AέNÉS.

Journal de Rosemont - - ACTUALITÉS -

Une tren­taine de per­sonnes âgées de Ro­se­mont de­vront se trou­ver une nou­velle adresse, à la suite d’une évic­tion im­po­sée par le pro­prié­taire de leur ré­si­dence, une si­tua­tion que dé­nonce le Co­mi­té lo­ge­ment lo­cal.

Les lo­ca­taires et em­ployés du Jar­din du Bou­le­vard, si­tué au 6770, bou­le­vard Pie-IX, ont re­çu la vi­site du nou­veau pro­prié­taire de l’im­meuble, le 15 jan­vier der­nier, les avi­sant de leur évic­tion.

«Ce­lui-ci leur a an­non­cé un chan­ge­ment d’af­fec­tion de l’im­meuble et la fin de ser­vices pro­mul­gués aux lo­ca­taires en fé­vrier», af­firme Sé­bas­tien Laliberté, co­or­don­na­teur au Co­mi­té lo­ge­ment Ro­se­mont.

Les aî­nés ont donc été som­més de quit­ter les lieux dans les plus brefs dé­lais, et ce, sans com­pen­sa­tion ni lettre d’avis d’évic­tion écrite émise six mois avant la fin des baux de plus de six mois. «Rien n’a été fait de fa­çon lé­gale», se­lon M. Laliberté.

Même son de cloche de la part de Pao­la Do­min­guez, fille d’Ali­cia An­ge­la Fra­go­la, ré­si­dente du Jar­din. « Le pro­prié­taire a ras­sem­blé les gens dans la salle com­mune et leur a an­non­cé qu’ils de­vaient quit­ter leur lo­ge­ment, car il n’y au­rait plus de ser­vice, in­cluant la prise des mé­di­ca­ments. Il nous prend au piège. Les ré­si­dents ont peur d’af­fron­ter lé­ga­le­ment le pro­prié­taire, parce qu’ils savent qu’il a de l’ar­gent et que ça prend du temps, alors ils pré­fèrent dé­mé­na­ger», dé­plore-t-elle.

De­puis, près de 14 lo­ca­taires ont quit­té les lieux, mais neuf autres se­raient tou­jours à la re­cherche d’un toit, ce qui s’avère ar­du pour cer­tains moins bien nan­tis ou vi­vant avec des dif­fi­cul­tés cog­ni­tives.

Au Centre in­té­gré uni­ver­si­taire de san­té et de ser­vices so­ciaux (CIUSSS) de l’Est-de-l’Île-deMon­tréal, on as­sure qu’un sui­vi est fait pour que «per­sonne ne se re­trouve à la rue».

«Nous sui­vions dé­jà 20 des ré­si­dents du Jar­din, et à la suite de l’an­nonce nous avons con­tac­té les dix autres ré­si­dents afin de les ai­der à dé­mé­na­ger se­lon leurs be­soins», sou­ligne Ca­the­rine Dion, agente d’in­for­ma­tion du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Mon­tréal.

Se­lon M. Laliberté et les em­ployés du CIUSSS, M. La­ri­vière s’est jus­qu’à pré­sent te­nu coi à leurs nom­breux ap­pels.

Au mo­ment d’écrire ces lignes, le pro­prié­taire du Jar­din du Bou­le­vard n’avait pas ré­pon­du aux de­mandes d’en­tre­vue de TC Me­dia.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.