La di­rec­tion de la Fi­nan­cière agri­cole dé­barque

Journal Le Lac St-Jean - - COMMENTAIRE - JACQUES LA HAYE jacques.la­haye@tc.tc

AGRI­CUL­TURE.Le pré­sident et di­rec­teur de la Fi­nan­cière agri­cole du Qué­bec, Er­nest Des­ro­siers, a vi­si­té deux en­tre­prises du sec­teur Lac-Saint-Jean-Est, soit le Do­maine de la Ri­vière et Le Po­ta­ger Grand­mont, de Saint-Gé­déon

Chaque an­née, la di­rec­tion gé­né­rale de la Fi­nan­cière agri­cole du Qué­bec se fait un de­voir de rendre une pe­tite vi­site aux agri­cul­teurs et agri­cul­trices des dif­fé­rentes ré­gions du Qué­bec afin d’en sa­voir plus sur le dé­rou­le­ment de la sai­son chez les agri­cul­teurs. On le sait, le 21 juillet der­nier, la ré­gion, et prin­ci­pa­le­ment les sec­teurs de Saint-Gé­déon, Hé­bert­ville-Sta­tion et de Saint-Bru­no ont été du­re­ment tou­chés par une tem­pête de grêle. Plu­sieurs agri­cul­teurs, de même que plu­sieurs pro­duc­teurs ma­raî­chers, dont les pro­prié­taires du Po­ta­ger Grand­mont ont été tou­chés par ce phé­no­mène su­bit.

«Pour cet évé­ne­ment du 21 juillet der­nier, la Fi­nan­cière agri­cole a re­çu quelque 120 avis de dom­mages, dont 111 en pro­ve­nance du sec­teur Lac-Saint-Jean-Est tou­ché par la grêle. De­puis, des em­ployés de la Fi­nan­cière sont sur le ter­rain afin rendre compte de la si­tua­tion et de fi­na­li­ser les dos­siers ou­verts. Les pertes pour les agri­cul­teurs et les pro­duc­teurs ma­raî­chers sont im­por­tantes, et la Fi­nan­cière s’ef­force à ré­gler ra­pi­de­ment les pro­duc­teurs qui jouis­saient d’une as­su­rance», de sou­li­gner Er­nest Des­ro­siers.

Avant de s’ar­rê­ter au Po­ta­ger Grand­mont, le pré­sident et di­rec­teur gé­né­ral de la Fi­nan­cière agri­cole du Qué­bec a fait un ar­rêt au Do­maine de la ri­vière qui com­prend no­tam­ment la ferme de Nor­mand Cô­té, la Fro­ma­ge­rie Mé­dard, le Do­maine des cé­réales, la Bou­lan­ge­rie Bis­tro et les Serres du Rang des Îles de Saint-Gé­déon, pour dis­cu­ter no­tam­ment des pro­jets dé­ve­lop­pés par la fa­mille au fil des der­nières an­nées.

SITE TOU­RIS­TIQUE PRI­VI­LÉ­GIÉ

«Lorsque les vi­si­teurs ar­rêtent chez-nous, il veulent vivre une ex­pé­rience. Connaître la fa­çon de fa­bri­quer du fro­mage et faire de belles dé­cou­vertes à la bou­lan­ge­rie. Au cours des der­nières se­maines, nous sommes à éri­ger deux im­po­sants bâ­ti­ments dont un pour le sé­chage du foin et une étable pour abri­ter notre trou­peau de vaches suisses. Dans ce bâ­ti­ment, il y au­ra une salle d’in­ter­pré­ta­tion où les gens pour­ront en connaître un peu plus sur nos dif­fé­rents mé­tiers. Au fil des an­nées, on est de­ve­nu un site tou­ris­tique et on cherche des moyens pour gar­der nos vi­si­teurs le plus long­temps pos­sible», de sou­li­gner Rose-Alice Cô­té, res­pon­sable de la Fro­ma­ge­rie Mé­dard. «Ce qui est re­mar­quable pour cette en­tre­prise, c’est qu’il s’agit d’une en­tre­prise fa­mi­liale dont les jeunes ont em­bar­qué à plein dans les dif­fé­rents pro­jets. La Fi­nan­cière agri­cole du Qué­bec a par­ti­ci­pé au dé­ve­lop­pe­ment de leur nou­veau pro­jet et conti­nue­ra à le faire pour des en­tre­pre­neurs qui sou­haitent dé­ve­lop­per leur en­tre­prise agri­cole», de sou­li­gner Er­nest Des­ro­siers.

Les chiffres dé­montrent que la fro­ma­ge­rie a connu une aug­men­ta­tion de quelque 10 % par rap­port à l’an der­nier, et que la bou­lan­ge­rie a, pour sa part connut une aug­men­ta­tion de quelque 20 %.

Ce qui est vrai­ment ex­cep­tion­nel pour cette an­née. Le trou­peau de vaches suisses four­nit quelque 1 300 litres de lait par jour. Les pro­prié­taires sou­haitent éle­ver cette pro­duc­tion à quelque 2 000 litres afin de sa­tis­faire aux be­soins des dif­fé­rentes en­tre­prises du Do­maine de la Ri­vière.

(Pho­tos TC Me­dia- Jacques La Haye)

Le pré­sident et di­rec­teur de la Fi­nan­cière agri­cole du Qué­bec, Er­nest Des­ro­siers, a vi­si­té le Do­maine de la Ri­vière et Le Po­ta­ger Grand­mont, de Saint-Gé­déon. Il a d’ailleurs ren­con­tré Rose-Alice Cô­té, Ma­de­leine Boi­vin, Nor­mand Cô­té et Jus­tine Cô­té.

Des sé­choirs sont uti­li­sés pour sé­cher le foin en­gran­gé dans le nou­veau bâ­ti­ment ad­ja­cent à l’étable de la Ferme du Do­maine de la ri­vière.

Dans quelques se­maines, la nou­velle étable de la Ferme du Do­maine de la ri­vière pour­ra ac­cueillir le trou­peau de vaches

suisses qui ali­mente la Fro­ma­ge­rie Mé­dard.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.