I

Très souvent, en en­tre­vue, Éric Sal­vail ré­pé­tait qu’il n’avait qu’un rêve dans la vie: de­ve­nir cé­lèbre en fai­sant de la té­lé­vi­sion. l a at­teint son but et a même dé­pas­sé ses ob­jec­tifs en de­ve­nant un im­por­tant pro­duc­teur d’émis­sions de ra­dio et de té­lé. Il

Hors-Série - - News -

té­lé­vi­sion. La liste des prix qu’il a re­çus est longue. De­puis 2007, chaque an­née, il a ga­gné un tro­phée Ar­tis ou un Gé­meau pour ses nom­breuses ani­ma­tions. Uni­que­ment en 2015, il a re­çu cinq tro­phées du meilleur ani­ma­teur, dont ce­lui de la meilleure ani­ma­tion pour son tra­vail à KARV, l’an­ti.ga­la. La même an­née, il avait aus­si été ho­no­ré par la ville de So­rel-tra­cy, qui avait don­né son nom à une place pu­blique. En­fin, en 2017, il avait rem­por­té le très convoi­té tro­phée Ar­tis de la per­son­na­li­té de l’an­née. Après être mon­té aus­si haut, la chute doit être très bru­tale.

Comme au­cune ac­cu­sa­tion cri­mi­nelle n’a été dé­po­sée contre lui, il est ar­du de de­vi­ner ce qu’éric Sal­vail fe­ra de son ave­nir. La cin­quan­taine risque d’être dif­fi­cile pour l’ani­ma­teur et pro­duc­teur.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.