Un ra­bais de 40% pour les per­sonnes à faible re­ve­nu dans les trans­ports en com­mun, pro­met Pro­jet Mon­tréal

Journal de Rosemont - - ACTUALITÉS - DO­MI­NIQUE CAMBRON-GOU­LET do­mi­nique.cambron-gou­let@jour­nal­me­tro.com

S’il rem­porte le pouvoir, Pro­jet Mon­tréal pro­met de ré­duire de 40% la fac­ture de la carte men­suelle de la So­cié­té de trans­port de Mon­tréal (STM) pour les per­sonnes ayant un re­ve­nu de moins de 20 000$ par an.

La can­di­date à la mai­rie, Va­lé­rie Plante, sou­haite éga­le­ment ins­tau­rer la gra­tui­té du trans­port en com­mun pour les en­fants âgés de moins de 12 ans et les per­sonnes de 65 ans et plus, un élé­ment dé­jà pré­sent dans la pla­te­forme de son par­ti.

Ces trois me­sures «qui visent à désen­gor­ger nos routes tou­che­rait un de­mi-mil­lion de per­sonnes», se­lon elle.

Se­lon les chiffres du der­nier re­cen­se­ment, 323 670 per­sonnes de 65 ans et plus de­meurent sur l’île de Mon­tréal et plus de 300 000 en­fants de 14 ans et moins.

Pro­jet Mon­tréal es­time que la fac­ture at­tein­dra 110 M$ pour les trois me­sures, qui se­ront dé­ployées de ma­nière pro­gres­sive. Tou­te­fois, se­lon la chef de par­ti, il n’y au­rait pas de «manque à ga­gner» pour la STM.

«Il existe des en­ve­loppes qu’on peut al­ler cher­cher à Qué­bec», a-t-elle sou­te­nu, en évo­quant le Fonds de lutte à la pau­vre­té et le Fonds vert. Elle a ajou­té que «Mon­tréal est la seule ville qui ne pro­fite pas d’une aide pour fi­nan­cer son trans­port sco­laire».

L’Au­to­ri­té ré­gio­nale de trans­port de Mon­tréal (ARTM) a dé­jà re­çu le man­dat d’éva­luer la ta­ri­fi­ca­tion so­ciale. «On va al­ler « au batte » pour le de­man­der et trou­ver des fonds pour le faire», a as­su­ré le conseiller du dis­trict Saint-Hen­ri–La Pe­tite-Bour­gogne–Pointe-Saint-Charles, Craig Sau­vé, qui n’a tou­te­fois pas vou­lu s’avan­cer sur les fa­çons d’ap­pli­quer cette ta­ri­fi­ca­tion so­ciale..

Ques­tion­née à sa­voir si les ré­si­dents des autres mu­ni­ci­pa­li­tés de l’île de Mon­tréal au­raient ac­cès à ces nou­velles me­sures, Va­lé­rie Plante a af­fir­mé qu’il «fau­drait en dé­battre». «Je se­rais ou­verte à ce que ce soit une me­sure qu’on applique à l’en­semble du ré­seau», a-t-elle avan­cé. À La­val, par exemple, le titre men­suel est of­fert gra­tui­te­ment aux ré­si­dants âgés de 65 ans et plus.

Je ne trouve pas ça nor­mal que des gens se de­mandent s’ils vont payer leur carte de la STM ou leur épi­ce­rie à la fin du mois.»

Va­lé­rie Plante, can­di­date à la mai­rie et chef de Pro­jet Mon­tréal

PRO­MESSE NON-TE­NUE

M. Sau­vé a dé­plo­ré que le maire sor­tant, De­nis Co­derre, n’ait pas dé­jà réa­li­sé la ta­ri­fi­ca­tion so­ciale, alors qu’il l’avait pro­mis en 2013. «Je crois que les Mon­tréa­lais ne sont pas dupes. Ils savent qu’ils ne peuvent pas faire confiance à De­nis Co­derre pour li­vrer la mar­chan­dise dans ce dos­sier», a-t-il ju­gé.

L’équipe Co­derre a ré­tor­qué qu’elle sou­hai­tait se do­ter d’une struc­ture pour har­mo­ni­ser les ta­rifs dans son pre­mier man­dat, soit l’ARTM. L’at­ta­chée de presse de De­nis Co­derre, Noé­mie Brière-Mar­quez, a in­di­qué que c’était à cette en­ti­té de dé­ci­der si la ta­ri­fi­ca­tion so­ciale se­rait ba­sée sur le re­ve­nu ou l’âge ain­si que la ré­duc­tion ac­cor­dée.

L’ARTM a pré­ci­sé qu’il était trop tôt pour in­clure ou ex­clure cer­tains scé­na­rios puisque la ta­ri­fi­ca­tion so­ciale se­rait abor­dée dans les consul­ta­tions pu­bliques sur la re­fonte ta­ri­faire qui se­ront lan­cées en 2018.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.