Culti­ver à sa fa­çon à St-Gé­déon

Journal Le Lac St-Jean - - ACTUALITÉS - MARIE-GA­BRIELLE GA­GNÉ marie-ga­brielle.gagne@tc.tc

AGRI­CUL­TURE. Dé­fri­cher son propre che­min avec ses convic­tions, ses tech­niques par­ti­cu­lières et sans un an­té­cé­dent fa­mi­lial dans le mi­lieu agri­cole, c’est ce qu’Au­drey Pa­ra­dis a su faire, avec la ferme À contre vent. Avec la di­ver­si­té de pro­duits cultivés et ses paniers de fruits et de lé­gumes, elle contri­bue à dé­mo­cra­ti­ser le bio et le mode de vie ma­raî­cher un jour à la fois.

Pous­sée par son dé­sir de faire de la co­opé­ra­tion in­ter­na­tio­nale, la jeune femme s’est tour­née vers l’agri­cul­ture. « Après avoir fait mon cours en agri­cul­ture, j’ai fait un stage au Ma­roc. J’ai réa­li­sé que si je vou­lais avoir un im­pact sur les pays en voie de dé­ve­lop­pe­ment, il fal­lait chan­ger notre fa­çon de faire et de consom­mer ici. Plus les gens vont être sen­si­bi­li­sés à la consom­ma­tion lo­cale, plus la de­mande va chan­ger et plus l’agri­cul­ture mon­diale va chan­ger », ex­plique-t-elle.

C’est par la suite en 2014 qu’elle s’est ins­tal­lée sur la pe­tite terre de la rue de la Plage à St-Gé­déon. À l’époque, il y avait des vi­vaces, de l’as­per­geais, le ver­ger et les fram­boi­sières, ce qui pro­dui­sait un to­tal de 50 paniers pour les fa­milles de la ré­gion. « On se dit qu’on nour­rit des fa­milles de la ré­gion et c’est vrai­ment va­lo­ri­sant. Cer­tains cultivent pour nour­rir des ani­maux avec des cé­réales, nous c’est pour des fa­milles », sou­ligne-t-elle.

LA FERME À CONTRE VENT AU­JOURD’HUI

Une cen­taine de fa­milles pro­fitent au­jourd’hui des deux dif­fé­rentes gros­seurs de paniers confec­tion­nés par la pro­duc­trice ma­raî­chère et ses em­ployés lors de la pé­riode es­ti­vale. Pour Au­drey Pa­ra­dis, cette fa­çon de consom­mer per­met aux ache­teurs de dé­cou­vrir et de re­pous­ser leurs li­mites. « C’est comme un dé­fi.

À l’épi­ce­rie, nous ache­tons tou­jours les mêmes lé­gumes et fruits. Avec le pa­nier, les gens dé­couvrent de nou­veaux ali­ments, de nou­velles re­cettes et se sur­passent », ra­conte-t-elle.

Les paniers contiennent une base de di­vers lé­gumes en plus de ceux de la sai­son par­mi les 40 va­rié­tés, tou­jours ré­col­tées dans les der­nières heures. L’am­biance qui règne lors de la li­vrai­son des paniers ou lorsque les gens viennent les cher­cher re­pré­sente aus­si une fier­té pour cette der­nière.

« Les fa­milles viennent, les en­fants vont cou­rir dans le champ et nour­rir les poules pen­dant que les pa­rents échangent sur dif­fé­rentes re­cettes. » En nou­veau­té cette an­née, la ferme À contre vent offre un comp­toir li­bre­ser­vice pour l’achat de pro­duits di­rec­te­ment sur la terre. Ils se­ront aus­si dis­po­nibles au Mar­ché pu­blic de St-Gé­déon.

CONSUL­TANTE

Avant de pou­voir s’ins­tal­ler sur cette terre, l’agri­cul­trice a dé­mar­ré son en­tre­prise de consul­ta­tion pour la mise en place de haies brise-vent et de bandes ri­ve­raines sur les terres agri­coles, d’où le nom de la ferme. En plus d’uti­li­ser ces tech­niques sur sa propre terre. Au­drey Pa­ra­dis oeuvre aus­si à im­plan­ter ces ins­tal­la­tions sur les dif­fé­rents champs de la ré­gion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.