Un cri­mi­nel re­pen­ti han­té par son pas­sé

Jean-fran­çois Ga­gnon doit vivre sous une fausse iden­ti­té après avoir col­la­bo­ré avec la jus­tice en 2007 et avoir dé­non­cé ses com­plices. Ces der­niers, sur le point de sor­tir de pri­son, veulent se ven­ger de ce­lui qui les a tra­his. L’au­teure, Joanne Ar­se­neau,

Hors-Série - - Le Clan - Marie-eve Leclerc

semble vou­loir s’éloi­gner des siens, mais s’il y a de l’ar­gent à faire dans un crime, il re­vient.» Le nouvel en­tou­rage de Jean-fran­çois dé­cou­vri­ra-t-il son pas­sé? «Je ne peux pas le dire! Mais si Jean-fran­çois écou­tait son co­or­don­na­teur, Cham­ber­land (Be­noît Gouin), il res­te­rait chez lui et irait au IGA une fois par se­maine. Mais il fait tout le contraire! Il s’im­plique dans la ville, et on veut même lui of­frir de s’oc­cu­per de la mai­rie. Il s’ex­pose trop et vit en­tou­ré d’an­ta­go­nistes po­ten­tiels. Néan­moins, à pre­mière vue, Jean-fran­çois semble être un homme par­fai­te­ment net. Il s’oc­cupe d’un fes­ti­val wes­tern et a une belle fa­mille, une pe­tite fille et une amou­reuse. Il jouit d’une bonne ré­pu­ta­tion dans sa com­mu­nau­té et il pla­ni­fie la ré­no­va­tion du centre équestre. Il est aus­si conseiller mu­ni­ci­pal.» Quels sont les autres per­son­nages qui l’en­tourent? «À part sa fa­mille, on va dé­cou­vrir Ré­jean Marcil (Ger­main Houde), qui dé­sire se pré­sen­ter comme maire contre Jean-fran­çois. Puis­qu’il est un po­li­cier à la re­traite, on pré­sume que s’il a l’oc­ca­sion de trou­ver des “bi­bittes” à JeanF­ran­çois, il le fe­ra. On va aus­si se rendre compte qu’il y a quel­qu’un qui donne pro­ba­ble­ment des in­for­ma­tions à aux frères de JeanF­ran­çois. Il y a une taupe.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.