Oné­sime Trem­blay, sort de cette salle !

Journal Le Lac St-Jean - - COMMENTAIRE -

CONCES­SIONS. Le ha­sard a vou­lu que les au­diences pu­bliques du BAPE sur le Pro­gramme de sta­bi­li­sa­tion des berges du lac Saint-Jean 2017-2026 se dé­roulent en même temps où la crue prin­ta­nière frap­pait de plein fouet le bas­sin hy­dro­gra­phique du lac Saint-Jean. Bom­bar­dée de ques­tions de la part des com­mis­saires et du pu­blic, l’équipe d’Éner­gie élec­trique de Rio Tin­to Alu­mi­nium de­vait gé­rer en même temps une crue hors de l’or­di­naire qui risque de por­ter cette semaine le ni­veau du lac Saint-Jean au-des­sus de la marge cri­tique des 17,5 pieds his­to­riques.

C’est un peu comme si le fan­tôme d’Oné­sime Trem­blay qui s’est bat­tu contre le re­haus­se­ment des eaux du lac Saint-Jean en 1926 était re­ve­nu pour han­ter les re­pré­sen­tants de la com­pa­gnie, même si de toute évi­dence et sur­tout, lé­ga­le­ment, ils ont plein droit sur le ni­veau du lac jus­qu’à cette cote de 17,5 pieds au-des­sus de l’échelle de ré­fé­rence de Ro­ber­val.

France Pa­ra­dis

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.