L’heure est aux grandes dé­ci­sions d’ave­nir

Cette an­née, Louis et Na­ta­lie réa­lisent que leurs en­fants ont vieilli. Avec Zak qui ter­mine sa cin­quième se­con­daire et Tho­mas qui ob­tien­dra bien­tôt son bac­ca­lau­réat, dif­fi­cile de le voir au­tre­ment. Quels che­mins pren­dront les trois en­fants, qui ont de gra

Hors-Série - - Les Parent - Marie-eve Leclerc

L’exis­tence de Tho­mas (Joey Scar­pel­li­no) est re­la­ti­ve­ment stable pour le mo­ment. Ayant en­ta­mé sa troi­sième an­née de bac­ca­lau­réat, il a le même em­ploi que l’an­née der­nière, qui lui per­met de bien rem­plir son por­te­feuille. Sur le plan des amours, il est cé­li­ba­taire en dé­but de sai­son, mais puis­qu’il tra­vaille dans un bar, ce n’est pas les conquêtes qui manquent! «Tho­mas est un beau gars et il cou­raille un pe­tit peu. Il conti­nue de me­ner cette vie jus­qu’à ce qu’il ap­prenne qu’anaïs (Maude Car­melOuel­let), son ex, est re­de­ve­nue cé­li­ba­taire. S’il fait sem­blant que cette nou­velle ne le touche au­cu­ne­ment, on va se rendre compte as­sez vite qu’il est heu­reux du cé­li­bat d’anaïs. Il part à la re­con­quête de son ex-co­pine» , nous ex­plique Mme Beau­grand-cham­pagne. Ce­lui qui ac­quiert da­van­tage de ma­tu­ri­té cette an­née s’in­ter­ro­ge­ra sur le sens de sa vie. Oli (Ra­phaël Gre­nier-be­noît) a pris la dé­ci­sion de ne pas en­trer à l’uni­ver­si­té cette an­née, puis­qu’il ne sa­vait pas en­core dans quel do­maine se di­ri­ger. Na­ta­lie (Anne Dor­val) et Louis (Da­niel Brière) res­pectent son choix, mais le déses­poir sur­vient ra­pi­de­ment lors­qu’ils se rendent compte du mode de vie de leur fils. Ne fai­sant rien de la jour­née, il se lève vers 15 h et se laisse traî­ner par­tout dans la mai­son: «Pour re­mé­dier à

la si­tua­tion, Na­ta­lie lui donne des tâches afin de l’oc­cu­per du­rant la jour­née.» Oli ten­te­ra aus­si de trou­ver un bou­lot, mais sans suc­cès. «Il va donc es­sayer de se créer son propre em­ploi en de­ve­nant écri­vain et en sou­met­tant un ro­man. Évi­dem­ment, il ne le fe­ra ja­mais. Il trouve qu’il a une vie plate et qu’il n’est pas très ro­ma­nesque» , nous dé­voile la conseillère à la scé­na­ri­sa­tion. Heu­reu­se­ment, son couple avec Sarah (Ro­sa­lie Bo­nen­fant) va bien et celle-ci conti­nue d’al­ler à l’école.

La fin d’un calvaire pour Zak

Lors­qu’on re­trouve les per­son­nages en dé­but de sai­son, on constate que Zak (Louis-phi­lippe Beau­champ) est à la fin de son se­con­daire (tour de ma­gie de la part des au­teurs!). Bien heu­reux de com­plé­ter ses études qu’il voyait comme une tor­ture, il rêve de pou­voir me­ner la vie qu’il dé­sire. Pour­sui­vra-t-il ses études? Pour le mo­ment, ce n’est pas la ques­tion prin­ci­pale qu’il se pose. En fait, Zak, mu­ni de fausses cartes d’iden­ti­té, part à la dé­cou­verte de ce que la vie a à lui of­frir. Cô­té per­son­na­li­té, le bé­bé de la fa­mille ne change pas: «Il de­meure tou­jours ce pe­tit re­belle un peu gro­gnon qui dé­cou­rage ses pa­rents.» Heu­reu­se­ment pour lui, Na­ta­lie et Louis connaissent bien la réa­li­té des ado­les­cents d’au­jourd’hui et en ont vu d’autres.

Marie est en­ceinte

En pa­ral­lèle avec la pe­tite fa­mille, on sui­vra l’évo­lu­tion de la gros­sesse de Marie (Ma­rieC­han­tal Per­ron), qui at­tend un en­fant d’un père in­con­nu. «Puis­qu’elle a dé­pas­sé le cap des 40 ans, elle a dé­ci­dé de gar­der le bé­bé, même s’il n’a pas de père. On va donc suivre Marie avec ses an­goisses et la réa­li­té des femmes en­ceintes d’au­jourd’hui. Na­ta­lie se ren­dra compte qu’at­tendre un bé­bé de nos jours est to­ta­le­ment dif­fé­rent qu’il y a 20 ans. On entre dans les com­pa­ra­tifs de leurs gros­sesses» , nous dit Mme Beau­grand-cham­pagne. Quant à une his­toire d’amour entre Marie et Ben (Alexis Mar­tin), on nous as­sure qu’il ne se passe rien entre eux.

une nou­veau­té nous trans­por­tant dans Le pas­sé

Cette an­née, les au­teurs ont dé­ci­dé d’in­clure une nou­veau­té en ra­me­nant les té­lé­spec­ta­teurs dans le pas­sé de la fa­mille Pa­rent. Na­ta­lie et Louis jonglent alors avec les nom­breuses couches à chan­ger, le stress de l’en­trée à l’école de Tho­mas et la gar­de­rie d’oli. «Ces sketchs nous trans­portent dans les an­nées 2000 quand les en­fants étaient pe­tits. On va faire la dé­cou­verte de cette fa­mille à tra­vers un al­bum de photos. Tho­mas est alors âgé de six ans, Oli a quatre ans et Zak, 10 mois. On au­ra donc trois nou­veaux en­fants cette sai­son et il y au­ra un mé­lange d’hier et d’au­jourd’hui dans les épi­sodes» , dé­voile Ema­nuelle Beau­grand-cham­pagne.

M-E.L.: Marc a vé­cu des amours en mon­tagnes russes la sai­son pré­cé­dente. Que lui ré­serve cette an­née sur ce plan? S.L.: «Marc (Vincent Gra­ton) et Ma­thilde (Isabelle Lemme) ont en­core des sen­ti­ments l’un pour l’autre qui ne s’ef­fa­ce­ront pas du jour au len­de­main, ce qui rend leur rup­ture dif­fi­cile. En dé­but de sai­son, Marc est en­core avec Ma­ryse (Lyn­da John­son), mais l’amour n’est pas au beau fixe à cause de ses liens avec Ma­thilde. Ma­ryse en a as­sez de pas­ser au se­cond plan. Di­sons que Marc a une vie amou­reuse mou­ve­men­tée.» Vincent Gra­ton nous a dé­voi­lé que les deux au­teurs du té­lé­ro­man étaient en désac­cord quant au retour du couple for­mé par Ma­thilde et Marc… «C’est en­core le cas! Je crois que c’est notre couple qui va se sé­pa­rer à cause de ça ( rires). » Vers la fin de la sai­son pré­cé­dente, San­dra avait des in­quié­tudes con­cer­nant son état de san­té. Que lui ar­rive-t-il? «Dans le pre­mier épi­sode, on sait fi­na­le­ment à quoi s’en te­nir avec San­dra (Anie Pas­cale). Cette his­toire ap­porte son lot d’in­quié­tudes

Le co­mé­dien a été sur­pris de voir que le pu­blic fé­mi­nin ré­agis­sait aux dé­ci­sions amou­reuses de son per­son­nage. Il nous en dit da­van­tage à ce su­jet.

L.D.: Est-ce que le pu­blic t’a fait des com­men­taires con­cer­nant le chan­ge­ment de Marc? V.G.: «C’est sûr! Les gens se sont beau­coup in­ter­ro­gés, puisque Marc était le bon gars, ce­lui qui trou­vait des so­lu­tions à tout. Il était aus­si le bon père de fa­mille qui met­tait de cô­té ses propres be­soins. Cette an­née, il se de­mande s’il est à la bonne place. On vit tous des crises et Marc n’y est pas étran­ger.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.