Car­rie sous ten­sion

Hors-Série - - Downton Abbey -

On re­prend la qua­trième sai­son quelques mois après les évé­ne­ments tra­giques sur­ve­nus lors de la fi­nale pré­cé­dente. L’agente de la CIA Car­rie Ma­thi­son (Claire Danes) se trouve au coeur d’une in­trigue se dé­rou­lant au Pa­kis­tan et en Af­gha­nis­tan. À la tête de l’uni­té des ren­sei­gne­ments de Ka­boul, qui cherche le ta­li­ban Ha­q­qa­ni (Nu­man Acar), elle s’aven­ture dans des ré­gions ha­sar­deuses tout en as­su­mant son rôle de mère. Car­rie de­vra prendre une dé­ci­sion lourde de consé­quences afin de va­li­der une information qui lui a été trans­mise. De nom­breuses vic­times ci­viles risquent d’y lais­ser leur peau.

Après les af­fron­te­ments de la pré­cé­dente sai­son, Nu­cky Thomp­son (Steve Bus­ce­mi) est confron­té à un double dé­fi: payer ses dettes et as­su­rer la paix. Il offre comme conve­nu le Ba­bette’s à Chal­ky White (Mi­chael Ken­neth Williams). Le bâ­ti­ment re­trouve un peu de son éclat à la suite de sa des­truc­tion. Cet élan de re­nou­veau est sur­tout dû à l’ar­ri­vée d’une chan­teuse ré­fé­rée par le doc­teur Va­len­tin Nar­cisse (Jef­frey Wright). Ce der­nier n’a qu’un seul but: faire tom­ber White. Pour y par­ve­nir, il fait tra­vailler les par­te­naires de White dans la vente d’hé­roïne, amas­sant ain­si une for­tune. Ar­ri­ve­ra-t-il à ses fins? Thomp­son par­vien­dra-t-il à évi­ter la guerre qu’il craint? De plus, dans cette qua­trième sai­son, le jeune William (Ben Ro­sen­field) se joint à l’or­ga­ni­sa­tion cri­mi­nelle de son oncle après avoir com­mis in­vo­lon­tai­re­ment un crime. Cette nou­velle fic­tion a pour trame de fond la cri­mi­na­li­té dans la ville de Bal­ti­more. On peut y voir le crime à tra­vers les yeux de ceux qui y vivent au quo­ti­dien: po­li­ciers, tra­fi­quants de drogue, po­li­ti­ciens, en­sei­gnants, jour­na­listes, etc. La pre­mière sai­son se concentre entre autres sur les luttes entre les po­li­ciers et les gangs de rue dans l’ouest de la ville afin d’avoir deux points de vue dif­fé­rents. Une série qui donne des fris­sons par son réa­lisme, et qui met en ve­dette Do­mi­nic West et John Do­man dans les rôles prin­ci­paux. Hu­mour noir, dé­ri­sion et po­li­tique sont au ren­dez-vous dans cette série. Ca­té­go­ri­sée co­mé­die, The Brink se dé­roule en pleine crise géo­po­li­tique, avec comme ac­teurs prin­ci­paux les États-unis et le Pa­kis­tan. Tout ça dans un cli­mat d’avant la Troi­sième Guerre mon­diale. Le des­tin des peuples oc­ci­den­taux est mis entre les mains de Walter Lar­son (Tim Rob­bins), le se­cré­taire d’état amé­ri­cain, ain­si que d’alex Tal­bot (Jack Black) et de Zeke Til­son (Pa­blo Schreiber), deux hauts di­ri­geants. Des per­son­nages hi­la­rants et co­lo­rés at­tendent les té­lé­spec­ta­teurs cet au­tomne.

Plu­sieurs mois se sont écou­lés de­puis l’ar­res­ta­tion de Joe Miller (Mat­thew Gra­velle), qui avait as­sas­si­né Dan­ny La­ti­mer. Les ha­bi­tants de la ville de Broadchurch, en­core se­coués par cette ter­rible his­toire, n’ont qu’un sou­hait: tour­ner la page. Sur­tout El­lie Miller (Oli­via Col­man) et Alec Har­dy (Da­vid Ten­nant), pour qui l’en­quête a été lourde de consé­quences. On se sou­vient que Joe est le ma­ri d’el­lie, et qu’il a été re­con­nu cou­pable du meurtre du gar­çon de 11 ans. Par ailleurs, du­rant l’au­dience, Joe fait une dé­cla­ra­tion sur­pre­nante qui bou­le­verse Mark (An­drew Bu­chan) et Beth (Jo­die Whit­ta­ker). Quant aux en­quêtes en cours cette sai­son, Alec au­ra be­soin de l’aide d’el­lie pour ré­soudre l’af­faire de Sand­brook, qui lui avait coû­té son poste pré­cé­dent. Le sus­pect prin­ci­pal, Lee Ash­worth (James D’ar­cy), est de retour en ville… Cette série met en ve­dette Halle Ber­ry, qui se glisse dans la peau de Mol­ly Watts, une as­tro­naute qui re­tourne sur Terre après avoir pas­sé 13 mois dans l’es­pace. À ses cô­tés se trouvent son ma­ri, John (Go­ran Visn­jic), un scien­ti­fique sur­doué, et Ethan (Pierce Ga­gnon), son fils. Ce der­nier, dif­fé­rent des autres en­fants, n’a pas été conçu na­tu­rel­le­ment. Puisque Mol­ly est sté­rile, John a pris la dé­ci­sion de créer leur propre en­fant, un pro­to­type d’une fu­ture li­gnée de «Hu­ma­nichs». Il s’agit en fait de ro­bots hu­mains. Tou­te­fois, à son retour au­près de sa fa­mille, Mol­ly fait une dé­cou­verte étonnante: elle est en­ceinte! La cin­quième sai­son de la série nous trans­porte une fois de plus dans l’uni­vers de la fa­mille Rea­gan, ce clan de po­li­ciers tis­sé ser­ré, qui lutte contre la cri­mi­na­li­té tout en ayant à coeur les valeurs fa­mi­liales qui in­fluencent leur vie pro­fes­sion­nelle. Dans les pre­miers épi­sodes, nous y re­trou­vons Frank (Tom Sel­leck), le chef de po­lice, qui pour­suit son conflit avec le maire. L’en­quê­teur Dan­ny (Don­nie Wahl­berg) se re­met dif­fi­ci­le­ment du dé­part de sa par­te­naire, Ja­ckie (Jen­ni­fer Es­po­si­to), pen­dant qu’erin (Brid­get Moy­na­han), l’as­sis­tante du pro­cu­reur, a du mal à rem­por­ter ses causes en rai­son de té­moins ré­cal­ci­trants. Quant à Ja­mie (Will Estes), pa­trouilleur sur le ter­rain, il dé­couvre les hauts et les bas de son mé­tier. Une sixième sai­son a été confir­mée par le ré­seau amé­ri­cain CBS.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.