Entre deux bat­te­ments d’ailes

Journal de Rosemont - - VIEDEQUARTIER - > Phi­lippe Beau­che­min

Près de 1500 pa­pillons prennent leur en­vol ces jours-ci à l’in­té­rieur de la grande serre du Jar­din bo­ta­nique de Mon­tréal. Jus­qu’au 26 avril, qu’ils soient bleus, jaunes ou rouges, ils iront tous à la ren­contre des vi­si­teurs pré­sents.

La 12e sai­son de Pa­pillons en li­ber­té pro­met des ren­contres in­té­res­santes avec les pa­pillons de notre conti­nent, puisque c’est en ef­fet ces in­sectes ai­lés d’Amé­rique qui sont à l’hon­neur pour cette pré­sen­ta­tion. Et pour cause: c’est ici que l’on re­trouve la plus grande va­rié­té d’es­pèces de pa­pillons. «Un ani­mal sur dix est un pa­pillon, sou­ligne Anne Charpentier, di­rec­trice gé­né­rale de l’In­sec­ta­rium de Mon­tréal. Au Qué­bec, nous dé­nom­brons 3051 es­pèces dif­fé­rentes! Cer­tains sont vrai­ment ma­gni­fiques, pleins de cou­leurs. Mais comme 85% de nos pa­pillons sont noc­turnes, on ne les voit pas souvent.»

Outre le cé­lèbre mo­narque qué­bé­cois, voi­ci donc l’oc­ca­sion de faire la ren­contre de pa­pillons moins connus, tel que le cé­cro­pia. «C’est le plus gros pa­pillon du Qué­bec. Les ailes dé­ployées, il me­sure presque 20 cen­ti­mètres. Il est vrai­ment beau, avec des ailes aux pointes rouges», dit Mme Charpentier.

Il y a éga­le­ment le pa­pillon lune, qui ne vit en moyenne que quatre jours. «Il n’a pas de bouche, alors son es­pé­rance de vie est très courte, ex­plique la di­rec­trice gé­né­rale de l’In­sec­ta­rium. Mais il est lui aus­si très jo­li, d’une belle cou­leur vert pâle.»

«C’est drôle, pour­suit-elle, parce qu’il nous ar­rive souvent de re­ce­voir des ap­pels de gens qui disent avoir vu une es­pèce de pa­pillon exo­tique dans leur jar­din, alors qu’en fait, il s’agit d’une es­pèce qué­bé­coise com­mune. Je pense qu’il était temps de faire la ren­contre de nos pa­pillons.»

Au to­tal, 90 es­pèces se­ront pré­sentes dans la serre du Jar­din bo­ta­nique, pro­ve­nant de par­tout en Amé­rique.

AU-DE­LÀ DE L’IMAGE

L’ac­ti­vi­té est en soit une belle ex­pé­rience vi­suelle, mais il y a plus, laisse sa­voir le di­rec­teur des Mu­séums-na­ture de Mon­tréal, Charles-Ma­thieu Bru­nelle.

«En plus du contact que ce­la per­met avec la beau­té des pa­pillons, c’est aus­si l’oc­ca­sion de ré­flé­chir sur la bio­di­ver­si­té. En pré­sen­tant ain­si leur ha­bi­tat, on donne l’oc­ca­sion aux gens de dé­cou­vrir l’im­por­tance de la di­ver­si­té ani­male. C’est une ac­ti­vi­té où l’émo­tion re­joint la science.»

La vi­site dans la grande serre per­met­tra, es­pèrent les or­ga­ni­sa­teurs, de mieux com­prendre le cycle de la vie et le rôle éco­lo­gique des pa­pillons. Pa­pillons en li­ber­té: jus­qu’au 26 avril, du mar­di au di­manche, de 9h à 17h. Ou­vert éga­le­ment les lun­dis 23 fé­vrier, 2 mars et 13 avril.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.