Le ré­gime haute te­neur en fibres fait des mi­racles!

De plus en plus po­pu­laire Plu­sieurs cé­lé­bri­tés suivent un ré­gime à base de fibres. Le prin­cipe est simple et les ré­sul­tats im­pres­sion­nants. Sui­vez le guide!

Hors-Série - - Sommaire -

Ja­ckie Kel­ler, nu­tri­tion­niste de Los An­geles, conseille à ses cé­lèbres clientes, qui in­cluent Char­lize The­ron, An­ge­li­na Jo­lie, Uma Thur­man, Lu­cy Liu, Jes­si­ca Al­ba et Su­san Sa­ran­don, de se concen­trer sur les fibres.

La pro­ve­nance des fibres

Le truc pour gar­der un ventre plat se­rait de consom­mer chaque jour cinq por­tions de lé­gumes et trois por­tions de fruits. Elle sug­gère no­tam­ment à ses clientes de man­ger des as­perges et des

Par Fleur Fitz­pa­trick, tra­duc­tion libre par Nan­cy Ha­mel

ha­ri­cots verts. «Ils re­gorgent de fibres qui comblent l’ap­pé­tit sans faire gon­fler votre es­to­mac» , af­firme-t-elle.

«En plus des lé­gumes et des grains entiers, lors­qu’on parle de fruits, il faut choi­sir ceux qui ont une pe­lure et des pé­pins, comme les pommes et les poires, ain­si que les baies avec noyaux. N’es­sayez pas de vous af­fa­mer pour perdre du poids, ça ne fonc­tionne pas. Vous de­vez man­ger pour mai­grir» , pour­suit Ja­ckie Kel­ler, qui re­com­mande de man­ger de pe­tites por­tions toutes les trois heures. «Éli­mi­nez toutes les fa­rines raf­fi­nées et les pro­duits pré­pa­rés, de même que les cra­que­lins, le pain blanc et les pâ­tis­se­ries. Ils sont gé­né­ra­le­ment rem­plis de ca­lo­ries vides et offrent peu de nu­tri­ments» , pré­cise-t- elle.

af­fron­ter les ho­raires sur­char­gés. On parle ici de ver­sions san­té de re­cettes po­pu­laires comme des brow­nies, des raviolis ou des chaus­sons à la can­nelle. Ces ali­ments, cui­si­nés avec plus de fibres, de pro­téines et de glu­cides, per­mettent de contrô­ler la faim tout en n’ayant pas à trop man­ger.

Lorsque vous avez be­soin de plus de fibres dans votre vie!

La nour­ri­ture riche en fibres est re­con­nue pour ré­duire les risques de cer­tains types de can­cer, de ma­la­dies du coeur, de dia­bète et d’hy­per­ten­sion. Elle vous ras­sa­sie éga­le­ment plus long­temps, ce qui contri­bue à di­mi­nuer la quan­ti­té de ca­lo­ries que vous consom­mez chaque jour.

Un des gros bé­né­fices d’un ré­gime à haute te­neur en fibres est qu’il aide votre mé­ta­bo­lisme à mieux di­gé­rer, vos in­tes­tins à mieux fonc­tion­ner, et votre corps à li­bé­rer ef­fi­ca­ce­ment les glu­cides et l’in­su­line na­tu­relle.

Les dif­fé­rentes fibres

La quan­ti­té de fibres re­com­man­dée quo­ti­dien­ne­ment se si­tue entre 18 g et 30 g, et ce, dé­pen­dam­ment de votre âge et de votre sexe. Les ali­ments qui en contiennent 6 g ou plus par 100 g, no­tam­ment les épi­nards cuits, les pois chiches et les ha­ri­cots, sont consi­dé­rés comme à haute te­neur en fibres. Ceux qui en contiennent au moins 3 g par 100 g sont sim­ple­ment qua­li­fiés de sources de fibres.

Il existe deux types de fibres: les so­lubles et les in­so­lubles. Cha­cun de ces types joue un rôle dif­fé­rent dans l’or­ga­nisme. Les fibres so­lubles forment un gel lors­qu’elles sont mé­lan­gées à l’eau et peuvent contri­buer à abais­ser le taux de cho­les­té­rol san­guin. De plus, elles agissent comme un filtre dans l’in­tes­tin pour ra­len­tir l’ab­sorp­tion des glu­cides. Les fibres in­so­lubles agissent quant à elles comme de pe­tites éponges dans l’in­tes­tin. En se gor­geant d’eau, elles aug­mentent le vo­lume des selles et aident à ré­gu­la­ri­ser la fonc­tion in­tes­ti­nale. Comme elles ra­len­tissent la di­ges­tion, elles fa­vo­risent la sa­tié­té, ce qui contri­bue au contrôle de l’ap­pé­tit et du poids.

La cuis­son peut ai­der à rendre so­lubles les fibres dans le corps, alors il est bon de sa­voir que les ali­ments crus ne s’avèrent pas né­ces­sai­re­ment tou­jours le meilleur choix.

At­ten­tion: n’ajou­tez pas trop ra­pi­de­ment les fibres dans votre ali­men­ta­tion, car ce­la pour­rait nuire à votre di­ges­tion et vous oc­ca­sion­ner des bal­lon­ne­ments et des gaz.

Ali­ments ve­dettes conte­nant des fibres

Lors­qu’il est ques­tion de fibres so­lubles, vous ne pou­vez pas trou­ver mieux que les fruits, spé­cia­le­ment les poires et les pommes. Il y a aus­si les fruits exo­tiques, comme la mangue (5 g de fibres) et la goyave (une tasse ren­ferme en­vi­ron 9 g de fibres). Les oranges sont éga­le­ment très riches en fibres, tout comme les baies, telles que les fraises, mais les ga­gnantes sont sans au­cun doute les fram­boises.

Vous de­vez aus­si rem­plir votre as­siette de lé­gumes quand vous sui­vez un ré­gime à haute te­neur en fibres. Les lé­gumes fon­cés, comme le bro­co­li et l’au­ber­gine, sont par­ti­cu­liè­re­ment re­com­man­dés. En réa­li­té, tous les lé­gumes cru­ci­fères (dont le chou­fleur, les épi­nards et les choux de Bruxelles) de­vraient être au me­nu. Les pa­tates douces sont éga­le­ment in­té­res­santes, mais il est im­por­tant de gar­der la pe­lure.

Par ailleurs, man­ger des cé­réales de grains entiers, de l’avoine ou du blé est une belle fa­çon de com­men­cer la jour­née. Ajou­tez des fruits sé­chés pour avoir un re­pas équi­li­bré qui vous lais­se­ra ras­sa­sié jus­qu’à l’heure du dî­ner.

Le qui­noa, le riz brun ain­si que le riz sau­vage consti­tuent d’autres très bons choix, tout comme les lé­gu­mi­neuses, telles que les len­tilles, les pois chiches et les ha­ri­cots, qui sont char­gées de fibres.

En­fin, ne né­gli­gez pas les noix et les graines, qui sont très riches en fibres et ren­ferment de bons nu­tri­ments, tels que les huiles san­té, qui ai­de­ront votre di­ges­tion. Es­sayez les graines de lin et le chia. Le maïs souf­flé est aus­si une belle op­tion pour une col­la­tion conte­nant des fibres. ■

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.