La fa­mille Pot­vin réa­lise un grand rêve !

Journal Le Lac St-Jean - - COMMENTAIRE - FRANCE PA­RA­DIS france.pa­ra­dis@tc.tc

ÉQUI­TA­TION. L’an­cien ter­rain qui abri­tait le Com­plexe Ter­ras­so, sur la route 169, à la sor­tie Ouest de Mé­ta­bet­chouan, est de­ve­nu le site de la fa­mille de Jus­tin Pot­vin et sa conjointe Valérie Poi­tras qui sont en voie d’y amé­na­ger une écu­rie pri­vée. Le couple réa­lise ain­si un rêve de pos­sé­der leurs propres ins­tal­la­tions pour y lo­ger leurs che­vaux, un do­maine qui les pas­sionne.

De­puis le dé­but du mois de juin, les gens sont cu­rieux de sa­voir ce qui se trame sur cet an­cien ter­rain qui abri­tait Le Ter­ras­so qui fut ja­dis un mo­tel, une salle de quilles et un res­tau­rant qui a fi­na­le­ment fer­mé ses portes au dé­but des an­nées 2000.

«Ce ter­rain était à vo­ca­tion com­mer­ciale. Ce­pen­dant, il y avait une pres­crip­tion qui fai­sait en sorte que s’il n’était pas oc­cu­pé pen­dant deux ans, il re­tour­nait à sa vo­ca­tion pre­mière, soit un zo­nage agri­cole. Notre pro­jet d’écu­rie tombe exac­te­ment dans ce do­maine d’uti­li­sa­tion », se ré­jouit Jus­tin Pot­vin qui a mis la main sur le ter­rain de quelque 90 000 pieds car­rés en mars der­nier.

Jus­tin Pot­vin est pré­sident du ho­ckey mi­neur à Mé­ta­bet­chouan et tra­vaille au pon­doir de Nu­tri­nor sur la route 169. Il de­meure presque voi­sin du ter­rain ac­quis.

Sa fille Bri­ta­ny est amou­reuse de l’équi­ta­tion et elle est même en­traî­neuse. Son propre che­val

À LA UNE: ac­quis l’an der­nier était en pen­sion ailleurs. Quant à Jus­tin, il a fait l’ac­qui­si­tion d’une bête ce prin­temps et Valérie, sa conjointe, de­vrait ache­ter bien­tôt son propre che­val.

PRO­JET DE­VAN­CÉ

« Au dé­part, on de­vait juste faire un en­clos, puis un abri pour les che­vaux la pre­mière an­née. De fil en ai­guille, on s’est dit : tant qu’à faire, ça prend quand même une place pour les abri­ter. On vou­lait faire juste la bâ­tisse, la co­quille. Mais fi­na­le­ment, tout va être ter­mi­né cette an­née. Les gens qui me connaissent le savent : quand je com­mence quelque chose, je ne suis pas du genre à le faire à moi­tié », sou­ligne Jus­tin Pot­vin.

Ce der­nier a mis des cen­taines d’heures de tra­vail pour en ar­ri­ver là et des amis et pa­rents sont ve­nus don­ner un coup de main pour les dif­fé­rents tra­vaux.

La pe­tite écu­rie pri­vée de 28X32 pieds abri­te­ra donc trois che­vaux avec une sec­tion chauf­fée et une sec­tion froide. Le gre­nier sert pour l’en­tre­po­sage du foin et une salle de sel­le­rie a été amé­na­gée.

Le ter­rain, quant à lui, a né­ces­si­té beau­coup de tra­vail. Il était sur­éle­vé par rap­port à la route. Il a été abais­sé de cinq pieds et le mi­nis­tère des Trans­ports est ve­nu re­faire un fos­sé le long de la route 169.

Une pre­mière clô­ture es­thé­tique a été amé­na­gée le long de la route et une zone tam­pon de 25 pieds sé­pare l’en­clos prin­ci­pal qui com­porte une clô­ture de six pieds de haut où les che­vaux cir­culent li­bre­ment. Un ma­nège a éga­le­ment été construit pour l’entraînement des che­vaux.

Dé­jà, des cu­rieux s’ar­rêtent le long de la route pour re­gar­der les che­vaux à l’entraînement.

Pour la fa­mille Pot­vin, leur rêve est de­ve­nu réa­li­té plus vite qu’ils ne le pen­saient tout en re­don­nant à un ter­rain aban­don­né cette nou­velle vo­ca­tion.

(Pho­to gra­cieu­se­té – Jus­tin Pot­vin)

La pe­tite écu­rie de 28X32 pieds abri­te­ra les trois che­vaux de la fa­mille.

Bri­ta­ny Pot­vin, Valérie Poi­tras et Jus­tin Pot­vin sont fiers de voir ain­si leur rêve se réa­li­ser de pos­sé­der leur propre écu­rie. Le ter­rain de 90 000 pieds car­rés est uti­li­sé comme en­clos en plus d’un ma­nège pour l’entraînement des che­vaux.(Pho­to TC Me­dia – France Pa­ra­dis)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.