An­dré For­tin fe­ra la lutte au maire La­wrence Pot­vin

Journal Le Lac St-Jean - - ACTUALITÉS - FRANCE PA­RA­DIS france.pa­ra­dis@tc.tc

CAN­DI­DA­TURE. An­dré For­tin, conseiller mu­ni­ci­pal à Mé­ta­bet­chouan—Lac-à-la-Croix et fi­gure de proue du monde syn­di­cal agri­cole, fe­ra la lutte au maire sor­tant La­wrence Pot­vin, lors de l’élec­tion de no­vembre pro­chain.

An­dré For­tin, pro­duc­teur de porcs et de cé­réales, est avan­ta­geu­se­ment connu dans la ré­gion no­tam­ment pour avoir oc­cu­pé le poste de pré­sident de la Fé­dé­ra­tion de l’Union des pro­duc­teurs agri­coles du Sa­gue­nay—Lac SaintJean, de 2003 à 2011.

Lors de la der­nière réunion du conseil, il a an­non­cé qu’il po­se­rait of­fi­ciel­le­ment sa can­di­da­ture à la mai­rie, au mo­ment op­por­tun.

« C’est avec fé­bri­li­té que j’offre à mes conci­toyens l’op­por­tu­ni­té de pro­fi­ter de l’ex­pé­rience que j’ai ac­quise au cours de ma car­rière. J’ai as­su­mé d’im­por­tantes res­pon­sa­bi­li­tés dans de mul­tiples or­ga­ni­sa­tions du do­maine de la vie so­ciale, éco­no­mique, mu­ni­ci­pale et su­pra­mu­ni­ci­pale. Je tra­vaille de­puis un bon bout de temps au ni­veau lo­cal, ré­gio­nal et même à l’in­ter­na­tio­nal. J’ai éta­bli avec le temps un im­por­tant ré­seau de contacts per­son­nels. C’est en tant que maire que je pour­rais en faire pro­fi­ter ma ville au maxi­mum », men­tionne An­dré For­tin pour ex­pli­quer sa mo­ti­va­tion à po­ser sa can­di­da­ture. Au fil des ans, il a lar­ge­ment fait la dé­mons­tra­tion de sa ca­pa­ci­té à exer­cer un lea­der­ship créa­tif, dy­na­mique et en­tre­pre­nant alors qu’il a me­né à terme de mul­tiples pro­jets, tou­jours en tra­vaillant en équipe avec ses com­met­tants.

« On est en 2017: je crois qu’avec le temps, j’ai ac­quis une ex­cel­lente maî­trise de la com­mu­ni­ca­tion avec le pu­blic et les mé­dias de ma­nière à dé­ve­lop­per une image po­si­tive des or­ga­ni­sa­tions que je re­pré­sente. En tout temps, j’ai dé­mon­tré un haut res­pect de l’éthique et de l’in­té­gri­té dans les charges que j’ai as­su­mées de ma­nière à tou­jours choi­sir la conduite la plus ap­pro­priée », ajoute le fu­tur can­di­dat.

Il af­firme ai­mer sa ville en­vers qui il a un fort sen­ti­ment d’ap­par­te­nance et d’in­té­gra­tion. « Je crois en son po­ten­tiel créa­tif et at­trac­tif. Je crois qu’elle mé­rite, de par ses in­nom­brables avan­tages, de rayon­ner da­van­tage. Et croyez-moi quand je parle de rayon­ner, pour moi les choses ne s’ar­rêtent pas au ni­veau ré­gio­nal », sou­tient An­dré For­tin. Ce der­nier ter­mine pré­sen­te­ment un man­dat de quatre ans au poste de conseiller du dis­trict #1. Ce man­dat lui a no­tam­ment per­mis de se fa­mi­lia­ri­ser avec les mul­tiples rouages ad­mi­nis­tra­tifs de la ville: bud­gé­ti­sa­tion, ser­vices mu­ni­ci­paux, com­mu­ni­ca­tion avec les ci­toyens, ges­tion des im­pré­vus, etc. Il lui a éga­le­ment per­mis d’éta­blir d’ex­cel­lentes re­la­tions avec tous les ac­teurs qui dy­na­misent la scène mu­ni­ci­pale: agri­cul­teurs, groupes com­mu­nau­taires, écoles, ré­seau de la san­té, com­mer­çants.

« Pour moi ce man­dat était une étape pour al­ler plus loin. Je suis main­te­nant prêt à as­su­mer plus de res­pon­sa­bi­li­tés et cette pers­pec­tive m’em­balle au plus haut point. D’au­tant plus que ma si­tua­tion fa­mi­liale et ma si­tua­tion pro­fes­sion­nelle m’ouvrent pré­sen­te­ment toute grande la porte à cette éven­tua­li­té » de conclure An­dré For­tin.

An­dré For­tin sol­li­ci­te­ra un man­dat à la mai­rie de Mé­ta­bet­chouan-Lac-à-la-Croix.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.