Le mau­vais temps, loin d’être né­ga­tif pour la vente de pis­cines

Journal Le Lac St-Jean - - ACTUALITÉS - MA­RIE-GA­BRIELLE GA­GNÉ ma­rie-ga­brielle.gagne@tc.tc

AF­FAIRES. La cha­leur tar­dive du prin­temps au­rait pu faire craindre un ef­fet né­ga­tif sur la vente des pis­cines. Or, le constat dres­sé par les mar­chands spé­cia­li­sés dans le do­maine est to­ta­le­ment dif­fé­rent. Non seule­ment le mau­vais temps a un ef­fet né­gli­geable sur les ventes, mais il peut aus­si don­ner un coup de pouce.

Ache­ter une pis­cine est un achat tout de même im­por­tant fi­nan­ciè­re­ment, ce qui si­gni­fie qu’il est sou­vent pla­ni­fié à l’avance se­lon Pa­tri­cia Trem­blay, oeu­vrant au ser­vice à la clien­tèle de chez Pis­cines Pro d’Al­ma. «Vers le mois d’aout, les gens viennent dé­jà nous voir pour pla­ni­fier une ins­tal­la­tion pour l’été pro­chain. La tem­pé­ra­ture n’a donc pas tel­le­ment d’in­fluence à ce mo­ment », ex­plique-t-elle.

Mme Trem­blay constate par contre un re­tard quant à la date de mise en marche des pis­cines dé­jà ins­tal­lées. « Nous of­frons le ser­vice d’ana­lyse d’eau et nous avons vu un re­tard cette an­née par rap­port aux autres an­nées. Nor­ma­le­ment, ça com­mence dès qu’il n’y a plus de glace sur la pis­cine, mais cette an­née c’était plus long à fondre », confirme-t-elle.

IN­VES­TIR POUR PRO­FI­TER PLUS LONG­TEMPS

Le constat est sem­blable pour Mar­tin Trem­blay, pro­prié­taire de l’en­tre­prise Pis­cines Es­compte Plus, si­tuée à la Place Ala­mi. Très sa­tis­fait de sa sai­son jus­qu’à pré­sent, il ajoute aus­si que les pé­riodes fraîches ou le beau temps tar­dif peuvent pous­ser les clients à vou­loir se pro­cu­rer un chauffe-eau, ce qui est loin d’être né­ga­tif. « Les gens veulent pro­fi­ter plus long­temps de leur pis­cine, ce qui fait qu’il se vend beau­coup de chauffe-eau. »

Le mau­vais temps n’a pas vrai­ment d’in­fluence sur la vente, mais le beau temps peut par­fois créer d’agréables sur­prises avec les clients plus im­pul­sifs. « S’il y a seule­ment une semaine avec des tem­pé­ra­tures de 30 de­grés, ça va ex­plo­ser de tous cô­tés », lance-t-il en riant.

AIDEZ-NOUS À PRENDRE SOIN DE TOUS LES VÔTRES

(Pho­to : TC Me­dia- Do­mi­nique Sa­vard)

La po­pu­la­ri­té des pis­cines semble in­dé­niable, beau temps ou mau­vais temps.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.