La pas­se­relle sur la ri­vière aux Écorces com­plète le lien in­té­gra­teur

Journal Le Lac St-Jean - - ACTUALITÉS - FRANCE PA­RA­DIS france.pa­ra­dis@tc.tc

INAU­GU­RA­TION. Le Club de mo­to­nei­gistes Lac-Saint-Jean ajoute un fleu­ron à son sen­tier Trans-Qué­bec #23, dans la ré­serve fau­nique des Lau­ren­tides. Une nou­velle pas­se­relle de quelque 230 pieds, au-des­sus de la ri­vière aux Écorces, per­met­tra de pro­lon­ger la sai­son de motoneige tout en as­su­rant la sé­cu­ri­té pour les opé­ra­teurs de sur­fa­ceuses qui en­tre­tiennent ce sen­tier en sai­son.

Le sen­tier #23, avec plus de 15000 uti­li­sa­teurs à chaque an­née, est la prin­ci­pale porte d’en­trée des mo­to­neiges vers le ter­rain de jeu hi­ver­nal que re­pré­sente le Sa­gue­nay— Lac-Saint-Jean.

Après les amé­lio­ra­tions au sen­tier et la ré­pa­ra­tion des prin­ci­paux pon­ceaux, on a re­cons­truit le re­lais, dans le sec­teur du Mont Api­ca tout en y ajou­tant une tour d’ob­ser­va­tion au som­met de la mon­tagne. Ces deux élé­ments à eux seuls ont re­haus­sé de fa­çon mar­quée la fré­quen­ta­tion du sen­tier.

RI­VIÈRE AUX ÉCORCES

Il res­tait ce­pen­dant un pro­blème de taille : la tra­ver­sée de la ri­vière aux Écorces. Tard en dé­but d’hi­ver, il fal­lait at­tendre que le pont de glace soit suf­fi­sam­ment ré­sis­tant pour ou­vrir le sen­tier. Et avec le re­tour du beau temps, on de­vait écour­ter la sai­son en rai­son de la fonte ra­pide du pont de glace.

Éga­le­ment, autre pro­blème ma­jeur, ce pont de glace ne per­met­tait pas le pas­sage de la sur­fa­ceuse. Celle-ci de­vait donc se rendre quelque 500 mètres plus en amont pour tra­ver­ser le pont de la route prin­ci­pale. At­ten­du la lar­geur du trac­teur et de sa gratte, cette fa­çon de faire com­por­tait des risques évi­dents, no­tam­ment à la croi­sée de ca­mions lourds.

Il au­ra donc fal­lu quelque trois ans de dé­marches pour en ar­ri­ver à convaincre les deux pa­liers de gou­ver­ne­ment d’in­ves­tir dans ce pro­jet de quelque 745 000 $. Dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique Ca­na­da et le mi­nis­tère des Trans­ports du Qué­bec ont donc ac­cep­té de ver­ser cha­cun 400 000 $ dans le pro­jet.

« Ce pont, ça fai­sait 10 ans qu’on y re­gar­dait, mais les coûts étaient trop oné­reux. Mais de­puis trois ans on a re­tra­vaillé le dos­sier et frap­pé aux bonnes portes. Ce pont va pro­lon­ger la sai­son en dé­but, mais sur­tout à la fin de la sai­son. En plus, ça va être une grosse amé­lio­ra­tion en termes de sé­cu­ri­té pour nos opé­ra­teurs de sur­fa­ceuse. Main­te­nant, le sen­tier #23 est as­su­ré­ment l’un des plus beaux au Qué­bec», de conclure Gaé­tan Ga­gné, pré­sident du Club de mo­to­nei­gistes Lac-Saint-Jean.

La pas­se­relle a 230 pieds de por­tance libre au-des­sus de la ri­vière et 14,5 pieds de large pour lais­ser cir­cu­ler la sur­fa­ceuse.(Pho­to

TC Me­dia – France Pa­ra­dis)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.