Voya­ger dif­fé­rem­ment à St-Gé­déon

Journal Le Lac St-Jean - - ACTUALITÉS - MA­RIE-GA­BRIELLE GA­GNÉ ma­rie-ga­brielle.gagne@tc.tc

HÉ­BER­GE­MENT. Pas­sion­nés de voyages et sur­tout de ren­contres en­ri­chis­santes, Ga­brielle Ga­gnon et Ma­thieu St-Jean ont dé­ci­dé d’ou­vrir leur propre au­berge de jeu­nesse à St-Gé­déon. Au­tre­fois une bou­lan­ge­rie, la mai­son jaune de la rue prin­ci­pale offre main­te­nant une so­lu­tion abor­dable aux tou­ristes pour dé­cou­vrir ce coin de pays.

Très loin du mythe de l’hé­ber­ge­ment à moindre coût et à la qua­li­té dis­cu­table, l’Au­berge de Jeu­nesse du Lac-St-Jean se dé­marque avec le ca­chet de son bâ­ti­ment et son ac­cueil cha­leu­reux. C’est à la suite d’un été pas­sé au Yu­kon et avec le dé­sir d’avoir une en­tre­prise que le jeune couple a dé­ci­dé d’ache­ter la pro­prié­té. Ga­brielle la convoi­tait d’ailleurs de­puis son en­fance et elle a sai­si l’op­por­tu­ni­té lorsque celle-ci s’est pré­sen­tée.

Le jeune couple travaille de­puis deux ans afin de faire de cette mai­son un lieu de ras­sem­ble­ment et d’échange pour les tou­ristes du monde en­tier. En plus de deux dor­toirs to­ta­li­sant huit lits simples, deux chambres avec lit double, une chambre fa­mi­liale avec deux lits doubles et une chambre pri­vée équi­pée sont of­ferts. La cui­sine, les salles de bain et le sa­lon sont des aires com­munes.

« Nous avons voya­gé beau­coup et vu plu­sieurs au­berges de jeu­nesse. On a pu s’ins­pi­rer un peu à gauche et à droite de ce qu’on ai­mait », ex­plique Ma­thieu St-Jean.

Pour les nou­veaux pro­prié­taires, il était im­por­tant de rendre l’au­berge la plus éco­lo­gique pos­sible. Pro­duits na­tu­rels, douche à faible dé­bit, com­post, re­cy­clage, ré­cu­pé­ra­tion d’eau de pluie et po­ta­ger en sont quelques exemples. Les meubles de l’au­berge ont aus­si été récupérés ou fa­bri­qués à la main. À long

VIVRE L’EX­PÉ­RIENCE À FOND

In­ves­tis à 100 % dans leur pro­jet, Ga­brielle et Ma­thieu ré­sident même à l’au­berge. Leur tra­vail leur per­met de se consa­crer uni­que­ment aux tou­ristes du­rant la forte sai­son. Le fait de vivre avec des in­con­nus en per­ma­nence ne semble, par contre, pas les dé­ran­ger.

« On a vu le genre de ras­sem­ble­ments que ça donne et on aime vrai­ment ça re­ce­voir des gens chez nous. C’est comme tou­jours avoir de la vi­site, des voya­geurs qui nous res­semblent. Quand on est al­lé dans d’autres pays, on s’est tel­le­ment bien fait ac­cueillir, qu’on a en­vie de re­don­ner au sui­vant et de mon­trer notre coin de pays », ra­conte Ga­brielle Ga­gnon. Jus­qu’à pré­sent, les deux pro­prié­taires sont plus que sa­tis­faits de la ré­ponse des tou­ristes de toutes les ori­gines et de tous les âges. « Il y a des fa­milles qui viennent, des gens de tous les âges. C’est vrai­ment dy­na­mique de voir tout le monde qui se cô­toie », ter­mine la co­pro­prié­taire.

(Pho­to : TC Media – Ma­rie-Ga­brielle Ga­gné)

Si­tuée au 364 rue De Quen, l’au­berge est près de tous les at­traits du village. Des par­te­na­riats ont d’ailleurs été mis en place avec les com­mer­çants du coin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.