Scoop de la pro­duc­trice L’at­ta­che­ment de Guy Na­don

Le co­mé­dien, qui in­carne le ru­sé Sa­muel O’ha­ra de­puis cinq ans, nous parle de son af­fec­tion pour son per­son­nage co­lo­ré que les gens adorent dé­tes­ter!

Hors-Série - - O’ - Ma­rie-eve Le­clerc

Deux nou­veaux per­son­nages, gref­fés au clan O’ha­ra, ar­ri­ve­ront dans la deuxième par­tie de la sai­son. M-E.L.: Quel est le plus grand dé­fi dans le fait d’in­car­ner Sa­muel de­puis des an­nées? G.N.: «Il n’y a pas de dé­fi comme tel. Je di­rais que le vrai dé­fi, ce sont les écri­vains qui l’ont, puis­qu’ils doivent ré­pondre aux at­tentes du pu­blic à qui ils ont dé­jà fait plai­sir avec le per­son­nage de Sa­muel.» Vous parle-t-on fré­quem­ment de Sa­muel dans la rue? «Oui! Tout le monde trouve qu’il a des dé­fauts, mais qu’il est tout de même at­ta­chant. Moi-même, je ne sou­pe­rais pas avec lui, mais je suis content de le connaître.» Qu’est-ce qui vous plaît par­ti­cu­liè­re­ment chez lui? «Son ap­pé­tit de vivre et son cô­té ru­sé. Il y a comme une bien­veillance chez lui qui s’ex­prime mal. Il est mal­ha­bile dans son amour, même s’il prend pour les gens qu’il aime.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.