Les Vain­queurs, une «grande fa­mille» qui fête ses 35 ans

Sport

Journal de Rosemont - - ACTUALITÉS - NI­CO­LAS LEDAIN ni­co­las.ledain@tc.tc

club his­to­rique de Rosemont – La Pe­tite-Pa­trie fait sa 35e ren­trée en 2017. Fort d’un état d’es­prit ba­sé sur l’iden­ti­té et l’amour de ses cou­leurs, cette ins­ti­tu­tion de quar­tier conti­nue de for­mer de po­ten­tiels fu­turs cham­pions sous la hou­lette de son pré­sident fon­da­teur.

«Je suis comme "po­gné" avec mon club. Même si je vou­lais m’en dé­bar­ras­ser, je ne pour­rais pas », avoue Jean-Yves Clou­tier. À 60 ans, le fon­da­teur du club mul­ti­sport Les Vain­queurs est de­ve­nu in­sé­pa­rable de l’or­ga­nisme spor­tif qu’il a créé à 24 ans, en 1982. Au coeur de ce qu’il ap­pelle af­fec­tueu­se­ment sa « grande fa­mille », M. Clou­tier a vu gran­dir et s’épa­nouir des mil­liers d’ath­lètes au fil de 35 ans d’his­toire, par­mi les­quels sa fille et de­puis quelques mois sa pe­tite-fille de 4 ans, de­ve­nue elle aus­si membre des Vain­queurs.

«C’est un club in­ter­gé­né­ra­tion­nel, de 3 à 88 ans. C’est même plus qu’un club, il y a un es­prit qui règne ici. Il y a même des couples qui se sont for­més, on a créé 35 couples en 35 ans », se fé­li­cite le pré­sident fon­da­teur.

Sym­bole de ce sen­ti­ment d’ap­par­te­nance fa­mi­lial, au sein du club d’ath­lé­tisme et de course à pied ro­se­mon­tois, il n’y a qu’une seule règle im­muable, l’obli­ga­tion d’ar­bo­rer fiè­re­ment le jaune et le noir de l’uni­forme choi­si il y a 35 ans.

Si le club compte au­jourd’hui 600 membres et 25 en­traî­neurs, Jean-Yves Clou­tier a com­men­cé cette aven­ture seul il y a plus de trois dé­cen­nies. À l’époque il cher­chait sim­ple­ment à «sau­ver du temps» en réunis­sant au sein d’une même en­ti­té le groupe de filles d’une école se­con­daire dont il était le coach et les per­sonnes à qui il pro­di­guait des conseils pour la course à pied. Les Vain­queurs pro­pose au­jourd’hui cinq sec­tions et un pro­gramme sport-études.

« C’est une fier­té, mais c’est grâce à la confiance des membres que ça a fait des pe­tits. Je suis peut-être le chef d’or­chestre, mais j’ai sur­tout d’ex­cel­lents mu­si­ciens », illustre M. Clou­tier.

D’un point de vue spor­tif, le club peut se van­ter d’avoir for­mé le sprin­teur Ni­co­las Ma­cro­zo­na­ris qui a par­ti­ci­pé aux Jeux olym­piques 2000 et 2004, Isa­belle Le­droit qui Le club d’ath­lé­tisme Les V compte au­jourd’hui 600 m 25 en­traî­neurs

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.