Bien vivre au jar­din

Je Jardine - - SOMMAIRE - PAR RA­PHAËLE ST-LAURENT PEL­LE­TIER

7 conseils pour créer un amé­na­ge­ment luxueux sans se rui­ner

Créer un amé­na­ge­ment à la hau­teur de ses dé­si­rs sans y lais­ser son por­te­feuille, c’est pos­sible ! Un bon en­tre­pre­neur pay­sa­giste se­ra en me­sure de vous ai­guiller dans la réa­li­sa­tion de votre pro­jet tout en s’as­su­rant de res­pec­ter votre bud­get. Voi­ci quelques pistes pour re­le­ver le dé­fi. Bien éva­luer le pro­jet

Le se­cret d’un amé­na­ge­ment luxueux ré­side dans la créa­tion du de­si­gn : il faut éla­bo­rer un plan d’ar­chi­tec­ture du pay­sage et d’amé­na­ge­ment en to­tale har­mo­nie avec la ré­si­dence.

Bien éva­luer son pro­jet et dé­fi­nir toutes les étapes de pla­ni­fi­ca­tion, c'est la clé du suc­cès. Pour ce faire, faites ap­pel à une équipe de pro­fes­sion­nels qui éva­lue­ra vos be­soins et vos goûts, et qui met­tra son ex­per­tise, son sou­ci du dé­tail et sa créa­ti­vi­té en oeuvre pour créer l'amé­na­ge­ment de vos rêves sans que vous in­ves­tis­siez au-de­là de vos moyens. Il est im­pé­ra­tif d'éta­blir votre bud­get et de dres­ser une liste de vos prio­ri­tés dès le dé­but du pro­ces­sus. Ain­si, vous éli­mi­ne­rez d'em­blée les élé­ments su­per­flus, et vos choix res­pec­te­ront une ligne di­rec­trice pré­cise. Sa­chez qu'un pro­jet d'en­ver­gure bien pla­ni­fié peut être éche­lon­né sur plu­sieurs an­nées.

Ef­fec­tuer cer­tains tra­vaux soi-même

Vous avez l'âme bri­co­leuse ? Vous avez un in­té­rêt mar­qué pour l'hor­ti­cul­ture ? Que ce soit par pur plai­sir ou dans une pers­pec­tive d'éco­no­mie, sa­chez qu'il est pos­sible de prendre en charge cer­tains as­pects du pro­jet en fonc­tion de vos ap­ti­tudes : construire du mo­bi­lier, réa­li­ser une créa­tion ar­tis­tique, re­peindre une clô­ture exis­tante pour lui of­frir une se­conde vie, ef­fec­tuer la plan­ta­tion des vé­gé­taux à par­tir d'un plan de plan­ta­tion réa­li­sé par un pay­sa­giste, etc. Dis­cu­tez avec votre en­tre­pre­neur afin de dé­ter­mi­ner les tra­vaux que vous pour­riez réa­li­ser vous-même.

Concep­tion et amé­na­ge­ment : Ô Na­tu­rel Amé­na­ge­ment Pay­sa­ger, o-na­tu­rel.com.

Choi­sir les ma­té­riaux en fonc­tion du bud­get

Il n'y a pas que les ma­té­riaux haut de gamme qui peuvent ré­vé­ler un chic fou ! Pour ob­te­nir un ré­sul­tat qui fait « wow », il suf­fit de faire preuve de créa­ti­vi­té et de s'as­su­rer que les ma­té­riaux choi­sis res­pectent le de­si­gn de l'amé­na­ge­ment glo­bal. Par exemple, en rem­pla­çant des pierres na­tu­relles par du gra­vier bor­dé de pierres taillées, vous ob­tien­drez un ré­sul­tat élé­gant à moindre coût. De même, vous pour­riez ob­te­nir le look du cèdre en rem­pla­çant cette es­sence par du bois trai­té teint, ou don­ner une al­lure élégante à une al­lée en la cou­vrant de pa­vés unis imi­ta­tion ar­doise. Il y a plu­sieurs op­tions à étu­dier en fonc­tion du style vou­lu.

N’hé­si­tez pas à di­vi­ser vos plantes vi­vaces et à faire des échanges avec vos voi­sins plu­tôt que d’ache­ter la to­ta­li­té de vos vé­gé­taux.

Étu­dier les vé­gé­taux

Il ne suf­fit pas de choi­sir les vé­gé­taux en fonc­tion de leur as­pect ou de leur prix doux : il faut prendre le temps de les ana­ly­ser en fonc­tion des sai­sons (on veut pro­fi­ter d'un amé­na­ge­ment qui se­ra aus­si beau au prin­temps qu'en été, qu'à l'au­tomne et même peut-être qu'en hi­ver !), de leurs be­soins, de leurs in­ter­ac­tions avec les autres plantes, de l'en­tre­tien qu'ils re­quièrent, etc. Il faut aus­si pen­ser à la fa­çon dont ils se trans­for­me­ront au fil des an­nées. Même si on peut ti­rer pro­fit des ra­bais an­nuels en ma­ga­sin, on ne de­vrait pas es­sayer d'éco­no­mi­ser sur les vé­gé­taux de struc­ture, car les choix sont li­mi­tés et on risque de dé­na­tu­rer le style de l'amé­na­ge­ment. Gar­dez tou­jours en tête qu'un jar­din soi­gné et at­trayant en met­tra plein la vue !

Ache­ter « hors sai­son »

Si pos­sible, pré­voyez votre amé­na­ge­ment à l'avance afin de ti­rer pro­fit des prix de fin de sai­son sur les ma­té­riaux ex­té­rieurs, les piscines, le mo­bi­lier, les vé­gé­taux, etc. Dans un sou­ci d'uni­té, le plan d'amé­na­ge­ment de­vrait dé­jà avoir été éla­bo­ré, car même si cer­taines li­qui­da­tions peuvent sem­bler al­lé­chantes, il faut tou­jours gar­der en tête l'idée maî­tresse du pro­jet. Si vous ache­tez des ma­té­riaux de fin de sé­rie, pré­voyez un sur­plus pour pal­lier les im­pré­vus.

Mi­ser sur la sim­pli­ci­té

Dans l'op­tique de faire du­rer l'amé­na­ge­ment dans le temps, d'évi­ter la sur­charge et de mettre l'es­sen­tiel en va­leur, op­tez pour un de­si­gn simple et mi­ni­ma­liste. Mieux vaut in­ves­tir dans une fon­da­tion de qua­li­té ain­si que dans des ma­té­riaux du­rables et ré­sis­tants qui exigent peu d'en­tre­tien, puis com­plé­ter en mi­sant sur une fi­ni­tion ir­ré­pro­chable. L'en­semble du pro­jet doit s'har­mo­ni­ser à la mai­son – et idéa­le­ment la re­haus­ser ! – afin d'as­su­rer une belle conti­nui­té. Pen­sez tou­jours à long terme : pré­fé­rez un amé­na­ge­ment qui du­re­ra dans le temps plu­tôt que des élé­ments ten­dance qui se­ront désuets au bout de quelques an­nées.

Concep­tion et amé­na­ge­ment : Ô Na­tu­rel Amé­na­ge­ment Pay­sa­ger, o-na­tu­rel.com.

Pen­ser à l’éclai­rage

Voi­là un as­pect de l'amé­na­ge­ment qui n'est pas si coû­teux, mais qui peut faire toute la dif­fé­rence pour créer une am­biance chic et cha­leu­reuse dans la cour! Outre les éclai­rages gé­né­raux et ceux d'ap­point, pen­sez aux éclai­rages in­té­grés au pied des arbres ou à tra­vers le feuillage des vé­gé­taux : ils n'ont pas leurs pa­reils pour gé­né­rer une at­mo­sphère riche, en­ve­lop­pante et feu­trée.

Concep­tion et amé­na­ge­ment : Ô Na­tu­rel Amé­na­ge­ment

Pay­sa­ger, o-na­tu­rel.com.

Avec l'ai­mable col­la­bo­ra­tion de Mme Chan­tal Ri­cher et de M. Mar­tin Gratton (Ô Na­tu­rel Amé­na­ge­ment Pay­sa­ger, o-na­tu­rel.com), membres de l'as­so­cia­tion des Pay­sa­gistes Pro­fes­sion­nels du Qué­bec (appq.org).

Pour ajou­ter de la splen­deur à un amé­na­ge­ment sobre, pen­sez à un élé­ment ve­dette : une fon­taine, une oeuvre d’art, un arbre, un vase sur­di­men­sion­né, un mur en acier Corten, etc.

Concep­tion et amé­na­ge­ment : Ô Na­tu­rel Amé­na­ge­ment Pay­sa­ger, o-na­tu­rel.com.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.