Un pro­jet ré­gio­nal pour mettre la phar­ma­cie au bout du doigt

Journal Le Lac St-Jean - - ACTUALITÉS - FRANCE PA­RA­DIS france.pa­ra­dis@tc.tc

TRAN­SAC­TIONS. La phar­ma­cie Jean Cou­tu d’Al­ma et deux suc­cur­sales à Jon­quière réa­lisent pré­sen­te­ment un pro­jet-pi­lote qui pour­rait s’étendre à l’en­semble du groupe s’il est concluant.

Un site tran­sac­tion­nel en ligne et une borne en phar­ma­cie sont main­te­nant opé­ra­tion­nels à l’en­droit de la clien­tèle. No­tam­ment, le site en ques­tion offre un vo­let « Liste sco­laire » qui per­met de ré­gler en quelques se­condes l’achat du ma­té­riel sco­laire re­quis pour votre en­fant, en fonc­tion de l’école qu’il fré­quente sur le ter­ri­toire.

La di­rec­tion du Groupe Jean Cou­tu a au­to­ri­sé les trois suc­cur­sales (Al­ma et Jon­quière, rue St-Do­mi­nique et St-Hu­bert) à mon­ter ce pro­jet pi­lote qui est sup­por­té par le groupe. Un moule de pla­te­forme In­ter­net a été mon­té et est com­mun aux trois. Ça re­pré­sente quelque 1000 heures de tra­vail et quelque 30 000 $ en in­ves­tis­se­ments di­vers re­liés au pro­jet.

Le Groupe Jean Cou­tu a dé­jà une pla­te­forme en ligne pour les pro­duits stan­dards. La nou­veau­té de la pla­te­forme pi­lote, c’est d’of­frir des pro­duits hors sai­son ou autres ten­dances du mo­ment. Si le pro­jet est concluant, cette pla­te­forme pour­rait être ex­por­tée dans plus de 100 suc­cur­sales Jean Cou­tu à tra­vers le Qué­bec.

« On a d’abord ou­vert une plate-forme WEB qui est un site tran­sac­tion­nel où l’on va pouvoir vendre à l’an­née des pro­duits sai­son­niers que l’on n’est pas ca­pables de te­nir en ma­ga­sin en rai­son du manque d’es­pace. On avait des de­mandes pour des pro­duits hors sai­son et on s’est dit qu’il fal­lait trou­ver une ma­nière de com­bler ces offres-là à l’an­née. Cette pla­te­forme offre dif­fé­rents pro­duits cos­mé­tiques, idées-ca­deaux, jouets, liste sco­laire, Noël ou pro­mo­tions. C’est le même prin­cipe que les autres pla­te­formes si­mi­laires. Les gens ma­ga­sinent, mettent les pro­duits dans leur pa­nier, paient se­lon le mode pro­po­sé et la li­vrai­son se fait à la mai­son », ex­plique Jean-Mi­chel Blan­chette, gé­rant de la phar­ma­cie Jean Cou­tu Al­ma.

Le 2e vo­let du pro­jet, c’est l’ajout en ma­ga­sin d’une borne de tran­sac­tion, soit un écran tac­tile de 32 pouces qui offre exac­te­ment la même pla­te­forme que le site Web.

«Le client ma­ga­sine sur la borne, un peu comme un gros ca­ta­logue vir­tuel, il choi­sit les ar­ticles qu’il veut. Il fait im­pri­mer sa com­mande et la re­met à un com­mis qui va se char­ger de réunir tous les items et le client paie à la caisse. On a mon­té une bou­tique dans notre en­tre­pôt qui contient plus de 600 items», d’ajou­ter Jean-Mi­chel Blan­chette.

LISTE SCO­LAIRE

Ces deux nou­veau­tés offrent une nou­velle pos­si­bi­li­té que les consom­ma­teurs de­vraient ap­pré­cier, soit les listes sco­laires.

« Dans la base de don­nées, on a mon­té les 163 listes sco­laires des écoles d’Al­ma et des en­vi­rons. On a 21 écoles. Le client vient choi­sir son école, tous les ni­veaux sco­laires ap­pa­raissent. Il choi­sit l’an­née sco­laire de l’en­fant et ap­pa­raît alors tous les items qui sont sur la liste sco­laire. Le client a alors la pos­si­bi­li­té de choi­sir cha­cun des items. En phar­ma­cie, sur la borne, le client im­prime sa com­mande et la re­met à un com­mis qui va rem­plir son pa­nier. S’il est sur le site, on lui fait une sou­mis­sion en lui ren­voyant le prix de ses achats. La per­sonne n’a qu’à payer et quand la per­sonne ar­rive en ma­ga­sin, sa com­mande est dé­jà prête et payée. Le dos­sier de la ren­trée sco­laire est dé­jà ré­glé et on peut même lui faire li­vrer à la mai­son », ex­plique Jean-Mi­chel Blan­chette. Ce der­nier pense que c’est une pre­mière au Qué­bec avec cette forme de sou­mis­sion adap­tée au client, pré­pa­ra­tion en ma­ga­sin et li­vrai­son à do­mi­cile.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.