Ro­se­mont – La Pe­tite-Pa­trie est l’un des meilleurs ar­ron­dis­se­ments en ma­tière de re­cy­clage

Journal de Rosemont - - ACTUALITÉS - NI­CO­LAS LEDAIN ni­co­las.ledain@tc.tc

Ai­dé par les ef­forts de ses ré­si­dents, l’ar­ron­dis­se­ment de Ro­se­mont – La Pe­tite-Pa­trie af­fiche l’un des meilleurs taux de ré­cu­pé­ra­tion de Mon­tréal pour le re­cy­clage. Il en­re­gistre aus­si une forte hausse de la col­lecte des ma­tières or­ga­niques.

Ces conclu­sions res­sortent du por­trait 2016 des ma­tières ré­si­duelles de l’ag­glo­mé­ra­tion dé­voi­lé il y a quelques jours. En­ga­gée dans une double mis­sion de ré­duc­tion des dé­chets à la source et d’aug­men­ta­tion de la col­lecte de ma­tières re­cy­clables et or­ga­niques, la Ville de Mon­tréal s’est ré­jouie de la di­mi­nu­tion de 86 000 tonnes de ma­tières éli­mi­nées et de la hausse de 11 % de la ré­cu­pé­ra­tion sur tout le ter­ri­toire lors des cinq der­nières an­nées.

À l’échelle de l’ar­ron­dis­se­ment, le vo­lume d’or­dures mé­na­gères éli­mi­nées était de 249 ki­los par per­sonne en 2016, soit une baisse de 29 ki­los de­puis 2014.

Dans cet ef­fort, Ro­se­mont – La Pe­tite-Pa­trie est l’un des ar­ron­dis­se­ments les plus per­for­mants, puisque ses ha­bi­tants gé­né­raient 228 ki­los de dé­chets par per­sonne en 2016, et avaient ré­duit leur pro­duc­tion de 31 ki­los en deux ans. Seuls les ré­si­dents de Saint-Laurent ont fait mieux avec 207 ki­los par an et par per­sonne.

CRECYCLAGE

Pour ce qui est du re­cy­clage et des ma­tières or­ga­niques, chaque Mont­réa­lais par­ti­cipe à la col­lecte de 83 ki­los de ma­tières re­cy­clables par an­née et de 36 ki­los de ma­tières or­ga­niques. Les Ro­se­mon­tois font en­core mieux dans ces deux do­maines avec 95 et 39 ki­los.

La sen­si­bi­li­sa­tion de la po­pu­la­tion a éga­le­ment bien fonc­tion­né dans RPP. Le taux de ré­cu­pé­ra­tion des ma­tières re­cy­clables est de 66 % et ce­lui des ma­tières or­ga­niques de 22 %. Ces deux chiffres sont su­pé­rieurs aux moyennes re­le­vées sur l’en­semble de l’ag­glo­mé­ra­tion.

« Nous avons de quoi être fiers des ef­forts ac­com­plis par les ci­toyens, se fé­li­cite le maire de Ro­se­mont – La Pe­tite-Pa­trie, François Cro­teau. Nous avons aus­si été les pre­miers à com­plé­ter la dis­tri­bu­tion du bac brun et il y a eu des opé­ra­tions de sen­si­bi­li­sa­tion avec l’éco­quar­tier ce qui a gran­de­ment contri­bué à amé­lio­rer le por­trait. Il y a en­core des amé­lio­ra­tions à ap­por­ter, mais on se classe bien. »

Les consta­ta­tions sont aus­si en­cou­ra­geantes pour ce qui est de la col­lecte des ré­si­dus de construc­tion, de ré­no­va­tion et de dé­mo­li­tion et des en­com­brants ou pour celle des ré­si­dus do­mes­tiques dan­ge­reux. Là en­core, Ro­se­mont – La Pe­tite-Pa­trie se classe par­mi les meilleurs ar­ron­dis­se­ment mont­réa­lais.

Pour Réal Mé­nard, le res­pon­sable du dé­ve­lop­pe­ment du­rable au co­mi­té exé­cu­tif de la Ville de Mon­tréal, ces bons ré­sul­tats sont im­pu­tables à la dis­tri­bu­tion ra­pide des ou­tils de col­lecte et à la dis­ci­pline des ha­bi­tants.

« C’est tout à l’hon­neur des ci­toyens de s’être mo­bi­li­sés, car le por­trait est bon, mais la va­riable ex­pli­ca­tive c’est qu’ils ont com­men­cé avant », ana­lyse M.Mé­nard.

Avec la cen­tra­li­sa­tion de la ges­tion des ma­tières ré­si­duelles au ni­veau de la ville-centre, l’ar­ron­dis­se­ment n’a plus le pou­voir d’in­fluen­cer pour amé­lio­rer en­core ces ré­sul­tats. Le maire François Cro­teau es­père néan­moins que la col­lecte des ma­tières or­ga­niques se­ra plus ef­fi­cace dans les an­nées à ve­nir avec no­tam­ment la dis­tri­bu­tion de bacs bruns dans les lo­ge­ments de neuf uni­tés et plus et dans les bâ­ti­ments in­dus­triels.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.