro­chaine? M.D.: «Sa co­pine, Marie Pier (Sarah-jeanne La­brosse), le trou­ve­ra in­cons­cient dans leur ap­par­te­ment, puis il se­ra trans­por­té à l’hô­pi­tal. Brian (Yan En­gland) ne vou­dra pas dé­voi­ler que c’est son re­ven­deur de drogue le res­pon­sable et di­ra que des vo­leurs se sont in­tro­duits chez lui. À la suite d’un in­ter­ro­ga­toire de ses pa­rents et de Za­cha­ry (Michel Du­mont), il n’au­ra d’autre choix que de dire la vé­ri­té con­cer­nant ses pro­blèmes de consom­ma­tion et le rem­bour­se­ment de sa dette. Ça n’ira pas bien pour lui cette sai­son, jus­qu’à ce qu’il se re­trouve au pied du mur et entre en cure de dés­in­toxi­ca­tion.» La cure de dés­in­toxi­ca­tion ne se­ra donc pas son choix… «En fait, Brian ne peut faire au­tre­ment que de se prendre en main, car il voit toutes les portes se fer­mer de­vant lui. Za­cha­ry croit que c’est seule­ment un faux pas de la part de son

pe­tit-fils et dé­sire qu’on ou­blie cette his­toire. Ce­pen­dant, Brian constate que la drogue est di­rec­te­ment liée à son be­soin d’ex­cel­ler. Les di­ver­gences d’opi­nions en­traî­ne­ront un conflit entre William (Nor­mand D’amour) et son père. Ju­lie (Chan­tal Fon­taine) se range du cô­té de William et croit que son fils a be­soin de dé­cro­cher et d’ef­fec­tuer un chan­ge­ment pro­fond, afin de ré­gler son pro­blème de com­por­te­ment. On ap­pren­dra d’ailleurs qu’il a dé­jà consom­mé dans sa jeu­nesse, lors­qu’il tra­vaillait à To­ron­to. La cure de dés­in­toxi­ca­tion doit du­rer 21 jours, mais Brian de­man­de­ra une pro­lon­ga­tion.» Com­ment ré­agit Marie Pier con­cer­nant les pro­blèmes de son conjoint? «Elle se po­se­ra des ques­tions, puis­qu’elle croyait avoir trou­vé le prince char­mant en Brian, mais se trouve fi­na­le­ment avec quel­qu’un en dé­route. Elle songe à se désen­ga­ger de lui, mais In­grid (Roxane Loi­seau), sa meilleure amie et belle-soeur, ten­te­ra de la rai­son­ner en lui di­sant qu’elle n’est pas dans un film de Walt Dis­ney et que si elle veut vrai­ment ai­der Brian, c’est le bon mo­ment pour le faire.» Une autre his­toire sur la­quelle les té­lé­spec­ta­teurs s’in­ter­rogent est le sort du couple Théo et Vic­to­ria. On se rap­pelle que celle-ci s’est fait avor­ter sans en par­ler à son amou­reux. «Théo (Guillaume Per­reault) a beau­coup de dif­fi­cul­té à ava­ler la dé­ci­sion de Vic­to­ria (Maude Lau­ren­deau). Il a sur­tout l’im­pres­sion de ne pas avoir été res­pec­té dans cette his­toire. Vic­to­ria a dé­ci­dé de ne pas vou­loir un autre en­fant et c’est ça dé­ci­sion, mais Théo trouve dom­mage de ne pas avoir eu la confiance de sa co­pine afin qu’ils tra­versent cette épreuve en­semble. On se rap­pelle que Théo vou­lait vrai­ment un en­fant, tan­dis que Vic­to­ria en a dé­jà un. Di­sons que le couple se­ra fra­gile cette sai­son.» Flo­rence fai­sait part à sa fille, Ju­lie, de sa dé­ci­sion de quit­ter Granby. Est-ce en­core l’une de ses ma­ni­gances? «Cet au­tomne, Flo­rence (An­drée La­cha­pelle) se­ra sur­prise par l’ar­ri­vée de Frank Bergman (Fré­dé­ric Gilles), son fils par al­liance ve­nant de Suisse. Il vient ré­gler des comptes et donne la preuve à l’en­tou­rage de Flo­rence que celle-ci a vo­lé de l’ar­gent à son ma­ri au mo­ment de sa mort. Frank veut donc de­man­der ré­pa­ra­tion et confron­ter sa belle-mère, celle qu’il consi­dé­rait comme une fi­gure ma­ter­nelle. Au dé­part, Ju­lie a des doutes, mais elle se rend bien compte que Frank a du res­sen­ti­ment en­vers cette femme. Une sym­pa­thie na­tu­relle s’ins­talle entre eux, qui ont tous deux été ma­ni­pu­lés par Flo­rence. William se de­mande alors pour­quoi sa femme se sent si proche de cet homme et soup­çonne quelque chose de plus qu’une re­la­tion fra­ter­nelle. Celle-ci s’en dé­fen­dra, mais William ayant été échau­dé par ses in­fi­dé­li­tés par le pas­sé, il n’ar­ri­ve­ra pas à res­ter sur la même lon­gueur d’onde qu’elle.»

Ali­cia a fait un retour contro­ver­sé chez Geof­froy. Quelles se­ront les ré­per­cus­sions quant à sa ve­nue à Granby? «Le retour d’ali­cia (Au­dréane Car­rier) ne fait pas le bon­heur d’in­grid et d’oli­vier (Émile Mail­hiot). Sur­tout que Geof­froy (Pascal Da­ri­lus) s’en­gage de plus en plus à l’ai­der à s’ins­tal­ler dé­fi­ni­ti­ve­ment à Granby et à y tra­vailler. Cette der­nière est d’ailleurs sur­prise de l’hos­ti­li­té dont elle fait l’ob­jet au tra­vail et à l’école. Elle dé­ci­de­ra alors de ser­rer les dents et de s’im­po­ser.» Sa­cha a vé­cu son lot d’épreuves dans son couple. Est-ce que sa re­la­tion se por­te­ra mieux? «Sa­cha (Sylvie De Mo­rais) com­mence à vivre une re­la­tion plus har­mo­nieuse avec Quen­tin (Richard Ro­bi­taille) et son fils. Mais, lors d’un tra­vail de plom­be­rie, elle fait la ren­contre de Vé­ro­nique (Ève Ga­douas), la col­lègue de Brian. Cette der­nière est ho­mo­sexuelle et lui fait des avances ex­pli­cites. On se rap­pelle que dans le pas­sé Sa­cha dé­si­rait une aven­ture avec Hé­lène (Anne-marie Ca­dieux) et qu’elle n’était pas cer­taine de son iden­ti­té sexuelle. Ces ques­tion­ne­ments re­font sur­face. Quen­tin ne voit rien de tout ça et se de­mande ce que sa co­pine est en train de vivre.» Vous mi­sez donc sur les jeunes cette sai­son… «Oui, je di­rais que, par rap­port à l’an­née der­nière où les pa­rents étaient en ligne de front, cette an­née fait un retour sur la gé­né­ra­tion sui­vante. Le per­son­nage de Brian pren­dra beau­coup de place.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.