« Un ac­ci­dent de par­cours qui au­ra du­ré 34 ans »

Journal Le Lac St-Jean - - ACTUALITÉS - JACQUES LA HAYE jacques.la­haye@tc.tc

ALI­MEN­TA­TION. Après 34 ans à oeu­vrer dans le do­maine de la res­tau­ra­tion, le pro­prié­taire du Res­tau­rant Chez Fé­lix à Al­ma tire sa ré­vé­rence afin de prendre une re­traite bien mé­ri­tée. Di­plô­mé en édu­ca­tion phy­sique, c’est en quelque sorte par ac­ci­dent que Réjean Sa­vard a bai­gné pen­dant toutes ces an­nées dans la res­tau­ra­tion.

« J’ai fait l’achat du Res­tau­rant Chez Fé­lix au mois de mai de l’an­née 1984. Au terme de mes études, je me voyais plu­tôt dans le mi­lieu de l’en­sei­gne­ment en édu­ca­tion phy­sique, et plus par­ti­cu­liè­re­ment en na­ta­tion. Jeune, j’avais l’ha­bi­tude de fré­quen­ter les di­vers éta­blis­se­ments qui se sont suc­cé­dé sur le site ac­tuel du res­tau­rant. Le tout avait com­men­cé par une simple ca­bane à pa­tates frites, mais les di­vers pro­prié­taires ont réa­li­sé des chan­ge­ments. J’avais en­ten­du dire que le res­tau­rant était à vendre et du coup, je cher­chais un tra­vail autre que dans le do­maine de l’en­sei­gne­ment, puis­qu’à l’époque, les dé­bou­chés étaient plu­tôt rares », ex­plique Réjean Sa­vard.

Au fil de toutes ces an­nées, les frites et le pou­let étaient les spé­cia­li­tés re­cher­chées et ap­pré­ciées par les clients du Res­tau­rant Chez Fé­lix. « Cer­tains di­manches, on pou­vait écou­ler plu­sieurs poches de 50 livres de pa­tates. Par se­maine, on pou­vait faire la fri­ture de plus de 100 poches. Les frites et le pou­let étaient en forte de­mande et en par­ti­cu­lier pour les com­mandes à em­por­ter. Mais l’ar­ri­vée des chaînes spé­cia­li­sées a fait bas­cu­ler les ha­bi­tudes des clients. Les dé­jeu­ners et les me­nus sont de­ve­nus par la suite très po­pu­laires. »

En 1998, Réjean Sa­vard dé­cide de pro­cé­der à un agran­dis­se­ment de son éta­blis­se­ment qui peut dé­sor­mais ac­cueillir une cen­taine de clients. Dès lors, la clien­tèle adopte de plus en plus le Res­tau­rant Chez Fé­lix. Les di­manches sont sou­vent dé­bor­dés, mais se­lon la tra­di­tion éta­blie par la di­rec­tion, le ser­vice à la clien­tèle est ra­pide et cour­tois.

PER­SON­NEL

Outre ses trois en­fants, plu­sieurs em­ployés ont été de fi­dèles col­la­bo­ra­trices no­tam­ment De­nise Pel­le­tier, pen­dant 25 ans, Su­zie Ga­gné et Guy­laine Né­ron pen­dant quelque 20 ans et Line Lan­ge­vin pen­dant une quin­zaine d’an­nées.

Se­lon Réjean Sa­vard, les meilleurs mo­ments de la res­tau­ra­tion ont été lors de la pré­sen­ta­tion des pre­miers spec­tacles dans le cadre de Fes­ti­rame, des Jeux du Qué­bec, été 99, et pen­dant la pé­riode de la construc­tion de la nou­velle usine Al­ma par Al­can.

Réjean Sa­vard a dé­ci­dé de prendre une re­traite après 34 ans de res­tau­ra­tion au Res­tau­rant Chez Fé­lix à Al­ma.(Pho­to TC Me­dia- Jacques La Haye)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.