Reste-t-il une re­lève in­dé­pen­dan­tiste en ré­gion ?

Journal Le Lac St-Jean - - COMMENTAIRE - FRANCIS LA­ROCHE, STAGIAIRE re­dac­tion_al­ma@tc.tc

SOUVERAINETÉ. L’ex dé­pu­té pé­quiste de Lac-Saint-Jean, Jacques Bras­sard, pense que la re­lève in­dé­pen­dan­tiste se fait de plus en plus rare au Qué­bec et dans les ré­gions. « Je vais vous le dire fran­che­ment, je pense que le mou­ve­ment est pro­fon­dé­ment af­fai­bli en 2017. Je ne sens plus du tout la fer­veur qui nous ani­mait au­tre­fois », se dé­sole-t-il.

M. Bras­sard se rap­pelle très bien de tout l’en­goue­ment que gé­né­rait l’idée d’in­dé­pen­dance quand il était à l’Uni­ver­si­té dans les an­nées 60. Une époque où, comme il le ra­conte, plu­sieurs ac­teurs comme Lio­nel Groulx ou Pierre Bour­gault avaient une in­fluence mar­quée sur la jeu­nesse qué­bé­coise. Un cli­mat qui au­ra me­né à la souveraineté telle qu’on la connait au­jourd’hui.

«C’est le genre de chose qu’on ne voit plus chez les jeunes d’au­jourd’hui, pense l’an­cien po­li­ti­cien. Pour eux, la souveraineté semble être un pro­jet dé­pas­sé, ir­réa­liste et im­pos­sible. Ils ont les yeux ri­vés sur le monde, mais ils ou­blient que si on veut être pré­sent dans le monde, il faut d’abord être pré­sent chez nous. Si on veut que la na­tion qué­bé­coise per­siste à tra­vers le temps, il est pri­mor­dial quelle puisse dé­ve­lop­per son iden­ti­té. »

ENGAGEZ-VOUS

Sur les quelques 90 000 membres que compte le Par­ti Qué­bé­cois, seule­ment 13 000 d’entre eux ont entre 16 et 30 ans. Même si le par­ti est ce­lui qui compte le plus de jeunes, cette pro­por­tion reste plu­tôt si­mi­laire chez les autres par­tis.

«Tous les par­tis sont vieillis­sants. C’est notre so­cié­té qui est vieillis­sante », ex­plique M. Bras­sard.

Se­lon lui, il est pri­mor­dial que les jeunes s’im­pliquent da­van­tage en po­li­tique. « Pas né­ces­sai­re­ment pour l’in­dé­pen­dance, mais au moins pour ce qui les al­lument et les pas­sionnent », af­firme-t-il.

CONVERGER POUR PERSISTER

« Per­son­nel­le­ment je trouve ça très dé­ce­vant de voir Li­sée faire des ré­vé­rences à Qué­bec So­li­daire afin de dé­fendre son pro­jet d’in­dé­pen­dance, ex­prime M. Bras­sard. Pour moi, une conver­gence n’est pos­sible que si un ré­fé­ren­dum est pré­vu, au­tre­ment ça ne sert à rien. De toute ma­nière, je ne pense pas que dans le cli­mat ac­tuel ce­la puisse être pos­sible. Je res­te­rai tou­jours in­dé­pen­dan­tiste, mais je ne veux pas vivre un autre échec. »

Jacques Bras­sard a été dé­pu­té pour le Par­ti Qué­bé­cois de 1976 à 2002 dans la cir­cons­crip­tion du Lac-Saint-Jean.(Pho­to

TC Me­dia – France Pa­ra­dis)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.