Yves Ga­ron a vu les deux hommes s’en­gouf­frer dans les eaux

Journal Le Lac St-Jean - - LA UNE - FRANCE PA­RA­DIS france.pa­ra­dis@tc.tc

HIS­TOIRE. Le 3 août 1967, lors de l’ac­ti­vi­té de la des­cente en ca­not de la ri­vière Pe­ti­teDé­charge, vers 18 h, Yves Ga­ron était à son poste de sur­veillant sur le pont St-Jo­seph. Il a vu le ca­not des deux Amé­rin­diens de Ma­sh­teuiatsh ac­cro­cher une roche, et se ren­ver­ser, en­traî­nant vers la noyade Jo­seph Ben­ja­min et Lau­réat Dominique. Cin­quante ans plus tard, ces images sont en­core gra­vées dans sa mé­moire.

Ce jeu­di 3 août 2017, 50 ans plus tard, à 18 h 30, dans le parc Cas­cade, face à l’en­droit où s’est pro­duit ce drame, une plaque com­mé­mo­ra­tive à la mé­moire des deux hommes se­ra dé­voi­lée en pré­sence des membres des fa­milles des deux dis­pa­rus afin de com­mé­mo­rer la tra­gé­die qui a mar­qué à tout ja­mais les fêtes en­tou­rant le 100e an­ni­ver­saire de Ville d’Al­ma.

DEUX ROCHES POINTUES

À l’époque, « Al­ma Es­ti­val » était un co­mi­té qui or­ga­ni­sait des ac­ti­vi­tés pen­dant une se­maine vers la fin juillet. Pour les fêtes du 100e an­ni­ver­saire d’Al­ma, on avait or­ga­ni­sé cette grande des­cente de la ri­vière Pe­tite-Dé­charge en ca­not. C’était la pre­mière fois que l’on or­ga­ni­sait un tel évé­ne­ment. Au to­tal, 14 équipes de deux pa­gayeurs étaient ins­crites, dont six équipes en pro­ve­nance de Ma­sh­teuiatsh et six autres d’Al­ma.

On avait aug­men­té à quelque 400 mètres/ cubes/se­conde le dé­bit de la ri­vière pour l’évé­ne­ment et le tra­jet se dé­rou­lait entre l’Île-SteAnne et le quai de la Vil­la Sa­gue­nay.

Jo­seph Ben­ja­min, 55 ans et Lau­réat Dominique, 35 ans, avaient été choi­sis, lors d’un ti­rage au sort, pour être les pre­miers à s’élan­cer sur le par­cours.

« Moi, mon rôle était de faire la surveillance sur le pont

St-Jo­seph. J’ai vu les deux ca­no­tiers fran­chir le dé­tour de la ri­vière der­rière l’ac­tuelle Pâ­tis­se­rie Le­sage. Puis, le de­vant du ca­not s’est ac­cro­ché sur une roche et l’em­bar­ca­tion a com­men­cé à tour­ner. Les deux hommes ont ten­té de ra­me­ner le ca­not dans la bonne di­rec­tion, mais c’est là que sous la force du cou­rant, de l’eau s’est en­gouf­frée dans le ca­not et il a pro­gres­si­ve­ment som­bré avec les deux hommes », ra­conte Yves Ga­ron qui a vu le drame, juste à quelques mètres sous ses yeux.

Les deux Amé­rin­diens qui por­taient des gi­lets de flot­tai­son étaient ce­pen­dant bal­lot­tés en tous sens par la force du cou­rant.

« Je les ai vus s’en­gouf­frer dans l’eau et pas­ser sous le pont St-Jo­seph. J’ai cou­ru de l’autre cô­té pour les voir se dé­battre les bras en l’air, puis ils sont dis­pa­rus de ma vue dans les bouillons. J’avais un ra­dio-émet­teur et j’ai im­mé­dia­te­ment avi­sé les res­pon­sables du dé­part d’ar­rê­ter la course, car il y avait quelque chose qui ne mar­chait pas », de pour­suivre Yves Ga­ron.

Plus de 20 000 per­sonnes étaient ins­tal­lées de part et d’autre de la ri­vière et sur la pas­se­relle du Cen­te­naire. Elles ont as­sis­té, im­puis­santes, au drame qui se dé­rou­lait de­vant eux.

Les deux corps des Amé­rin­diens étaient vio­lem­ment se­coués en tous sens et pro­je­tés sur les roches dans les ra­pides et les cas­cades du Pont Car­ca­jou. On les a re­trou­vés noyés, quelques mi­nutes plus tard, dans le bas­sin en aval du pont.

La conster­na­tion était gé­né­rale au fur et à me­sure que le pu­blic pre­nait conscience du drame qui ve­nait de se dé­rou­ler de­vant leurs yeux.

« Il s’est dit bien des choses sur le su­jet. Mais je vous as­sure que toutes les équipes étaient réunies à l’Île-Ste-Anne de­puis le dé­but de l’après-mi­di et la course com­men­çait à 18 h. On les sur­veillait at­ten­ti­ve­ment, car ab­so­lu­ment au­cune bois­son n’était to­lé­rée. Tous ces cou­reurs connais­saient par­fai­te­ment les risques et ont vo­lon­tai­re­ment ac­cep­té de par­ti­ci­per à l’évé­ne­ment. On ne peut guère blâ­mer per­sonne à ce su­jet », constate 50 ans plus tard Yves Ga­ron.

Jo­seph Ben­ja­min et Lau­réat Dominique, quelques mi­nutes avant le dé­part de la course.

(Photos gracieuseté – So­cié­té d’His­toire du Lac-Saint-Jean)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.