Fi­nan­ce­ment de 100 000$ pour le Ci­né­ma Beau­bien

Journal de Rosemont - - ACTUALITÉS - EM­MA­NUEL DE­LA­COUR em­ma­nuel.de­la­cour@tc.tc

Le Ci­né­ma Beau­bien bé­né­fi­cie­ra d’un sou­tien fi­nan­cier de 100 000$ pour lui per­mettre de main­te­nir une pro­gram­ma­tion fran­co­phone et di­ver­si­fiée.

Cet ar­gent est ver­sé à parts égales par la Ville de Mon­tréal et le mi­nis­tère de la Culture et des Com­mu­ni­ca­tions pour une deuxième an­née de suite dans le cadre de l’En­tente sur le dé­ve­lop­pe­ment cultu­rel de la mé­tro­pole.

«Ce­la fait par­tie d’un ac­cord trien­nal, qui de­puis 2017 nous per­met de sou­te­nir plu­sieurs pro­jets, dont le main­tien d’une pro­gram­ma­tion jeu­nesse. Beau­coup de films que nous pro­je­tons pré­sentent un risque plus éle­vé en ce qui concerne les re­cettes, cette aide ar­rive donc à point», af­firme Ma­rio For­tin, pré­sident-di­rec­teur gé­né­ral (PDG) du Ci­né­ma Beau­bien.

La re­cherche de fonds s’est amor­cée en 2013, à la suite de la «crise du ci­né­ma qué­bé­cois», sou­ligne-t-il. À cette époque, les parts de mar­ché des films pro­duits dans la pro­vince tombent de 18 % en 2005 à moins de 5 % en 2013.

«Nous croyons qu’il est im­por­tant d’en­cou­ra­ger le Ci­né­ma Beau­bien en leur of­frant du sou­tien ad­di­tion­nel. Ils sont par­mi les rares à pro­je­ter des films qué­bé­cois ou fran­co­phones, des do­cu­men­taires et du ci­né­ma ex­pé­ri­men­tal. D’ailleurs, l’Ar­ron­dis­se­ment de Ro­se­mont – La Pe­tite-Pa­trie a dé­jà oc­troyé 100 000$ au ci­né­ma lors­qu’il a fait sa conver­sion au nu­mé­rique il y quelques an­nées», in­siste Ch­ris­tine Gos­se­lin, res­pon­sable de la culture au co­mi­té exé­cu­tif de la Ville de Mon­tréal.

Au­jourd’hui, la re­cherche de nou­veau fi­nan­ce­ment au­près de par­te­naires pu­blics et cor­po­ra­tifs est de­ve­nue un em­ploi à temps plein, ad­met le PDG de l’éta­blis­se­ment si­tué à l’angle de la rue Beau­bien et de l’ave­nue Louis-Hé­bert. De l’ar­gent dé­blo­qué par l’or­ga­nisme d’État Té­lé­film Ca­na­da en 2018 et une aide du Fonds du Con­seil de l’Eu­rope, Eu­ri­mages, pour­raient contri­buer à la pé­ren­ni­té du Beau­bien, confie M. For­tin.

En­tre­prise d’éco­no­mie so­ciale consti­tuée en or­ga­nisme à but non lu­cra­tif, le Ci­né­ma Beau­bien em­ploie une di­zaine de per­sonnes à temps plein en plus de plu­sieurs étu­diants en ci­né­ma dans le cadre d’une bourse tra­vail-études.

Ar­chives TC Me­dia

Grâce à cette aide, le Ci­né­ma Beau­bien en­tend conso­li­der sa pro­gram­ma­tion jeu­nesse et fa­mille.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.