La «Vi­sion Zé­ro» de Co­derre re­mise en cause

Journal de Rosemont - - ACTUALITÉS - EM­MA­NUEL DELACOUR em­ma­nuel.delacour@tc.tc

TRANS­PORTS.

Le maire de Rosemont – La Pe­tite-Pa­trie et la cheffe de Pro­jet Mon­tréal ont ver­te­ment cri­ti­qué le bi­lan du plan Vi­sion Zé­ro adop­té l’an der­nier par De­nis Co­derre.

« Si on veut ap­pli­quer les prin­cipes de Vi­sion Zé­ro on doit agir ra­pi­de­ment. Tou­te­fois, on voit des me­sures tem­po­raires être ap­pli­quées de fa­çon per­ma­nente, comme le mar­quage de pistes cy­clables sur les trot­toirs pas­sant sous les via­ducs. Il s’agit d’une très mau­vaise pra­tique et on s’en dé­sole », a af­fir­mé Va­lé­rie Plante, cheffe de la pre­mière Op­po­si­tion à la Ville de Mon­tréal jeu­di der­nier.

Mme Plante a rap­pe­lé qu’en 2016 ce sont 17 pié­tons et cy­clistes qui ont per­du la vie sur les rues de la mé­tro­pole, soit trois de plus qu’en 2015.

Celle-ci cerne les via­ducs comme étant les plus pro­blé­ma­tiques, comme ce­lui de la rue Saint-De­nis, près de l’in­ter­sec­tion avec le bou­le­vard Rosemont. C’est sous cette struc­ture que la cy­cliste Ma­thilde Blais avait été tué par un ca­mion en 2014. L’ar­ron­dis­se­ment de Rosemont – La Pe­tite-Pa­trie avait fait mar­quer le trot­toir afin que les uti­li­sa­teurs du vé­lo et les pié­tons se par­tagent la voie, mais il ne s’agis­sait que d’une so­lu­tion tem­po­raire, a sou­li­gné son maire, Fran­çois W. Cro­teau.

Les ar­ron­dis­se­ments n’ont pas les pou­voirs de faire ins­tal­ler des voies cy­clables per­ma­nentes en re­trait du tra­fic au­to­mo­bile. »

Les deux membres de Pro­jet Mon­tréal ont par ailleurs cri­ti­qué le fait que d’autres trot­toirs aient ré­cem­ment été mar­qués de la sorte par la Ville, in­cluant ce­lui pas­sant sous le via­duc Mon­tée de Liesse, sans qu’une des­cente de trot­toir n’y soit amé­na­gée, et sous le via­duc At­wa­ter, là où la pente est très abrupte.

Se­lon ces der­niers, seule la mise en place de pistes cy­clables pro­té­gées par des bol­lards ou des struc­tures en bé­ton peut réel­le­ment as­su­rer la sé­cu­ri­té des usa­gers.

LA VILLE SE VEUT RAS­SU­RANTE

Le res­pon­sable du dos­sier vé­lo à la Ville de Mon­tréal, Marc-An­dré Ga­dou­ry, a dé­fen­du le tra­vail de son ad­mi­nis­tra­tion face aux cri­tiques de Pro­jet Mon­tréal, et a af­fir­mé que son équipe avait agis «avec cé­lé­ri­té» pour sé­cu­ri­ser les pas­sages sous les via­ducs.

Fran­çois W. Cro­teau, maire de Rosemont – La Pe­tite-Pa­trie.

Pro­jet Mon­tréal iden­ti­fie les via­ducs comme étant les plus pro­blé­ma­tiques, comme ce­lui de la rue Saint-De­nis, près de l’in­ter­sec­tion avec le bou­le­vard Rosemont.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.