Tous les moyens sont bons pour réa­li­ser son rêve

Journal Le Lac St-Jean - - ACTUALITÉS - MA­RIE-GA­BRIELLE GA­GNÉ ma­rie-ga­brielle.gagne@tc.tc

AGRI­CUL­TURE. Ar­més de leur dé­ter­mi­na­tion et de leur pas­sion pour l’agri­cul­ture, les frères Ja­cob et Guillaume Cou­lombe af­frontent chaque jour la dif­fi­cile réa­li­té des pe­tites fermes. Ni les em­bûches fi­nan­cières ni les mal­chances ne les em­pêchent de ca­res­ser le rêve que leur pro­jet de­vienne un jour une ferme fa­mi­liale pros­père. Ils ont d’ailleurs lan­cé une cam­pagne de fi­nan­ce­ment sur la pla­te­forme Gofundme pour pour­suivre leur pro­jet.

Les deux jeunes agri­cul­teurs dans la ving­taine, pro­prié­taires de la Ferme Mo­narque si­tuée près du car­re­four gi­ra­toire à St-Gé­déon, ont une vi­sion bien par­ti­cu­lière de l’agri­cul­ture.

«Ce qu’on pré­co­nise, c’est un mo­dèle de pe­tite ferme qui fait un peu de tout comme au­tre­fois. Il y avait de la vo­laille un peu, des vaches lai­tières, des lé­gumes et au­jourd’hui, on di­rait que tout le monde se spé­cia­lise dans quelque chose. Nous, on aime ça que les gens puissent ve­nir et voir qu’on a une ferme lai­tière, mais qu’on fait aus­si des lé­gumes et du miel », ex­plique Ja­cob Cou­lombe.

Bien que le pro­jet

des

deux frères ait tran­quille­ment dé­bu­té en 2010, c’est seule­ment en mars der­nier que la ferme telle qu’elle est au­jourd’hui a pris forme. De­puis, les deux agri­cul­teurs oeuvrent à faire rayon­ner leurs pro­duits et à maxi­mi­ser l’es­pace dis­po­nible sur leur terre. Le bâ­ti­ment qui ser­vait d’ailleurs de ga­rage pour la ma­chi­ne­rie a été trans­for­mé en kiosque qui per­met aux ci­toyens de se pro­cu­rer des pro­duits frais de la ferme tous les jours de 10 h à 18 h 30.

LES PRE­MIERS PAS DIF­FI­CILES FI­NAN­CIÈ­RE­MENT

Il est évident que les deux frères se sont lan­cés dans ce pro­jet par pas­sion et non pour l’ar­gent. Sans comp­ter leur temps, ils ont dû dé­brous­sailler leur propre che­min, mal­gré les mal­chances et les dif­fi­cul­tés qui se dres­saient sur ce­lui-ci.

La fa­mille Cou­lombe a d’ailleurs lan­cé une cam­pagne de so­cio­fi­nan­ce­ment sur la pla­te­forme Gofundme pour ai­der les deux en­tre­pre­neurs. « C’est cer­tain que ça pour­rait ai­der, mais on ne veut pas que les gens aient l’im­pres­sion qu’on veut tout avoir gra­tui­te­ment. Le meilleur moyen de nous ai­der et de nous en­cou­ra­ger est de ve­nir au kiosque pour ache­ter nos pro­duits », men­tionne Ja­cob.

Les coûts fa­ra­mi­neux en­gen­drés par leurs dé­buts dans le monde agri­cole ont lais­sé d’im­por­tantes dettes sur les épaules des deux jeunes hommes. Même si ces der­niers sont op­ti­mistes face à la ren­ta­bi­li­té de leur pro­jet et gardent foi en ce­lui-ci, ils se ques­tionnent sur cer­taines me­sures qui pour­raient être mises en place pour fa­vo­ri­ser le dé­mar­rage d’en­tre­prises lai­tières.

« Il y a de l’aide pour les gens qui dé­marrent en agri­cul­ture, mais je ne suis pas cer­tain qu’elle soit suf­fi­sante et bien adap­tée. Ça se­rait bien si la fé­dé­ra­tion pou­vait prê­ter le quo­ta ou fi­nan­ce­rait le quo­ta dans des dé­lais res­pec­tables pour don­ner une chance aux jeunes », ex­plique-t-il.

« On voit des fermes qui, il y a 20 ans, étaient au même point que nous. Ça nous en­cou­rage de voir ça. On garde la foi, il faut gar­der la foi », ter­mine-t-il.

Bien que les lé­gumes ne soient pas bio­lo­giques, une grande at­ten­tion est por­tée à la qua­li­té de ceux-ci.(Photo : TC Me­dia – Ma­rie-Ga­brielle Ga­gné)

Le kiosque de la ferme Mo­narque est ou­vert de­puis ven­dre­di pas­sé à St-Gé­déon.(Photo : TC Me­dia – Ma­rie-Ga­brielle Ga­gné)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.